LES PAYS DE COCAGNE

les pays de dedans toi
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 alternative libertaire

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Mer 3 Sep - 16:36

Alternative libertaire de septembre est en kiosque – 2 euros



Pleins feux
Edito : Afghanistan : Morts pour quoi ?
Rentrée sociale : Tout le monde n'est pas parti en vacances !
Rapport du CAE : Il faut que le SMIC meurt pour que le Medef vive

Luttes
Sans-papiers : La base continue la lutte
La Poste : 20% privatisés, c'est 20% de trop
Paris-La Villette : cinéma de plein air, la lutte pour la gratuité
Plan Larcher : La carte inhospitalière
Fonctionnaires : Mobil...isez !

Idées
Energie : oui on peut sortir du nucléaire en cinq à dix ans
Les filles de l'immigration bousculent le féminisme
Nécrologie : Hommage à Jean-Jacques de Felice

Politique
Benoit XVI Paris' tour : Un criminel en liberté
Antipatriarcat : L'éclosion du phénomène masculiniste
Edvige : Syndicaliste ? Gay ? Vous êtes fiché !
Répression du téléchargement : Tout pour les majors
Rencontres d'été d'AL

Syndicalisme
Loi du 23 juillet : L'Etat veut vassaliser les syndicats
Université : A quand l'aggiornamento des syndicats de lutte ?

International
Géorgie : Saakachvili à la roulette russe
Afghanistan : Une guerre d'occupation est une guerre perdue
Pérou : L'Union socialiste libertaire est née
UPM : Simple gadget ou outil de domination ?

Histoire
Il y a 70 ans : Les anarchistes ni "munichois", ni "anti-munichois"

CultureComics : Peter Bagge, En route pour Seattle
Réédition : Jack London, La grève générale
1936-1945 : Michel Sahuc, Un regard noir
Science-fiction : Jacques Mucchieli, Yama Loka Terminus
Vidéo : Paroles et mémoire des quartiers populaires, interview de Patrice Spadoni



Et comme chaque mois, la Chronique du travail aliéné, le Dico anticapitaliste, la tribune d’À Contre courant, les brèves…


Pour trouver Alternative libertaire près de chez vous: www.trouverlapresse.com

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Lun 8 Sep - 16:36

Lors de sa tournée en France, du 12 au 16 septembre, Joseph Ratzinger (aussi connu sous le pseudo de Benoît XVI) rencontrera le gouvernement français. Une rencontre en parfaite contradiction avec la séparation de l’Église et de l’État en théorie acquise en France (sauf en Alsace-Moselle).

Sarkozy + Ratzinger = Travail, Famille, Patrie

Adepte de la religion comme outil de pacification sociale, Sarkozy n’hésite pas à dérouler le tapis rouge à une institution qui a toujours prôné le retour à l’ordre moral. L’Église n’a jamais caché ses penchants les plus réactionnaires. Sous couvert de parler « d’Amour et de paix », ses partisans les plus intégristes n’hésitent pas à défiler en scandant les « pédés au bûcher » et à déclarer l’homosexualité comme « contre-nature ». A cette homophobie ouverte, s’ajoute une haine des femmes à toute épreuve. Ces dernières ne sont bien vues que lorsqu’elles restent dans leur rôle d’épouse et de mère soumises au « père de famille ». Cette défense de l’ordre moral est complétée par la lutte contre la contraception et le droit à l’IVG (Interruption volontaire de grossesse). Même si cela se fait au prix de plusieurs millions de vies humaines comme lorsque Jean Paul II a condamné l’usage du préservatif malgré la propagation du SIDA. L’Église « aime, veut la paix, veut aider », mais surtout contrôler les individus jusque dans leur intimité.

Les grenouilles de bénitier passent à l’offensive


Les visées d’ingérence de l’Église catholique dans l’espace public ne sont ni folkloriques ni révolues. Au Mexique, le clergé tente de prendre la direction des universités. En Europe, l’IVG n’est pas autorisée dans plusieurs pays et le gouvernement polonais est présidé par un catho intégriste de la pire espèce. La France n’est pas épargnée par ce regain de « spiritualité » puante. Sarkozy a déjà très clairement indiqué ses intentions en affirmant que : « l’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur ». Il agit en conséquence en voulant instaurer des cours « d’éthique et de morale » à l’école ce qui sera du catéchisme allégé. Pire encore, il projette de réformer la loi de Séparation de l’Eglise et de l’Etat de 1905. Présentée comme « simple toilettage », cette révision autorisera le Vatican et les municipalités les plus béni-oui-oui à financer les officines de cathos intégristes.

Rester toutes et tous vigilants contre l’ingérence religieuse

Nous devons refuser toute emprise des religions sur la société. L’histoire montre qu’à chaque fois qu’elles en ont la possibilité, les « Églises » tentent d’imposer leur loi à la société toute entière. Ces tentatives ne sont pas liées à telle ou telle religion, mais à la position de pouvoir acquise par chaque Église au sein d’une société. Plus une Église a conquis un pouvoir important, plus elle exercera ce pouvoir de façon dictatoriale. Cette vigilance contre les religions est d’abord un combat concret, pour le droit des femmes à disposer de leur corps, pour le respect de la dignité et des droits des homosexuel-les, pour la liberté d’expression, pour la défense d’un service public laïc de l’éducation et de la santé, pour le droit de chaque individu à vivre, aimer et mourir comme il le souhaite… Nous défendons le respect intransigeant de l’épanouissement et de l’autonomie des individus et celui d’une solidarité collective pour permettre à tous et toutes de vivre dignement.

C’est pourquoi nous revendiquons :
une absolue séparation de l’État et des religions, partout en France (renforcement de la loi de 1905, dénonciation du concordat en Alsace-Moselle)
le droit à la contraception et l’avortement libres et gratuits
la reconnaissance de toutes les formes de vie commune librement consentie et d’éducation partagée des enfants.


MANIFESTATION A PARIS VENDREDI 12 SEPTEMBRE à 18h30 Métro Filles du Calvaire Manifestation à l’appel du collectif Remballe ton Pape
(tract avec la liste des signataires joint)

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Sam 20 Sep - 11:14

Bonjour,
En cette semaine de yoyo boursier, un petit rappel de base : il n’y a pas de solution capitaliste à la crise financière!
Sinon du côté des fronts de luttes,ce samedi, une manifestation pour le retrait des troupes françaises d'Afghanistan , qui ne risque pas d'être la dernière, et mardi prochain, le 23 septembre, une journée nationale de grève et de lutte contre la privatisation de la Poste.
Et ce n'est pas parce que le pouvoir essaye de noyer le poisson et de remplacer EDVIGE par DESTOP qu'il faut arrêter de se mobiliser pour nos libertés. Alternative libertaire, membre du collectif "NON à EDVIGE" a mis en ligne un dossier d'information composé par le collectif.
Le numéro de septembre du journal est toujours disponible en kiosque, l'édito, des articles sont sur le site internet.
Bonne lecture, bonne journée.
AL.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Il n’y a pas de solution capitaliste à la crise financière

La crise financière nous montre bien ce qu’est le système capitaliste : construit sur du vent et la recherche de profits. Ces derniers jours, ce sont des centaines de milliards d’euros qui ont disparu. Des milliers de milliards depuis un peu plus d’un an. Pfffuuiiiit, envolés ! Aujourd’hui, ironie du sort, les ultralibéraux d’hier deviennent interventionnistes.

Qui a dit que les capitalistes étaient contre l’intervention de l’État ? Ils sont contre quand il est question de budgets publics et sociaux, mais ils sont pour quand il s’agit que l’État mène des opérations militaires dans leur intérêt, leur verse des subventions dantesques ou vole à leur secours quand ils ont tout perdu dans l’économie-casino !

Les centaines de milliards de dollars injectés ces derniers jours par l’État américain vont permettent à ces joueurs, car il s’agit de joueurs, de continuer leur fuite en avant.

C’est comme leur redonner l’occasion de refaire une partie aux frais de la princesse, c’est comme des joueurs de pokers qui ont une « cave » illimitée. Et pour cause : c’est avec notre notre travail qu’ils jouent, et ils s’en donnent à cœur joie ! Au final, c’est les travailleuses et travailleurs qui vont payer. Et quand la crise sera passée, que les banques recommenceront à dégager du profit, les États en feront cadeau aux capitalistes. C’est cela, la privatisation des profits et la socialisation des pertes.

Dans ce contexte, que penser d’une privatisation de la Poste, avec introduction en bourse ? Que penser de la casse du système des retraites en incitant les gens à capitaliser pour s’assurer une fin de vie correcte lorsqu’on en est à attendre le prochain krach boursier ? Que penser de toutes ces entreprises qui licencient, délocalisent, pour augmenter la marge de leurs actionnaires ? Que penser de la hausse du prix des matières premières, mettant en péril les populations les plus pauvres et les plus exploitées de la planète ? Ces exemples pourraient être multipliés…

Il faut nous préparer : les drogués du profit ne décrocheront pas tout seuls. Il va falloir les aider ! Il n’y a pas de solution dans l’interventionnisme de sauve-qui-peut que mènent les États, qui cherchent juste à sauver l’équilibre capitaliste.

Il faut remettre en cause en profondeur un système qui n’a comme ligne de conduite qu’une fuite en avant centrée sur le profit de quelques uns et l’exploitation du reste de l’humanité.

La seule solution à la crise est anticapitaliste et révolutionnaire.

Le 19 septembre 2008.

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Sam 4 Oct - 13:52

Alternative libertaire d'octobre est en kiosque – 2 euros




Pleins feux
Edito : Vive la crise!
Afghanistan : Les mensonges de l'Otan
Afghanistan sept ans après: ni la sécurité, ni la démocratie

Politique
RSA : Une aubaine par le patronat
Religion : bilan de la mobilisation anti-Benoit XVI
Rapport sur la France en 2025 : leurs rêves sont nos cauchemars
Quartiers populaires : la "gauche sociale" a son mot à dire (1/2)

Luttes
Bâtiment : les intérimaires sans papiers sortent de l'ombre
recherche : pagaille dans la mobilisation
La Poste : Les grévistes ne doivent pas rester isolés
La Poste : Et le référendum là-dedans?

Economie
Crise financière : nationalisation du gaspillage

Ecologie
Irlande: le pipe-line de la honte

Idées
Québec : Faible loyer + autogestion? C'est la coopérative d'habitation

Syndicalisme
CGT : les trois profils des opposants
Contre la division: des syndicalistes d'Ille-et-Vilaine décloisonnent les débats
Solidaires : une autre vision du "syndicalisme rassemblé"
Facs: ne pas laisser l'Unef reprendre la main

International
Bolivie : Evo Morales, boulet du mouvement populaire
Etats-Unis : les communistes libertaires et le phénomène Obama
Canada : les communistes libertaires de Common Cause retroussent leurs manches
Facs: ne pas laisser l'Unef reprendre la main

Histoire
Il y a 20 ans : Des "moutons noirs" fondent SUD-PTT

CultureEssai : Mona Chollet, Rêves de droite, défaire l'imaginaire sarkozyste
Cinéma: Entre les murs, Le silence de Lorna, Gomorrha
Histoire : La revue Gavroche ausculte Marianne
La presse qui ouvre sa gueule : Siné Massacre, CQFD
Affaire Bonnot : Anne Steiner, Les En-dehors, anarchistes individualistes et illégalistes à la "Belle Epoque"


Et comme chaque mois, la Chronique du travail aliéné, le Dico anticapitaliste, la tribune d’À Contre courant, les brèves…


Pour trouver Alternative libertaire près de chez vous: www.trouverlapresse.com

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Mer 15 Oct - 11:13

360 milliards. Le gouvernement français s'engage à couvrir les conneries des
banquiers, des spéculateurs et des apprentis-sorciers de la finance en tous genres
à hauteur de 320 milliards d’euros ! C'est-à-dire quasiment 24 millions d’années de
SMIC ! 6000 euros par habitant et habitante !
Pourtant, il y a quelques mois à peine, « les caisses [étaient] vides » [1]. Les
caisses étant vides, toutes les mesures anti-sociales se justifiaient ainsi «
magiquement », sans discussion ni analyse réelle de leur bien-fondé.

Faire travailler les salariés et salariées jusqu’à la mort et les priver de
retraite ? Les caisses sont vides ! Priver de soins les malades en instaurant des
franchises médicales ? Les caisses sont vides ! Geler les salaires, virer
massivement les fonctionnaires ? Les caisses sont vides ! Détruire le service
public postal en le privatisant ? Les caisse sont vides !

Mais le masque tombe, le gros mensonge ne tient plus. Quand il faut trouver de quoi
sauver les financiers, de quoi rattraper leurs grosses bourdes, alors là, les
caisses ne sont plus vides. Subitement, on retrouve quelques centaines de milliards
qui avaient dû sûrement rouler sous un meuble…

Mais non, promis-juré, ce n'est pas parce que ce sont des potes du pouvoir en
place, pas parce que les riches doivent toujours s'en tirer sur le dos des
travailleurs. Non, c'est parce qu’il n’y a pas d’autre solution, c'est "la seule
façon de protéger leur emploi, leurs économies et leurs impôts" [2].

Ah ouais ? Comme quand on nous expliquait il y a quelques semaines qu’il n'y avait
pas d’autre choix que de livrer la Poste à la « bonne gestion » des spéculateurs
privés et des boursicoteurs qui viennent de nous livrer une leçon si admirable de
leur savoir-faire ?

Cet argent, ce sont les travailleurs qui vont le sortir. Tout ça pour sauver la
mise à quelques aigrefins, escrocs et autres incompétents.

Filer 360 milliards aux guignols en tout genre qui se sont tirés une balle dans le
pied (voire dans le genou) en créant des produits financiers délirants et en
spéculant à tout va, c'est tout simplement leur dire « Allez-y les gars,
continuez, déconnez à fond ; ce n'est pas grave : les pue-la-sueur paieront ! »
C'est une insulte, c’est du pousse-au-crime.

Non, nous ne sommes pas d’accord !

S'il y a 360 milliards pour les Kerviel du dimanche, alors il y a aussi de l'argent
pour quelques mesures immédiates :
retour immédiat à 37,5 annuités de cotisations pour une retraite à taux plein ;
suppression immédiate des franchises médicales ;
embauche immédiate et massive de fonctionnaires dans l'Education, la santé et les
transports pour de meilleurs services publics ;
hausse immédiate des salaires, en commençant par les plus bas, et en excluant tous
les cadres dirigeants d’établissements financiers et tous les politiciens
professionnels (parlementaires, ministres et bien sûr président de la république).

Cette liste est loin d'être exhaustive…

Non, le capitalisme ne se réforme pas, il ne se moralise pas. Le capitalisme, il se
combat. Il n'y a pas un gentil capitalisme et un méchant libéralisme financier : la
spéculation, c’est l'essence même du capitalisme. Pour ne plus engraisser des
spéculateurs à la noix, abattons le capitalisme !

L. Scapin

[1] N. Sarkozy, 8/1/2008

[2] N. Sarkozy, 13/10/2008.
http://www.elysee.fr/documents/index.php?lang=fr&mode=view&cat_id=3&press_id=1927


[ texte repris du site http://www.alternativelibertaire.org ]

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Lun 3 Nov - 8:33

Alternative libertaire de novembre est en kiosque – 2 euros



Pleins feux: Dossier crise financière
Edito : Je te tiens, tu me tiens...
Crise financière: Les banques sont sauvées, les usines vont trinquer
"Sauvetage": L'Etat est décidé à nous faire payer
Capitalistes irresponsables: pour en finir avec l'assistanat
Face à la crise! Contre les illusions étatistes, socialiser l'économie
Verbatim: Sarkozy: "Je crois dans la force créatrice du capitalisme"

Luttes
Ecole: La privatisation, lentement mais sûrement
Suicides en série: le système carcéral en question
Solidarité: Jean-Marc Rouillan n'a fait que s'exprimer en révolutionnaire
Sans-papiers intérimaires: 1, 2, 3... 100 grèves-occupations
Logement Paris 13e: Ouvriers et femmes de ménage expulsés

Syndicalisme
7 octobre: Une journée en demi-teinte
Ille-et-Vilaine: Un cadre d'échange permanent
Politique syndicale: des voies pour construire l'unité
CNT: La représentativité débattue au congrès confédéral

Politique
Otan: Sarkozy, homme de Washington
Forum social des quartiers populaires: Gamberger pour converger
Contre la privatisation de la Poste: Déjà une vingtaine de comités locaux
Quartiers populaires (2/2): La jeunesse porteuse d'espoirs... et du reste

Féminisme
Antipatriarcat: La non-mixité pourquoi, la non-mixité pourquoi pas

International
L'impasse afghane (1/6): Quand l'occupant était russe
Ecosse: Interview du groupe Praxis: "Construire un pouvoir populaire"
Equateur: Une construction "socialiste"?
Autriche: L'extrême droite redevient incontournable

Histoire
Novembre 1918: Démocratie bourgeoise ou révolution sociale en Allemagne?
Strasbourg: le drapeau rouge flotte sur la cathédrale

CultureAntifranquisme: Julio Sanz Oller, Barcelone, l'espoir clandestin
Bande dessinée: Matt Kindt, Super Spy
Prisons: La revue Passe Murailles revient sur le tournant sécuritaire de 1981
Poltique: Zaidmann, Le Mandat impératif
Cinéma: Steve McQueen, Hunger
Escroquerie: Ragon, Dictionnaire de l'anarchie
Classique de la subversion: Proudhon, Qu'est-ce que la propriété?


Et comme chaque mois, la Chronique du travail aliéné, le Dico anticapitaliste, la tribune d’À Contre courant, les brèves…


Pour trouver Alternative libertaire près de chez vous: www.trouverlapresse.com

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Mer 12 Nov - 15:59

Pour sauver le capitalisme de la crise financière, l’Etat va faire payer les
classes populaires
Sarkozy a annoncé qu’il comptait sortir 360 milliards d’euros pour sauver les
banques françaises de la faillite. 360 milliards, c’est un peu plus que le budget
annuel de l’Etat français.

Rien que ça ! Alors qu’il y a quelques mois encore, pour la Poste, la Sécu,
l’hôpital public, nos retraites, les caisses étaient vides. De qui se moque-t-on ?


Privatisation des profits et socialisation des pertes

La crise financière actuelle nous montre bien ce qu’est le système capitaliste :
une économie construite sur du vent et la recherche de profits. Des milliers de
milliards d’euros sont ainsi partis en fumée depuis un peu plus d’un an.

Mais quand tout s’écroule, ce sont toujoursles travailleuses et les travailleurs
qui épongent les pertes. Que ce soit par la dilapidation de l’argent public, les
pressions directes des entreprises sur les salarié-e-s (licenciements, salaires
bloqués) ou l’inflation galopante, c’est nous qui allons payer. Par contre, les
spéculateurs sont félicités par des plans de sauvetage du capitalisme : on leur
redonne de l’argent pour recommencer à jouer notre avenir en bourse.

Déjà aujourd’hui, l’emploi des intérimaires est au plus bas et plusieurs plans de
licenciements sont annoncés à Ford, Renault, la Redoute, Kronenbourg, ainsi que
dans des centaines de PME…

La situation est la même partout dans le monde et ne va faire qu’empirer. Face à
cela, le gouvernement ne fait qu’aggraver la situation en accélérant sa politique
de destruction des services publics.


Il n’y a pas de solution capitaliste à la crise financière

Mais le gouvernement, les actionnaires et le patronat se fichent bien du sort des
salarié-e-s. Pour eux, la priorité est d’étaler les effets de la crise dans le
temps. Et pour cela Sarkozy est capable de sortir 360 milliards d’euros. Pourtant,
on continue de nous baratiner qu’il faut privatiser la poste pour augmenter son
capital de 3 milliards, créer des franchises médicales pour combler un soit disant
trou de la sécu de 8 milliards et supprimer des milliers de postes de
fonctionnaires pour économiser de l’argent.

En donnant aux apprentis sorciers de la finance de l’argent pour recommencer à
spéculer, Sarkozy ne fait que donner de l’air à la prochaine bulle spéculative. On
sort de la crise financière actuelle… en préparant la crise suivante. Tous les
milliards du monde n’empêcheront pas le capitalisme d’aller droit dans le mur, à
plus ou
moins brève échéance.


Pour en finir avec le capitalisme

S’il y a 360 milliards de disponibles, alors il faut se battre pour que cet argent
soit utilisé pour des mesures immédiates comme :
- 37,5 annuités de cotisations pour une retraite à taux plein public-privé ;
- suppression des franchises médicales ;
- embauche immédiate et massive de fonctionnaires dans l’Education, la santé et les
transports pour de meilleurs services publics ;
- hausse immédiate des salaires, en commençant par les plus bas.
Cette liste est loin d’être exhaustive et c’est pour une rupture avec le
capitalisme qu’il faut se battre, pour construire une société où le temps de
travail sera massivement diminué, où les services publics seront gratuits et au
service de la population, et où l’économie sera directement dirigée par les
travailleuses et les travailleurs.

Le capitalisme ne se réforme pas, il ne se moralise pas. Il n’y a pas un gentil
capitalisme et un méchant libéralisme financier : la spéculation, c’est l’essence
même du capitalisme.

Pour en finir définitivement avec l’injustice de ce système, il faut l’abattre.

Alternative libertaire, le 6/11/08


[ texte repris du site http://www.alternativelibertaire.org ]

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Sam 22 Nov - 15:39

Ne laissons pas criminaliser toute forme de contestation !

Une fois de plus, la société capitaliste viole allègrement sa propre légalité dans l'affaire dite de la « mouvance anarcho-autonome » suite à l'arrestation de 10 personnes dans le cadre d'une enquête sur des « sabotages » de caténaires sur des lignes SNCF : présomption d'innocence bafouée allègrement ; utilisation des dispositions ultra répressives des lois antiterroristes dans une affaire qui n'en relève évidemment pas ; inculpation pour association de malfaiteurs sur la simple collecte de documents politiques, sans faits concrets qui en démontreraient l'existence ! La plupart des médias, le monde politique et judiciaire laissent faire ou approuvent, tant il est vrai que « l'Etat de droit » ne s'applique réellement qu'aux puissants dans cette société si fondamentalement injuste !
Une fois de plus, une campagne de lynchage politico-médiatique est lancée pour désigner des boucs émissaires. Cette campagne de désinformations orchestrée autour de l'évocation d'une organisation « clandestine » et « radicale » a simplement pour fonction de faire monter la peur dans le pays et l'hostilité contre tous ceux et celles qui remettent en cause le système capitaliste.
Une fois de plus, la manipulation de masse reste l'arme favorite des classes dominantes, confrontées à leur propre peur d'une crise sociale pouvant remettre en cause leurs privilèges. Personne ne sait si les personnes inculpées sont effectivement les auteur-e-s de ces « sabotages » et il faut rappeler que les conséquences des actes commis sont très insignifiantes comparées aux conséquences de la crise financière orchestrée par le capitalisme.
Mais là, les coupables sont connus et les décisions prises vont jeter par centaines de millions des travailleurs et travailleuses dans la misère. Et ces délinquants vont pouvoir jouir en toute impunité du fruit de leurs crimes.
Ne nous y trompons pas ! En ces temps porteurs de remise en cause des fondements du capitalisme, cette campagne vise à criminaliser ceux et celles qui se battent contre l'injustice et la misère imposée aux travailleurs et travailleuses.
Alternative libertaire appelle à ne pas se laisser duper par cette propagande grossière. Nous considérons que ces actes de malveillance ne sont d’aucune utilité pour les luttes sociales mais, quels que soient leurs auteur-e-s, ils ne relèvent pas de l’action terroriste.
Faisons cesser cette politique sécuritaires dont le seul véritable objectif est de défendre les inégalités sociales et les privilèges capitalistes. Construisons ensemble la mobilisation de masse, la grève générale expropriatrice capable d'imposer les changements nécessaires, c'est à dire la naissance d'une société communiste libertaire !
Alternative libertaire, le 18 novembre 2008

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ,,   Sam 6 Déc - 16:15

*** Sommaire
Pleins feux
Edito : C'est la grève qu'il nous faut
Inflation et luttes salariales: l'engrenage est enclenché
La Nive-Matériaux : le succès des bras croisés

Crise
La solution : aux actionnaires de payer
Licenciements : la récession, pain béni pour le capital
Sommet du G20 : entre éloge du capitalisme et perpétuation du libéralisme

Luttes
La Poste : la mobilisation patine
Demandeurs d'asile : Face à l'Etat hors la loi, réquisition directe
Réforme du lycée : Darcos provoque le chahut
SUD-Etudiants/FSE : Pau relance le débat sur la fusion

Politique
Interview de communistes unitaires du 93: "Antilibéraux et anticapitalistes"
Alternative politique : faire luttes ou faire des scores?
Affaire de Tarnac : Surveillons la police politique
Crise économique : le réseau communiste libertaire international s'exprime

Antipatriarcat
Campagnes électorales : Pouvoir féminin ou luttes féministes

International
Témoignage : Des deux côtés du mur de la honte, la Palestine
Michel Warshawski : "Les anarchistes entraînent le mouvement anticolonialiste"
Nevé Shalom/Wahat as-Salam : une oasis de paix
Italie : Tsunami contre Berlusconi
Etats-Unis : Barack Obama, et après?
L'impasse afghane (2/6) : Quand Washington était pro-islamiste
France-Rwanda : socialistes et gaullistes poursuivis par les fantômes du génocide

Histoire
1792: la première Commune insurrectionnelle de Paris

Culture
Idées : Terray-Rodier, Immigration: fantasmes et réalités
Roman : Jean-Marc Ligny, Jihad
Journalisme : Georges Orwell, A ma guise, Chronique 1943-1947
Réédition : Rosny Aîné, La Vague rouge
Docu-fiction : Françoise Romand, Appelez-moi madame
Cinéma : Uli Edel, La Bande à Baader
Crise : Isaac Joshua, Une trajectoire du capital

Et comme chaque mois, la Chronique du travail aliéné, le Dico anticapitaliste, la
tribune d’À Contre courant, les brèves…

Numéro spécial - 16 pages supplémentaires - 3 euros


Pour trouver Alternative libertaire près de chez vous:
www.trouverlapresse.com

Alternative libertaire mensuel
BP 295
75921 Paris Cedex 19
www.alternativelibertaire.org

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Sam 3 Jan - 12:44

Alternative libertaire de janvier est en kiosque – 2 euros


Pleins feux : La Grèce insurgée
Edito : La beauté est dans la rue
C'est bien un authentique soulèvement populaireL'AG des travailleurs insurgés d'Athènes

Luttes
Benoîte Bureau (DAL) : "Seulement 7% des demandeurs ont été relogés"
Réquisition : Après la rue de la Banque, la rue de la Bourse
Fusion ANPE-Assedic : Pas de pot, l'emploi
Areva : de l'uranium dans le crâne des petits nenfants
Morbihan : la SBFM contre les licenciements
IUT, lycées, universités : surtout, restons concentrés!
Durcissement patronal : les Céméa, c'est plus ça
Education populaire : Dégraissée? Désossée!
Culture : rideau sur le théâtre à l'école

Politique
Place Beauvau : le fantasme d'un retour de l'insurrectionnalisme
Otan : Grand'messe belliciste à Strasbourg
Affaire de Tarnac : le mystère du "petit carnet noir à spirale"
Plan de relance de Sarkozy : la fuite en avant
Campagne : pourquoi renforcer Alternative libertaire
34e congrès du PCF : et vogue la galère
Elections prudhomales : la CGT confirme, la CFDT décline

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Sam 3 Jan - 12:45

Alternative libertaire de décembre reste en kiosque tout le mois de janvier
Numéro spécial - contient le Manifeste pour une alternative libertaire - 3 euros





Pour trouver Alternative libertaire près de chez vous: www.trouverlapresse.comAlternative libertaire mensuel
BP 295
75921 Paris Cedex 19
www.alternativelibertaire.org

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: .   Jeu 5 Fév - 15:09

*** Edito
Haro sur la grève !
Attention affaire d’État ! La fermeture de la gare Saint-Lazare par la SNCF le 13
janvier a attiré tant les feux médiatiques que l’ire de nos gouvernants.
Passons sur les mensonges volontairement diffusés.
Pour la droite, aucun doute à avoir : la faute est à la grève, la faute est aux
syndicats « irresponsables », la faute est aux cheminots. Jusqu’au sommet de
l’État, la détestation de la lutte s’est exprimée sans fard. Le fait est que,
depuis les coordinations de 1987, le cheminot est devenu LA figure hexagonale de la
contestation sociale.

Un exemple : à la définition du mot « grève » dans le Robert, on trouve comme
illustration emblématique celle de « grève des cheminots ». Alors quand le «
dialogue social » s’enroue à la SNCF, c’est rien moins que l’État et le patronat
qui est pris de quinte de toux.

S’ils veulent réduire les capacités de contestation des travailleurs du rail, c’est
pour faire un exemple. Le sinistre Hortefeux, désormais en charge des Affaires
sociales, l’a prédit : le service minimum va être revu à la hausse, et pas qu’à la
SNCF. Darcos ne s’est pas fait prier qui, dès le 18 janvier, annonçait que les
écoles ne seraient pas des « petites gare Saint-Lazare » lors de la grève du 29. La
métaphore atteste de la volonté de réduire le droit de grève, de rendre cette
dernière sans effets. Et comme c’est impossible, le problème est alors bien la
grève en tant que telle… Car ne nous y trompons pas le but est bien, dans le
service public comme ailleurs, d’arracher aux travailleurs et aux travailleuses un
de leur droit le plus fondamental, celui de faire grève. La grève, « voilà l’ennemi
» pourraient déclarer Sarkozy et consorts…

Si pour eux « Saint-Lazare est partout », nous sommes nous toutes et tous des
cheminots.

Et si l’on considère alors qu’un droit ne s’use que si l’on ne s’en sert pas, il ne
nous reste qu’une solution : opposer, au service minimum, une grève maximum.

Alternative libertaire, le 28 janvier 2009


*** Sommaire
Pleins feux : Liberté pour la Palestine
Edito : Haro sur la grève
Israël-Gaza : Ce que la guerre de janvier a changé
Anticolonialistes : notre place est dans la rue
Anarchistes israéliens : pas un sur cent et pourtant ils résistent

Luttes
Crise économique : Des idées pour contre-attaquer
Pierre Le Ménahès (CGT-SBFM) : « On rendra tous les coups qu’on prendra »
La Poste : CTC Rouen-Madrillet : à roublard, roublard et demi !
Orléans : Grève des éboueurs : la CFDT à la poubelle
Otan : Obama reconduit l’expansionnisme US
Otan : contre-sommet à Strasbourg du 1er au 5avril
Jeunesse : la brèche est ouverte

Politique
Campagne d’AL : premiers frémissements

Social
Foyers de travailleurs migrants : la rénovation de l’habitat, pas la soumission
des habitants
In situ : au foyer de Courbevoie, l’indigence et la gabegie
Présentation : le Comité pour l’avenir des foyers
Les principaux gestionnaires en Ile-de-France : Adoma (ex-Sonacotra), Aftam, Adef

Ecologie
Pesticides : médaille empoisonnée pour la France

Antipatriarcat
Education antisexiste à l’école : contre l’ignorance

International
L’impasse afghane (4/6) : Une guerre pour les femmes ?
Afrique du Sud : l’ANC ravagé par le pouvoir
Grèce : trouver un second souffle
Grande-Bretagne : Liberty & Solidarity veut mener l’action à la base

Histoire
Février 1969 : le Mai 68 japonais s’achève dans la confusion

Culture
Altermondialisme : Jean Ziegler, La Haine de l’Occident
Economie politique : Naomi Klein, La Stratégie du choc
Thriller social : Delépine, Kervern, Louise-Michel
Réédition : Carlo Cafiero, Abrégé du Capital de Karl Marx
Cinéma : Le spectaculaire contrarié de Jacques Demy
Classique de la subversion : Karl Marx, Critique du programme de Gotha (1875)

Coup de gueule
SUD-Rail, « élite du désordre »

Et comme chaque mois, la Chronique du travail aliéné, le Dico anticapitaliste, les
brèves…

Pour trouver Alternative libertaire près de chez vous:
www.trouverlapresse.com

Alternative libertaire
BP 295
75921 Paris Cedex 19
www.alternativelibertaire.org


[ infos reprises du site http://www.alternativelibertaire.org ]

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Jeu 5 Mar - 16:02

* Edito : Tout est à nous
Le 19 mars toutes les confédérations, tous les syndicats appellent à la grève
interprofessionnelle. Dans les boîtes, dans les bureaux, dans les services, la
colère est sur toutes les lèvres.
Face à nous, un patronat arrogant, qui dans ses déclarations publiques, comme au
quotidien, nous méprise.
Face à nous, un gouvernement cynique, la parfaite voix de son maître, qui, « droit
dans ses bottes », n’a qu’un seul mot d’ordre : « sauvons les profits ! ».

Un gouvernement qui pense nous faire un cadeau lorsqu’il propose une « nouvelle »
répartition des richesses produites : un tiers pour l’entreprise, un tiers pour les
actionnaires, un tiers pour les salarié-e-s.

Mais qui bosse, jour après jour dans leurs usines, dans leurs bureaux ? Que
pille-t-on ici comme ailleurs si ce n’est le travail des seuls vrais producteurs ?

Deux tiers pour les patrons et les actionnaires ce n’est que deux tiers des
richesses produites par les salarié-e-s qui leur sont volés. C’est encore et
toujours aux travailleurs et aux travailleuses de payer la crise.

Cette baffe assénée par Sarkozy, par un discours médiatique servile, par des
banquiers, des patrons et des actionnaires gavés, ils et elles sont de plus en plus
nombreux et nombreuses à la refuser, à vouloir relever la tête et cesser de tendre
l’autre joue.

L’énergie est disponible pour une déflagration sociale de l’ordre de celles que
nous avons connu, que nous avons bâti, en décembre 1995, en mai-juin 2003. Ne la
gâchons pas.

Construisons une révolte à la mesure de notre colère.

Alternative libertaire, le 24 février 2009

* Sommaire

Pleins feux
- Edito : Tout est à nous
- Pour une explosion sociale salutaire : l’étincelle antillaise
- Crise : un tiers pour les actionnaires, c’est un tiers de trop

Luttes
- Mouvement étudiant : l’autogestion, tu l’aimes ou tu la quittes
- Enseignants-chercheurs : le charivari, c’est pour quand ?
- In situ : Le Mirail aux alouettes
- Sébastien Gillet (SUD-Rail) : « Une idée explosive : la grève par la gratuité »
- Logement : Réquisition à Saint-Denis (93)
- 31 janvier : Face à l’« antiterrorisme »

Politique
- Actionnaires : les dividendes, c’est le vol
- Licenciements : le pouvoir de dire non
- Réquisition/autogestion : on travaille, on vend, on se paie
- Crise et femmes : inventer d’autres revendications
- Tribune : le vrai problème juif actuel, c’est l’Etat d’Israël
- NPA : réussite quantitative pour la LCR

Antipatriarcat
- Christine Delphy : « Les classifications sont construites à des fins
d’exploitation »
- Lire : Delphy, « Classer, dominer. Qui sont les autres ? »

International
- Antilles, Guyane, Kanaky… L’économie coloniale en question
- AL Guyane : Mobilisons contre la vie chère
- Otan : Strasbourg outragé, Strasbourg brisé, Strasbourg martyrisé, mais…
- Otan : carte du contre-sommet et programme
- L’impasse afghane (5/6) : une guerre pour la démocratie ?
- Grande-Bretagne : « Racistes », les grèves sauvages ?
- Ecologie : Kyoto, le bec dans l’eau
- Madagascar : les oligarques se déchirent, la population trinque

Histoire
- 1979 : La « République populaire de Longwy »

Culture
- Géopolitique : Foutoyet : La Françafrique décomplexée
- Réédition : Baillargeon, L’Ordre moins le pouvoir
- Travailleurs immigrés : Gilles de Staal, Mamadou m’a dit
- Histoire : Skirda, Les Anarchistes russes, les soviets et la révolution
- Portraits : Syndicalistes ! De la CFDT à la CGT
- Classique de la subversion : Simone de Beauvoir, Le Deuxième Sexe (1949)

Et comme chaque mois, la Chronique du travail aliéné, le Dico anticapitaliste, la
tribune d’À Contre courant, les brèves…

Pour trouver Alternative libertaire près de chez vous:
www.trouverlapresse.com
-------------------------

Alternative libertaire
BP 295
75921 Paris Cedex 19
www.alternativelibertaire.org


[ texte repris du site www.alternativelibertaire.org ]

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Mer 4 Nov - 14:47

AL de novembre 2009 - 2 euros
Pleins feux
Edito : Le droit au viol
Politique : Quelle "victoire" en 2012?
Plan Sarkozy : hypocrisie gouvernementale pour jeunesse en détresse
Luttes
Sans-papiers : grèves pour la régularisation : acte II
Argenteuil : Axium : les recettes de la solidarité active
Précarité : la riposte est en marche(s)
La Poste : Ni privatisation ni stagnation
Postiers : tout passera par la grève

Syndicalisme
Congrès SUD-Rail : Et maintenant, dans le privé !
Fret ferroviaire : Une escroquerie sociale et écologique
49e congrès : Une autre CGT existe!

Antipatriarcat
L'IVG s'invite à la manif du 17 octobre

Dossier conspirationnisme
Charlatans : Le conspirationnisme, boulet de la critique sociale
La bande à Dieudo : ex-gauchos, néofachos, via la théorie du complot
Conspirationnisme : un business devenu lucratif
Que répondre à un ami en train de basculer?
Best-of : à chaque époque, à chaque société sa théorie du complot

Politique
Retour sur les événements poitevins : émeute ou happening?
Prison : Jann-Marc Rouillan est malade, il doit sortir!

International
Honduras : au-delà de Zelaya
Antilles : après les grèves générales, le ressac
Guinée : Dadis Camara, un nouveau Sékou Touré est né
Russie : les communistes libertaires contre vents et marée

Histoire
Novembre 1989 : les révolutionnaires sous les décombres du mur de Berlin

Culture
Inédit: Ecrits politiques (1928-1949), de Georges Orwell
BD : Une histoire populaire des États-Unis
Dessin : Flic-flop, de Berth
La chronique cinéma : Capitalism, a love story, de Michael Moore
Débat : Conférence libertaire à Nottingham
Société : Coeur de banlieue, de David Lepoutre
Classique de la subversion : L'Entr'aide, de Pierre Kropotkine


Pour trouver Alternative libertaire près de chez vous:
www.trouverlapresse.com

Alternative libertaire mensuel
BP 295
75921 Paris Cedex 19
http://www.alternativelibertaire.org

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: alternative libertaire   Jeu 3 Déc - 16:15

Alternative libertaire de décembre 2009 est en kiosque - 2 euros
Pleins feux
Edito : Christine la mère maquerelle
Sommet de Copenhague: Y a-t-il vraiment des raisons d'espérer?
"Identité nationale": relents de fascisme et faux débat
Luttes
Sans-papiers: le mouvement fait tache d'huile
Chômage et précarité: Sonnons le tocsin
La Poste: la grève, on a tout à y gagner
France Telecom: Face au déni, l'offensive
Facs: Ne bloquons pas sur les blocages
6e congrès: la FSU bientôt logée à Montreuil?
Morbihan: la base syndicaliste s'autonomise

Antiracisme
Burqa: Des enjeux théologico-politiques avant tout
Riposte laïque: Et petit-Blanc deviendra brun
Réflexion: Pour en finir avec le racisme

Social
Logement: squattons chez la marquise!
Hommage: Eladio Villanueva (CGT espagnole) va nous manquer
Dix ans de luttes de quartiers à Toulouse: Pas touche au tripode

International
Colombie: l'impérialisme a la peau dure
Amy Goodman: Democracy now! ou l'invention du journalisme participatif
Brésil: le désir comme arme révolutionnaire
Antilles: l'écran de fumée du référendum
Uruguay: la FAU, une pièce maîtresse de l'anarchisme sud-américain

Histoire
Novembre 1989: Seattle "invente" l'altermondialisme

Culture
Histoire: Barricades à Barcelone, Agustin Guillamon
Sécuritaire: La Terrorisation démocratique, de Claude Guillon
En souscription: De l'Oncle Tom aux Panthères noires, de Daniel Guérin
Mémoires: Utopies américaines, de Ronald Creagh
Revue féministe: Les Poupées en pantalon
Revue: Dissidences, la Belgique sauvage
La critique de Cluny: Les Chats persans, de Bahman Ghobadi
Classique de la subversion : Réflexions sur la violence (1908), de Georges Sorel

Pour trouver Alternative libertaire près de chez vous: www.trouverlapresse.com


--

Alternative libertaire mensuel
BP 295
75921 Paris Cedex 19
http://www.alternativelibertaire.org

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: alternative libertaire   Jeu 7 Jan - 12:21

Alternative libertaire est en kiosque - 2 euros
AL de janvier 2010
*******************
Pleins feux
Edito: De la Suisse à Copenhague
http://www.alternativelibertaire.org/spip.php?article3284
La Poste: la défaite n'était pas inéluctable
Justice: la république contre le syndicalisme
http://www.alternativelibertaire.org/spip.php?article3285
Luttes
Grève dans la culture: la bataille du Louvre
Défense des libertés: le CDLF de Rouen est ouvert à toutes les causes
Teleperformance: des rebelles au bout du fil
Centre de rétention de Bordeaux: laissez-le brûlé
Grèves de sans-papiers: Besson ne sait pas compter!
Tribune libre sur le mouvement des sans-papiers: un mouvement de classe et de masse
Grève des sans-papiers à Orléans: la greffe ne prendra pas sans nous
Marche des chômeurs: tocsin muet

Syndicalisme
Congrès SUD-Etudiants: c'est reculer que d'être stationnaire
Congrès CGT: de l'électricité dans l'air

Economie
Explosion des inégalités: au nirvana des revenus du capital
"Grand emprunt": les facs incitées à spéculer

Ecologie
Sommet de Copenhague: le capitalisme vert est mort-né

Idées
Devoir de mémoire: repentance ou droit de savoir?
Arrêts-maladie: feignasses, Axmedica va vous mettre au travail
Sport: du pain et des jeux

International
Ontario: Vale Inco: la mine aux mineurs!
Allemagne: la contestation universitaire est contagieuse
Martinique: pour parler d'autogestion, c'est le moment

Histoire
1830: La France lance sa première guerre d'Algérie
Les saint-simoniens en Algérie: de l'orientalisme à l'anticolonialisme

Culture
Philosophie: Raison contre pouvoir, entretiens de Noam Chomsky avec Jean Bricmont
Photographie: Marges, par Yann Lévy
Anthropologie: Le Temps des émeutes, par Alain Bertho
Cinéma: Mother, de Bong Joon-ho
Classiques de la subversion: Daniel Guérin, Rosa Luxemburg et la spontanéité
révolutionnaire (1971)


Pour trouver Alternative libertaire près de chez vous: www.trouverlapresse.com

Alternative libertaire mensuel
BP 295
75921 Paris Cedex 19
http://www.alternativelibertaire.org

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: alternative libertaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
alternative libertaire
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Piscine : l'oxygéne actif , alternative au chlore
» Sol, alternative à la terre cuite
» Alternative au béton ciré
» Breguet marine ou autre alternative
» Beuchat La montre alternative

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES PAYS DE COCAGNE :: LES LIEUX DES UTOPIES :: Lieux-
Sauter vers: