LES PAYS DE COCAGNE

les pays de dedans toi
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 conférences, colloques ..

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: conférences, colloques ..   Sam 17 Sep - 12:15

bon pour réunir les trucs. maintnant cé ici ...

pour son commencé ..

Le Comité 1905 organise le 24 septembre 2005 à 15 heures
salle Amos Barbot à La Rochelle

une conférence sur le thème "Sectes et Laïcité".

Le conférencier est Daniel Groscolas,
Inspecteur Général de l'Éducation Nationale.

Entrée libre et gratuite.

Le Comité 1905, rassemble le Collectif Libertaire 17, Émancipation, la
Fédération Départementale de la Libre Pensée de Charente Maritime et le
Groupe Les Affranchis de la Fédération Anarchiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: .   Lun 19 Sep - 14:23

"La prison, miroir d’une société d’enfermement", rencontre-débat avec
Yves
Peirat.
Avis aux camarades lecteurs/lectrices,
Le 17 mai 2003, Yves Peirat animait une conférence-débat sur le thème :
«
La prison, miroir d’une société d’enfermement » à la librairie
libertaire
La Gryffe à Lyon. Notre association a souhaité retranscrire les paroles
d’Yves Peirat car son parcours nous intéresse, et donc son expérience
dans
le système carcéral. En effet, Yves Peirat est un véritable militant
libertaire antifasciste, anticapitaliste et antisexiste, un véritable
être
humain en somme. Le combat antifasciste qu’il a mené, nous a toutes et
tous marqué, y compris son passage en prison. C’est pour cela qu’il
nous a
semblé intéressant de diffuser ses réflexions sur la prison. Réflexions
sur la vie en prison, les relations humaines et psychologiques à
l’intérieur et/ou à l’extérieur de la prison. Mais aussi, et surtout,
réflexions sur le rôle de la prison dans notre société capitaliste,
dans
la lutte des classes. Dans une période où les rapports de classe se
tendent, s’exacerbent ; où la classe exploitée perd une à une ses
avancées
(et ses solidarités)... Il est logique que la classe patronale cherche
à
se protéger de plus en plus : surflicage de la société, enfermement
carcéral et psychiatrique d’une part de plus en plus importante de la
classe exploitée, assassinat policier de la jeunesse dans les cités et
les
prisons... Dans les périodes d’exacerbation de la lutte des classes, la
capitalisme n’a plus que la force et l’autorité pour imposer son ordre
:
on appelle cela le fascisme (en expansion remarquable en Europe et dans
le
Monde). A nous de relever le défi et de lutter pour une société
solidaire,
égalitaire et libertaire.

Bonne lecture


Cette brochure est dispo sur nos tables de presse et vous pouvez la
commandez en téléchargeant le bon de commande sur notre site :
www.culturedeclasse.propagande.org ou en nous écrivant à :
Culture de Classe
44 rue Burdeau
69001 Lyon
La brochure est vendue prix libre
n'oubliez pas les frais de port (ils sont sur le site de l'asso !!)

Barbara pour Culture de Classe
--

Culture de Classe est une association à but non lucratif gérée par
des bénévoles. C’est une association anticapitaliste, antifasciste et
antisexiste. Tous les bénéfices, au-delà du fonctionnement de
l’association, iront en soutien à des luttes nationales et
internationales (grèves, prisonniers…). L’association a pour but de
développer une culture prolétarienne afin de sensibiliser le public à
la
lutte des classes et de pousser l’art à se réinvestir dans la
politique. Elle se crée à Lyon pour développer la scène culturelle
rouge
et noire qui existe en France et ailleurs. Les spectacles
seront accompagnés de tables de presse politiques et syndicales le plus
souvent possible.

www.culturedeclasse.propagande.org

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: .   Lun 19 Sep - 15:15

Rencontre-debat sur *Le syndicalisme et ses armes*
revue Agone numero 33
(En collaboration avec le Centre d'histoire du travail de Nantes)
& en presence de Christophe Patillon et Charles Jacquier

Vendredi 23 septembre 19 heures
Librairie L'Odeur du temps
35 rue Pavillon, Marseille 1er
tel. 04 91 54 81 56


""On peut regretter l'absence de grands dirigeants syndicaux comme
Emile
Pouget, ce secretaire national de la CGT d'avant 1914, pour proclamer:
"L'action directe, c'est la force ouvriere en travail createur: c'est
la
force accouchant du droit nouveau _faisant le droit social.
On entend deja les sceptiques et les "modernes": il est impossible de
transposer les methodes d'hier au traitement des questions
d'aujourd'hui,
de tirer des lecons d'un conflit localise pour des questions
d'importance
nationale dans un contexte mondialise. Il faut savoir s'adapter,
renoncer
a la greve qui est perimee, et tout miser sur le dialogue social.
La classe ouvriere organisee n'existe plus guere, certes, mais les
ouvriers et employes subalternes restent legion et largement
majoritaires
dans nos pays developpes. La plus grosse difficulte vient du fait
qu'eux-memes et la plupart des intellectuels qui s'expriment ne croient
plus qu'ils sont potentiellement porteurs d'un avenir meilleur pour
l'humanite.""

http://atheles.org/agone/revueagone/agone33

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: .   Lun 19 Sep - 15:16

Présentation-discussion sur l'anarchisme, son
actualité, ses fondements et ses moyens d'action.

Lundi le 26 septembre à 19h00
à la Page Noire (412, 3e avenue à Limoilou)
Tout près de l'arrêt d'autobus 801

Collectif anarchiste La Nuit (NEFAC)
Info: nefacquebec@yahoo.ca

Collectif anarchiste La Nuit (NEFAC-Québec)
a/s Groupe Émile-Henry
C.P. 55051, 138 St-Vallier Ouest
Québec (Qc), G1K 1J0

nefacquebec@yahoo.ca
http://www.nefac.net

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
caserio
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 181
lieux interlopes : galères
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: .   Sam 24 Sep - 16:09

Mercredi le 28 septembre 18h

Conférence/discussion avec Francis Dupui-Déri et
quelqu’un d’autre autour de la démocratie représentative, de la démocratie
en
général et de leur critique



L’INDEX ET LE MAJEUR
(A-2480 de l’UQAM)

Nous sommes un collectif qui organisons au A-2480 de
l’UQAM une bibliothèque révolutionnaire/centre de
documentation/infokiosque (de différentes tendances mais particulièrement
libertaires et autonomes). Nous vous invitons à ce titre à venir nous
visiter pour emprunter des
livres et brochures ou pour vous procurer ou pour
consulter des revues, des brochures et autre matériel, sur le communisme
libertaire, la gauche révolutionnaire, l’écologisme, les luttes autonomes,
le féminisme, la
contre-culture ainsi que l’histoire, la sociologie, la
philosophie… Nous organisons aussi parfois des visionnements, des
discussions collectives,
des ateliers, des conférences, des cercles de lecture…
Vous pouvez aussi participer si vous vous sentez des affinités avec nous.
Vous pouvez aussi
proposer des activités, les organiser…

http://ase.ath.cx/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: .   Sam 8 Oct - 16:10

rencontre/projection/debat avec deux activistes israeliennes des
"anarchistes contre le mur" ?

À l'occasion du passage impromptu à Dijon de deux militantes
israéliennes des "anarchistes contre le mur", groupe pratiquant
l'action
directe contre le "mur de l'apartheid" et l'occupation israélienne de
la
Palestine, le collectif PASSION & affinités vous convie à une rencontre
au
Local Libertaire, 61 rue Jeannin à Dijon, le samedi 1er octobre 2005.

La soirée s'ouvrira à 19h sur un apéro-toast. Nos deux invitées
dresseront d'abord un bref historique du conflit israélo-palestinien,
avant de proposer un témoignage direct sur les luttes d'opposition au
mur
de séparation, pour ensuite partager leurs regards singuliers sur la
situation actuelle.

Elles présenteront également un documentaire vidéo, montrant une action
directe menée par les "anarchistes contre le mur" contre la barrière de
séparation, durant laquelle l'armée tira pour la première fois à balles
réelles sur des manifestant·e·s israélien·ne·s, blessant gravement l'un
d'entre eux.

Bien entendu, cette soirée sera aussi l'occasion de questions aux
intervenantes et, nous l'espérons, de discussions & débats!


Affiche disponible sur:
http://brassicanigra.org/infos/ACLM-Dijon-20051001-poster.pdf

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: .   Sam 8 Oct - 16:35

Le groupe la sociale de la Fédération Anarchiste de Rennes
www.farennes.org organise le Samedi 8 octobre, au local la commune au 9
rue malakoff à rennes (tel/ rep: 02 99 67 92 87);

à partir de 14h : vernissage de l'exposition photo "salariés de
STMicroelectronics en lutte". Pot convivial, discussion avec des
militants
et avec les salariés de STM, séance de dédicace du livre "salariés de
STMicro en lutte" (Editions de Juillet).

---------------------------------------------------------------------
Groupe La Sociale de la Fédération Anarchiste
c/o local LA COMMUNE
9, rue Malakoff F-35000 Rennes
Tel /Rep : 02 99 67 92 87 www.farennes.org

Permanences au local La Commune: les Mercredis & Samedis de 15h à 19 h
Vente du Monde Libertaire dans le haut de la Place des Lices le Samedi
de
11h à 13h

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: .   Sam 8 Oct - 16:55

jeudi 13
octobre 18h au A-2480.

Du syndicalisme à la critique du syndicalisme

La lutte à l'intérieur des syndicats ou en dehors des syndicats, telle est
la question. Pouvons nous lutter à l'intérieur de structures ayant démontrer
depuis longtemps quelles ont remplacé un présupposé but révolutionnaire par
un objectif autrement plus réformiste ? Ou alors devons nous lutter à
l'extérieur de ces structures, dans une lutte autonome en rupture totale
avec ces structures tolérées, acceptées, légalisées, subventionnées par
l'Etat ? Sachant que les syndicats sont liés avec le système sous formes
divers tels que les accords salariaux, les participations dans diverses
organisations / Secu, assurrances vieillesse, chômage ! Sachant que la
plupart de ces organisations syndicales sont liées à des partis au pouvoir
actuellement le PCF pour la CGT, le PS pour la CFDT, on ne peut qu'être
sceptique quant à la stratégie révolutionnaire de ces syndicats et au
travail de ceux/celles qui veulent y faire un travail révolutionnaire. Les
syndicats sont des obstacles à la politisation, un tampon des contradictions
sociales.


Vous pouvez aussi venir emprunter de nombreuses brochures sur le
syndicalisme et la critique du syndicalisme à L'Index et le majeur (A-2480).

L’INDEX ET LE MAJEUR
(A-2480 de l’UQAM)

Nous sommes un collectif qui organisons au A-2480 de l’UQAM une bibliothèque
révolutionnaire/centre de documentation/infokiosque (de différentes
tendances mais particulièrement libertaires et autonomes). Nous vous
invitons à ce titre à venir nous visiter pour emprunter des livres et
brochures ou pour vous procurer ou pour consulter des revues, des brochures
et autre matériel, sur le communisme libertaire, la gauche révolutionnaire,
l’écologisme, les luttes autonomes, le féminisme, la contre-culture ainsi
que l’histoire, la sociologie, la philosophie… Nous organisons aussi parfois
des visionnements, des discussions collectives, des ateliers, des
conférences, des cercles de lecture… Vous pouvez aussi participer si vous
vous sentez des affinités avec nous. Vous pouvez aussi proposer des
activités, les organiser…

http://ase.ath.cx/

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: .   Mar 11 Oct - 22:49

LE CAS NESTLÉ

<!--[if !supportEmptyParas]-->

29/30 OCTOBRE 2005

AU KORNHAUSFORUM DE BERNE, Suisse

<!--[if !supportEmptyParas]-->

Svp inscrivez-vous maintenant auprès de: www.multiwatch.ch

<!--[if !supportEmptyParas]-->

SAMEDI 29 OCTOBRE / 9h15-18h00

AUDIENCE PUBLIQUE SUR NESTLÉ EN COLOMBIE

De graves accusations nous parviennent de Colombie : des menaces de mort des paramilitaires contre des syndicalistes pendant des conflits de travail chez Nestlé, des violations des droits des travailleur-euse-s et des droits syndicaux, des produits de qualité douteuse. Un conseil composé de personnalités reconnues jugera dans un tribunal symbolique la responsabilité de Nestlé.

<!--[if !supportEmptyParas]-->

Soirée culturelle : repas et musique de la Colombie.

<!--[if !supportEmptyParas]-->

DIMANCHE 30 OCTOBRE / 9h15 – 16h00

FORUM INTERNATIONAL

Ateliers traitant du comportement de Nestlé dans le monde entier:

• Agriculture

• Commerce de l’eau

• Droits des travailleur-euse-s et droits syndicaux

• Le développement de normes en matière de droits humains applicables aux entreprises

Prononciation du jugement et déclaration finale : L’après-midi le Conseil prononcera le jugement de l’audience sur Nestlé en Colombie et l’assemblée plénière adoptera une déclaration contenant des revendications et des propositions concrètes qui découlent de l'Audience et des ateliers.

<!--[if !supportEmptyParas]-->

La manifestation est organisée par MultiWatch.

L‘association Suisse MultiWatch est constituée des organisations suivantes: Alliance Sud (Communauté de travail des oeuvres d’entraide), Attac Suisse, CETIM, Déclaration de Berne, EPER, Groupe de Travail Suisse-Colombie (GTSC), Jeunesse Syndicale de Berne, JS Suisse, Les Verts, OeME Berne (Oecuménisme - Terre Nouvelle), OeME Commission Berne-Ville, Œuvre suisse d'entraide ouvrière OSEO, Pain pour le prochain, Parti suisse du Travail (PdT), SOLIFONDS, Syndicat interprofessionnel de travailleuses et travailleurs (SIT), SWISSAID, terre des hommes suisse, Unia Région de Berne

MultiWatch est soutenu par: Action de Carême Suisse, GLM (Missionaires non profesionnels), Jeunes Verts Suisse, PS Suisse, Syndicat Unia, RedHer (Red Europea de Hermandad y Solidaridad con Colombia): Campagne Colombie Berlin, CASCOL (Espagne), CEDSALA (Espagne), COXAL-Gijón (Espagne), CGT (Espagne), COLOMBIA SOLIDARITY CAMPAIGN (Angleterre), COMITATO CARLOS FONSECA (Italie), Grupo de Apoyo Suiza (Suisse Allemande), Colectivo de Solidaridad con Colombia (Suisse Romande), AYNI (Bélgique)
--

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: .   Ven 14 Oct - 11:43

Le 7e Salon du livre anarchiste de Montréal
Samedi, 20 mai 2006, 10h-18h
Lieu à confirmer
MONTREAL, QUEBEC

Livres, pamphlets, zines...
Discussions, lectures, débats...
Poésie, films, art...
Ateliers, conférences, tables rondes...
Programme d’activités pour enfants…
Et beaucoup plus…

--> Le plus grand évènement anarchiste en Amérique du Nord
--> Précédé par le mois du Festival de l'anarchie (mai 2006)
--> Suivi par une journée entière de débats et d'ateliers sur
l'anarchisme
(21 mai 2006)

Bienvenue aux enfants! Garderie sur place

Les appels de propositions d’ateliers, conférences, oeuvres d’art,
films,
tables et autres événements à inscrire au calendrier du Festival de
l’Anarchie suivront sous peu. Pour vous abonner à notre liste d'envoi
de
mises à jour, veuillez nous faire parvenir votre courriel, à l’adresse
suivante : salonanarchiste@taktic.org

Si vous avez des idées ou des propositions pour l’organisation du Salon
du
livre, n’hésitez pas à nous contacter à l’une des adresses suivantes :

web: http://salonanarchiste.taktic.org
tel: 514-859-9090 (messages seulement)
courriel: salonanarchiste(a)taktic.org
poste: Salon du livre Anarchiste de Montréal
1500 de Maisonneuve Ouest, Suite 204
Montréal, Québec, H3G 1N1
CANADUH

We speak english
Se habla espagnol.

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Ven 28 Oct - 14:25

PERPIGNAN : 29 OCTOBRE 2005
Contre la Précarité,
Contre toutes les exclusions,
Solidarité avec les SANS PAPIERS

La précarité occupe aujourd’hui une position centrale dans la société,
notamment dans la gestion des rapports sociaux. La précarité est
devenue
un modèle de gestion du système et de fait touche de plus en plus de
monde
au travers de multiples secteurs de la société (travail, logement,
accès
aux besoins fondamentaux comme la santé ou l’éducation) et sous des
formes
de plus en plus variées (division en fonction de l’origine, du sexe ou
de
l’âge des individus).

La spécificité du discours des libertaires sur la question de la
précarité
est certainement de montrer que cette dernière, qu’elle provient d’une
gestion de plus en plus libérale du système, est une conséquence
directe
des dégâts occasionnés par le capitalisme dans un contexte de
mondialisation libérale et où le rapport de force est favorable aux
classes dirigeantes.


En effet, derrière la précarité il y a le capitalisme ! Et, la
précarité
n’en est qu’une des expressions les plus exacerbées dans un contexte
social donné.

Notre analyse - Coordination des Groupes Anarchistes - Organisation
Communiste Libertaire - Offensive Libertaire et Sociale - Groupe
Anarchiste de Loire Atlantique - Groupe Anarchiste de Lille et
environs
- Union des Groupes Anarchistes Lyonnais - Groupe Anarchiste de
Bordeaux…
- vise à montrer quels sont les ravages opérés par le capitalisme via
le
développement et les conséquences de la précarité, au travers
d’exemples
concrets dans différents secteurs de la société.


A Perpignan, dans le cadre de cette campagne, le 29 octobre 2005, la
C.G.A. a choisi de faire de la question du SOUTIEN AUX SANS PAPIERS le
vecteur de la lutte contre toutes « les précarités »...

- Salariat et monde du travail par le biais du travail au noir et de la
surexploitation patronale…

- Logement, dans des conditions d’hygiène le plus souvent déplorable
et
en butte à la spéculation immobilière la plus débridée…

- Santé, souvent déficiente du fait d’un suivi des plus discutables…

- Circulation et Communication limitées sinon inexistantes liées à la
pression policière des « sbires » de la Police Aux Frontières…

Nous souhaitons que nombreuses et nombreux vous vous mobilisiez à nos
côtés, afin de faire du 29 octobre 2005, une date marquante dans la
longue
lutte des Sans Papiers d’ici et d’ailleurs.

Nous relayerons par la même occasion, l’initiative de nos camarades
espagnols, en dénonçant tous les actes de barbarie commis par les
Etats,
hier à Ceuta et Melilla, contre les immigrés africains chassés de
leurs
pays par la misère, les privations et les actes autoritaires de leurs
gouvernants...



Vendredi 28 octobre nous organiserons une conférence de presse à la
librairie Infos afin d’informer les journalistes sur les raisons de
cette
mobilisation.

Le samedi 29 octobre à 10h30, nous nous rendrons devant le Centre de
Rétention de Rivesaltes afin de dénoncer les méthodes policières de la
place Beauvau et de la Préfecture et afin de témoigner de notre
solidarité
avec tous les compagnons Sans Papiers qui subissent l’arbitraire
étatique
et capitaliste.

Le samedi après-midi nous organiserons une réunion publique avec débat.
(16h00, Salle Arago)


FAISONS ENSEMBLE DU 29 OCTOBRE, UN SUCCES TANT PAR LA MOBILISATION QUE
PAR
NOTRE DETERMINATION A NOUS OPPOSER AUX POLITIQUES D’EXCLUSION, DE
REPRESSION et de PRECARITE !


Coordination des Groupes Anarchistes

Groupe Puig Antich de Perpignan
antich(a)wanadoo.fr

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Mer 2 Nov - 15:41

Le groupe la sociale de la Fédération Anarchiste de Rennes organise un
grand meeting anarchiste où les questions sociales et écologiques
seront
abordés sous l'angle libertaire. Le meeting s'accompagnera d'une
exposition photo retraçant la lutte des salariés de ST Microelectronics
contre la fermeture de leur usine.

le Mardi 8 Novembre à 20h30 à la Maison de Quartier de Villejean, 2 rue
de
Bourgogne, à Rennes

-----------------------------------------------------------------
Merci de répondre à contact(a)farennes.org

Groupe la Sociale de la Fédération Anarchiste
c/o Local "la commune"
9 rue malakoff
35000 Rennes

Tel/Rep: 02 99 67 92 87
www.farennes.org

Permanences au local "la commune"
les Mercredis et Samedis de 15h à 19h
Vente du Monde Libertaire dans le haut de la Place des Lices
les Samedis de 11h à 13h

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Mer 30 Nov - 13:54

"Domestiquer les masses"
Rencontre-debat avec Benoit Eugene (& Thierry Discepolo)
autour du dernier numéro de la revue *Agone* (34, 2005)
et de quelques autres livres parus aux éditions Agone
sur la propagande en démocratie

Jeudi 17 novembre _20 heures
Librairie L'Atelier (Paris)

Prendre la mesure des differentes formes de controle social et
notamment de la place des manipulations langagieres dans la
communication de masse: qu'il s'agisse de politique, de medias, de
marketing ou meme de production artistique; avec une analyse
particuliere du role des intellectuels dans ce processus.
http://www.agone.org/agone34

Duper l'opinion et plier les autorites aux interets des grands
groupes industriels est un metier qui porte un nom: le lobbying. Ces
livres revelent les procédés qu'utilisent les lobbyistes pour nous
vendre aussi bien les vertus du tabac ou du nucléaire que celles des
OGM
ou de la guerre (pas seulemet economique); il dit dans quelles
circonstances et sur quelles personnes ils les emploient. Le lobbying
rassemble des pratiques d'influence appliquees a la decision politique,
qui recourt a des procedes inavouables et qui donne au mensonge une
place sans précédent dans nos societes.
http://www.agone.org/lindustriedumensonge
http://www.agone.org/europeinc


Librairie L'Atelier
2 bis rue de Jourdain
75020 Paris
tel 01 43 58 00 26
librairie.atelier(a)wanadoo.fr
métro Pyrénées (ligne 11)

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Jeu 1 Déc - 14:15

IVe symposium international contre l’isolement

Paris, 16-19 décembre 2005

Cinéma Espace
Av. Jean Jaurès, 80
93500 Pantin

Métro: 4 Chemins-Aubervilliers


* Pour s’informer sur l’enfer qui règne dans le camp US de Guantanamo à
Cuba, la prison de Bagram en Afghanistan, la prison d’Abou Ghraib en
Irak, les prisons secrètes israéliennes, les prisons de type F en
Turquie, les Control Units aux Etats-Unis, les Stammheim en Allemagne, les QHS
en France, les FIES en Espagne, les centres de détention illégaux au
Maroc, les « Leuka Kelia » en Grèce, les « prisons tombeaux » de la base
navale de Callao au Pérou...

* Pour débattre de la “guerre contre le terrorisme” en tant que
prétexte à la criminalisation de la lutte sociale et à la violation du droit
international

* Pour internationaliser la lutte contre la torture

* Pour se solidariser avec la résistance des peuples contre
l’oppression

* Pour commémorer nos héros morts pour la liberté...


Programme:

Vendredi 16 décembre

14h: Cocktail de bienvenue

16h-18h: Guerres et occupation

* Awni Al Kalemji, porte-parole de l’Alliance patriotique irakienne
* Bassam Al-Salhi, secrétaire-général du Parti du peuple palestinien
* Iyad Zghiar, Youth Development Organization, Palestine
* Ashraf Taha, Youth Development Organization, Palestine
* Palästinensische Gemeinde, Autriche


19h30: Embargo, menaces de guerre et violations du droit international

* Mohammed Safa (directeur du centre de réhabilitation des victimes de
tortures à Al-Khiam, Liban
* Hamdan Aldamiri (Addameer), Palestine
* Stop the Wall, Palestine
* Basta Y A, Allemagne
* Freundschaftsgesellschaft BRD-Kuba, Germany

21h30: Récital poétique donné par une délégation culturelle canadienne
composée d’Elias Letelier, Endré Farkas, Jorge Etcheverry et Carolyn
Souaid.

Samedi 17 décembre

10h30-13h: Isolement carcéral et torture

*Bassam Al-Kuntar, parent de détenu, Liban
*Ahmet Kulaksiz, TAYAD, Turquie
*Rula Al-Khateeb, Hurryat, Palestine
*Associazione di Solidarietà Proletaria, Italie
*Comité de défense des prisonniers politiques, Russie
*Bilgesu Erenus, dramaturge, Turquie
*Cezmi Ersöz, écrivain, Turquie
*Dr. Abdullah Yousif Aljubouri, Iraqi News Network

14h-15h45: Les Etats-Unis et la politique d’isolement: Le cas des
‘Miami 5’, de Mumia Abu Jamal et de Leonard Peltier.

* Angela Davis, professeur d’histoire, USA
* Bobby Castillo, Groupe de défense de Peltier, Europe
* Robert Robideau, Defense Committee Leonard Peltier, USA
* Paulette D’Auteuil, The Jericho Movement, USA
* Efia Nwangaza, vice-présidente du Jericho Movement,USA

16h: Interationaliser la lutte contre la torture

* IRPWA, groupe de solidarité avec les détenus, Irlande
* Karin Resetarits, eurodéputée, Autriche
* Medico International, Allemagne
* Association pour la Défense d'un Espace Européen des Libertés, ADEEL,
France
* Julien Nève, Observatoire international des prisons (OIP), France

19h00: Soirée culturelle intitulée : ‘Nos captifs libres’
Chorale d’enfants: ‘Türküler Sevdamiz’
Pol MacAdaim (Irlande)
Bilgesu Erenus
Grup YORUM
Avec une intervention d’Angela Davis


Dimanche, 18 décembre

10h30: Violation du droit de s'organiser et de résister

* Fédération anatolienne (association qui lutte pour les droits des
immigrés), Europe
* Mehmet Göçebe (Association pour les droits et libertés fondamentaux),
Turquie
* Pembe Özlem Olgun (Youth Federation), Turquie
* Abdallah Abdallah, Union des Jeunes Progressistes Arabes (UJPA),
Belgique
* Askatasuna, Pays basque
* MLPD, Allemagne
* Parti Communiste des Peuples d’Espagne (PCPE), Espagne
* MANIDEM, Caméroun

14h15: Tribune juridique contre l’isolement et les listes noires

* Julen Arzuaga, avocat à l’Observatoire des droits de l’homme
(Behatokia), Pays Basque
* Claudia Grether, avocate, Allemagne
* Taylan Tanay, avocat, Turquie
* Hassan Jouni, expert en droit international, Liban
* Nora Dwyer, avocate, USA
* Irene Clausen, Internationalt Forum, Danemark

17h: Concert intitulé ‘Nos résistants vivent’
Groupe musical palestinien
Ali Ihsan Tepe
Hüseyin Karakus
Eren Can
Dieudonné M’Bala M’Bala
Grup YORUM
Avec une prise de parole d’Henri Alleg


Poésie de la résistance avec une délégation culturelle canadienne:

* Elías Letelier, poète et ex-officier Sandiniste, Chili-Canada
* Endré Farkas, Canada
* Jorge Etcheverry, Canada
* Carolyn Souaid, Canada


Lundi 19 décembre

10h: Conférence de presse à l’Assemblée nationale
12h: Visite du cimetière du Père Lachaise pour rendre hommage à tous
nos héros morts pour la liberté
13h30: Commémoration du massacre dans les prisons perpétré le 19
décembre 2000


Liste des participants:

*Angela Davis, professeur et activiste, USA
*Nora Dwyer, avocate, USA
*IRPWA, groupe de solidarité avec les détenus politiques, Irlande
*Paulette D'Auteuil, The Jericho Movement, Etats-Unis d’Amérique
*Efia Nwangaza (vice-présidente du Jericho Movement), Etats-Unis
d’Amérique
*MLPD, Allemagne
*Karin Resetarits, (eurodéputée), Autriche
*Medico International, Allemagne
*Mohammed Safa (directeur du centre de réhabilitation des victimes
d’Al-Khiam), Liban
*Awni Al Kalemji, porte-parole de l’Alliance patriotique irakienne
*Bassam Al-Salhi (secrétaire general du Parti du peuple palestinien
*Rula Al-Khateeb (ONG ‘Hurryat’), Palestine
*Iyad Zghiar (Youth development organization), Palestine
*Ashraf Taha(Youth development organization), Palestine
*Claudia Gether, avocate, Allemagne
*Askatasuna, Pays Basque
*Julen Arzuaga, Behatokia, Pays Basque
*Julien Nève, Observatoire International des Prisons (OIP), France
*PCPE, Espagne
*UJPA, Belgique
*Collectif européen contre l`impunité, Belgique-Chili
*ASP, Italie
*ADEEL, France
*Palästinensische Gemeinde Österreich, Austriche
*Irene Clausen (Internationalt Forum), Danemark
*Internationale Solidarität, Allemagne
*Bilgesu Erenus (dramaturge), Turquie
*Cezmi Ersöz (écrivain), Turquie
*Taylan Tanay (avocat), Turquie
*Mehmet Göçebe (Association pour les droits et les libertés
fondamentaux), Turquie
*Ahmet Kulaksiz (TAYAD), Turquie
*Pembe Özlem Olgun (Fédération de la jeunesse), Turquie
*Elías Letelier (poète et ex-officier Sandiniste), Chili
*Endré Farkas (poète), Canada
*Robert Robideau (Defense Committee Leonard Peltier), USA
*Henri Alleg (écrivain), France
*Jorge Etcheverry (poète), Chili
*Carolyn Souaid (poétesse), Chili
*Hamdan Aldamiri (association Addameer), Palestine
*Bobby Castillo (Peltier Defense Group), Europe
*Rote Hilfe, Suisse
*Stop the Wall, Palestine
*Parti ‘Annahj Addimocrati’, Maroc
*Dieudonné M’Bala M’Bala (comédien), France
*Laia Altarriba, journaliste à Endavant, Catalogne
*Gerhard Tuschla, journaliste, Autriche
*Basta Y A, Allemagne
*Freundschaftsgesellschaft BRD-Kuba, Allemagne
*Russisches Soziales Fond, Allemagne
*Fédération anatolienne, Allemagne
*Tayad Komite (Collectif de soutien aux détenus politiques en Turquie),
Allemagne
*Comité de défense des prisonniers politiques, Russie
*Hassan Jouni (expert en droit international), Liban
*Bassam Alkuntar, frère du détenu Samir Alkuntar, Liban
*Paola Cecchi, Women’s International League for Peace and Freedom
(WILPF), Italie
*CARC, Italie
*Ali Celenk, syndicaliste, Turquie
*Dr. Abdullah Yousif Aljubouri, Iraqi News Network
*Dr. Shafeeq Alsamaraie, Iraqi News Network
*Mr. Diea Alkoaz, Iraqi News Network
*Droits Devant, France
*Georges Ekane ANICET, Président National du Mouvement Africain pour la
Nouvelle Indépendance et la Démocratie (Manidem), Caméroun
*Gottlieb Berthier EKOULE BEBE, Manidem, Caméroun
*Marie-Michèle TIOH, Manidem, Caméroun
*Jean-Baptiste PENTE KAMANI, Manidem, Caméroun
*Adèle Nathalie NDONGO MAPOKO, Manidem, Caméroun
*Bernadette NGO OUM, Manidem, Caméroun
*Ziad Abou Ein, ex-ministre des détenus en Palestine
*Ayman Abou Jablé, ex-prisonnier, Golan-Syrie
*Luis D’Elia, Federacion de Tierra y Vivienda (FTV), Argentine
*Organisation mondiale contre la torture (OMCT), Europe


Pour l’hébergement, nous avons réservé des chambres à l’hôtel ‘Etap’,
Porte de Pantin
96/98 Av. du Général Leclerc
93.500 Pantin

Tarifs: 43 euros par chambre de 3 et par nuit (14 euros par pers. et
par nuit)
Supplément de 4 euros par pers. pour un petit déjeuner en buffet

Veuillez réserver en nous écrivant à : isolation@post.com


--------------------------------------------------------------------------------
The email address movimento@ecn.org is subscribed to Turquie Rebelle

In the future you may automatically sbscribe / unsubscribe at :
<http://www.presos.com/cgi-bin/dada/mail.cgi/list/turquie.rebelle>

Editorial Poetas Antiimperialistas de América
123-3019 Fairlea
Ottawa, Ontario
K1V 0W1 Canada

Plataforma Internacional Contra el Aislamiento

Rue Stevin 190,
1000 Brussels, Belgium
e-mail: isolation@post.com

México City +(555) 350-0668
Ottawa +(514) 731-2421
Brussels +32(2) 230-0866
Montreal +1(514)907-1236

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ...   Jeu 1 Déc - 18:08

au molok de l'uzine...dès tout d suite..

Une exposition avec plein d'artistes différents :
peintres, photographes et dessinateurs,
tous hébergés sur www.darksite.ch

Le vernissage aura lieu le vendredi 2 décembre...
Il s'accompagnera d'un concert gratuit de AlerteRoots (Ska)...

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ...   Mer 1 Fév - 16:55

Le deuxième anarchiste Bookfair à Zagreb, Croatie Le 31 Mars - Le 2 Avril, 2006


Le deuxième anarchiste Bookfair à Zagreb aura lieu le 31 mars au 2 avril, 2006.


Anarchiste Bookfair dans des objectifs de Zagreb (ASK - le knjiga de sajam d'Anarhisticki) à devenir un projet à long terme et se développant. Le premier bookfair (2005 22ème mars le 18 à) est bien allé, et nous esperons apporter de plus en plus de gens chaque année comme participants, éditeurs, groupes, projets - celui qui est intéressé par ce que le bookfair doit s'y commettre.


ASK aura lieu à Zagreb chaque printemps, comme ressource locale pour l'anarchie et les livres libertaires et d'autres publications. Nous visons également à ouvrir la discussion sur les sujets qui sont importants pour le mouvement anarchiste, ou pour notre communauté locale. L'idée pour un tel bookfair n'est pas nouvelle, mais est basée sur l'expérience positive d'autres anarchistes Bookfairs. Dans beaucoup de différentes situations, ces bookfairs se sont avérés être des événements et des endroits de réunion importants aux niveaux locaux et international.


C'est pourquoi nous avons besoin de votre aide - venue et soutenons cet événement avec la solidarité et la participation ! Participation Pour nous aider à organiser le Bookfair et à finir le programme à l'heure, nous avons besoin de vous pour confirmer votre participation le plus vite possible.


Notre adresse de E-mail est : ask-zagreb@net.hr. Obtenez dans le contact et faites-nous savoir de quelle manière vous voudriez participer. Voici quelques questions, et nous faisons bon accueil à n'importe quelle information additionnelle. En outre, laissez-nous savoir si vous avez besoin de logement. Il y a quelques solutions de rechange, mais nous avons besoin de tous les détails aussi vite que possible. Certains des détails dont nous nécessitons :



1. Questions pour tous les invités venant de Zagreb extérieur : - comment voulez-vous participer ? - avez-vous besoin d 'aide avec le logement (les logis sont limités, mais nous pouvons vous aider à trouver un logement bon marché. Il y a peu de pensions à Zagreb, nous peut fournir encore plus d'information sur la réservation, les prix, etc..)

2. Si vous voudriez une cabine : - comment grand d'une cabine avez-vous besoin ? - vous ont besoin d'aide à votre cabine ? - pouvez-vous aider avec les coûts du Bookfair ? (ce n'est pas une condition pour avoir une cabine.) - nous avons besoin de quelques informations de base sur vous (contact, quel books/publishers vous distribuez [ pas liste, l'information juste de short ]...) Nous projetons d'éditer le programme de du bookfair dès mars. Svp, envoyez toute l'information que vous souhaitez voir inclue .


les infos : www.ask-zagreb.org : ask-zagreb@net.hr

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ...   Sam 22 Avr - 15:48

Le groupe Puig Antich de la Coordination des Groupes Anarchistes
organise
les 27, 28, 29, 30 avril, son deuxième colloque national sur différents
thèmes autour de l'Anarchisme.

Lieu du colloque : Salle des Libertés - 9 rue Bartissol à Perpignan
(derrière le Castillet)


… PROGRAMME DU COLLOQUE...

- Jeudi 27 avril (15h - 18h30)
• 1906-1936 : CHARTE D'AMIENS ET REVOLUTION ESPAGNOLE /
FASCISME-ETAT-RELIGION... Les enseignements de l'Histoire

. Gaëtano MANFREDONIA
Historien-Enseignant à Sciences Po
De la Charte d'Amiens à la Révolution de juillet 1936 en Espagne :
quelques réflexions autour des espoirs et des défaites du mouvement
ouvrier révolutionnaire

. Tristan CHARRIER
Enseignant-militant anarchiste
Le contre projet de l'anarchisme espagnol face à l'Etat et à la
religion...


- Vendredi 28 avril (15h - 18h30)
• 1906-2006 AUJOURD’HUI, C’EST AUSSI HIER... Devoir de mémoire
sociale

. David RAPPE
Enseignant - Militant syndicaliste à la CNT-FTE
L'anarchosyndicalisme, les Bourses du Travil et la Charte d'Amiens..

. Jérôme VARQUEZ
Militant anarchiste
Du glissement d'un internationalisme d'organisation à un alter
mondialisme
de mouvements

. Edward SARBONI
Enseignant - Militant anarchiste - syndicaliste à la CNT-FTE
Les formes alternatives des luttes : auto organisation, autonomie et
syndicalisme de rupture

- Samedi 29 avril (15h - 18h30)
• LE TOUT SECURITAIRE... La loi aux services du Pouvoir et de
l'argent .
Gilles SAINATI
Syndicat de la Magistrature
Les aspects négatifs, dangereux et liberticides des lois concernant le
tout sécuritaire

. Stéphane ORTEGA
Militant anarchiste
L'analyse libertaire et militant qui découle de l'application de ces
lois
au quotidien



• LUTTES et PRECARITE… Les luttes pour la dignité et l'égalité

. Rodolphe MAZURE
Enseignant - Militant anarchiste - syndicaliste à la CNT-FTE
La chasse faite aux pauvres

. Ariane AUGE
Enseigante - Militante syndicaliste à SUD Education
La lutte contre le racisme

. Lynda MAHIHENNI
Docteur en sociologie
Immigrés et Sans Papiers : les premières victimes du sécuritaire...


- Dimanche 30 avril (15h - 18h30)
• FEMINISME LIBERTAIRE… D'hier et d'aujourd'hui

. Lénaïc BOUISSOU
Militant anarchiste et féministe
Féminisme anarchiste : contre le système de domination masculine

. Martine BOURY
Militante anarchiste
Histoire du féminisme et mouvement anarchiste


• EXPRESSION LIBERTAIRE… D'hier et d'aujourd'hui

. Stéphane GOXE
Réalisateur
Formes de diffusions de savoirs, informations et oeuvre critiques...

. Jordi VIDAL
Théoricien
L'image dans la Révolution (espagnole) et révolution dans l'image...


Pour tous renseignemens et contacts :
Groupe Puig Antich de la CGA
2 rue Théodore Guiter à Perpignan (près de la Place des Poilus)
Permanence le samedi de 15h à 19h
e-mail : antich(a)wanadoo.fr
site web : www.c-g-a.org
_______________________________________________

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Dim 7 Mai - 13:10

Les Rencontres Libertaires sont organisées par le groupe de Grenoble de
la
Fédération Anarchiste
les 18, 19 et 20 mai à l'ADAEP (Association pour le développement des
Arts
et Expressions Populaires) 163 cours Berriat, à GRENOBLE

Le groupe grenoblois de la Fédération Anarchiste est heureux de vous
convier à ces Rencontres Libertaires :

cette initiative est née de l'envie de faire se rencontrer les gens
ailleurs que dans des manifestations ou autres actions, en ayant, pour
une
fois, le temps de discuter, de débattre, de découvrir ...

Cet évènement ne s'adresse donc pas seulement aux militants mais aussi
à
toutes les personnes qui s'interrogent sur les idées et pratiques
libertaires. Nous avons donc fait un choix de sujets que nous
souhaitions
aborder, afin d'exposer une toute petite part des nombreuses
problématiques qui se posent à quiconque s'interroge sur les questions
politiques. Néanmoins, les moments de discussions informelles, et les
sujets à débattre ne manqueront pas !

Nous tenons à remercier toutes les personnes, associations, collectifs
qui
nous ont permis de pouvoir mettre en place ce projet.


PROGRAMMATION :

18 MAI

18H30 : En prélude à ces Rencontres Libertaires, une promenade à vélo
aura
lieu.

L'association « Un P'tit vélo dans la tête » et le groupe Jules Vallès
de
la fédération anarchiste vous proposent une balade à vélo, véhicule de
l'anarchisme s'il en est, pour se promener ensemble en toute liberté,
sans
dépendance à des technologies démesurées et dans le respect de
l'environnement. Départ à 18h30 précises de L'ADAEP, et fin de la
balade
autour d'une bonne bière (bière bio, artisanale, et spécialement
brassée
pour l'occasion par l'association
« La levure sauvage ») et possibilité de préparer des affichages divers
pour les rencontres libertaires. N'oubliez pas vos marqueurs, feutres,
ciseaux et autres outils plastiques !


19 MAI

19H : ouverture des portes.

L'ADAEP ouvre ses portes à 19 H, avec un apéro pour fêter le début de
ces
Rencontres Libertaires. Ce sera également l'instant où débutera la
retransmission en direct sur le web de Radio Libertaire, présente sur
l'évènement.


19H30 : Conférence-débat sur l'anarchisme

Après un bref tout d'horizon des principes et pratiques anarchistes
(proposé par Jocelyne, militante à la Fédération Anarchiste et Daniel
Colson, auteur du Petit lexique anarchiste de Proudhon à Deleuze), le
débat sera ouvert, et, n'en doutons pas, les questions fuseront !

Un instant de discussions et de dialogues à bâtons rompus pour en
savoir
un peu plus sur ce que sont, et sur ce que ne sont pas les anarchistes.
Pas besoin d'avoir lu tout Bakounine pour venir !


22H : bal folk avec Patate Sound System + sound system avec DJ Milouz
>
prix libre

L'ADAEP a choisi de participer à sa manière aux Rencontres Libertaires
en
choisissant d'y intégrer son traditionnel bal folk du vendredi soir ...
traditionnel ? Pas tant que ça, puisque ce seront les Patate Sound
System
qui ouvriront ce bal qui, comme d' habitude, sera survolté !

A partir de minuit, ce sera au tour de DJ King Milouz (activiste de
Radio
Canut) de poursuivre la soirée, avec une programmation qui ira du ska /
rocksteady des origines jusqu'au rock alternatif le plus débridé,
véritable tour d'horizon des bandes-son de nos révoltes. Une soirée
placée
sous le signe de la fête et du mélange des publics ! La lutte oui, ...
mais la fête aussi !



20 MAI

10H : réouverture des portes, avec tables de presse, stands, etc.

De quoi discuter, découvrir, se documenter tout au long de la journée
...


10H30 : débat autour des prisons et de leur abolition

À la croisée des politiques pénales successives se dresse la prison,
dont
l'ombre
s'étend de plus en plus sur notre société à force de surenchère
répressive
et sécuritaire. Concentration des prisonniers, allongement des peines,
multiplication des constructions. Le problème de la prison se pose avec
une douloureuse acuité.

Que reste-t-il, aujourd'hui, du souffle humaniste qui avait abattu la
guillotine il y a 25 ans ? Que signifie la prison et que savons-nous de
ce
qui est appliqué, en notre nom, à l'ombre des hauts murs ? Quels sont
les
objectifs affichés de la politique pénitentiaire française, et quels
sont
ses effets réels ?

La prison est-elle utile ? Est-elle souhaitable ? Et, finalement,
peut-on
rêver d'un monde sans prisons ?

Débat-discussion avec Catherine Baker, auteure de Pourquoi faudrait-il
punir ? (éditions Tahin-Party) et Lucien Léger, libéré en octobre 2005
après plus de 41 années passées derrière les barreaux. Présentation du
collectif anti-carcéral de Grenoble ainsi que du GENEPI (Groupement
Etudiant National d'Enseignement aux Personnes Incarcérées).


14H : intervention suivie d'un débat, autour des nanotechnologies

Quelques jours avant l'inauguration de Minatec (1er juin 2006), des
membres de OGN (Opposition Grenobloise aux Nécrotechnologies) vous
convient à un moment de discussion.

Qu' y a-t-il en commun entre les nanotechnologies, le sillon alpin, les
projets urbanistiques grenoblois ?

Qui décide ? Que surveille-t-on ? Comment ? Qu'est ce qui se trame ?

Vous pouvez déjà contacter OGN : http://ogn.ouvaton.org/


17H : Manger les médias
Au menu de cet atelier :
Amuse-bouche (10 min) : videochips sur l'occupation de France-Bleu
Isère
le 11 avril dernier
Entrée (30 min) : salade composée trois couleurs : l'industrie
médiatique,
le journalisme mode d'emploi, médias et luttes sociales.
Plat principal (1h15) : tartiflette de Journal Télévisé. Plat
participatif, apportez vos stylos !
Dessert (15 min) : les fruits d'Indymedia Grenoble, pourquoi et
comment.


19H30 : danse théâtre

Mélalorka est une création de danse-théâtre-projection mettant en scène
quatre femmes et leur rapport au corps dans notre société. Les corps
parlent de la violence qu'ils subissent. Le spectacle interroge la
construction de l'identité des femmes et leurs relations entre elles.


22H : concert avec Un tondu, un chevelu (chanson, Chambéry) + Mon
dragon
(peace crust n'roll steady mixte, Lyon) > prix libre

Pour terminer ces rencontres libertaires, nous vous invitons à
découvrir
deux groupes très différents, mais animés par le même esprit de révolte
et
le même engagement quotidien.

Un tondu un chevelu est un trio acoustique avec un univers qui évoque
Brassens, tandis que Mon Dragon développe une musique sauvage et
électrique.


Pourquoi le prix libre ?

Nous avons choisi ce fonctionnement pour le soirées de concerts car
nous
avons souhaité que les groupes qui jouent lors de ces rencontres
libertaires, même si il s'agit d'une réelle démarche de soutien de leur
part, puissent être dédommagés dans les meilleures conditions
possibles.
Nous faisons donc appel à votre générosité et à votre soutien, sans
pour
autant vous imposer un prix fixe qui pourrait être un obstacle à votre
venue. Nous avons également choisi le prix libre pour la cantine,
chacun
pouvant ainsi soutenir au gré de ses possibilités notre initiative.


Pourquoi la gratuité ?

En organisant ces rencontres, nous n'avons pas souhaité que l'argent
soit
un obstacle aux débats, projections, discussions et autres moments
d'échanges et de réflexion. Il nous semble plus cohérent de permettre à
tous et à toutes, militants ou non, sympathisants ou simples curieux,
d'accéder librement, et donc gratuitement à ces Rencontres Libertaires.
Le
financement de cette manifestation sera donc assuré par votre
participation volontaire aux frais, à divers évènements organisés avant
ces rencontres, mais aussi grâce au soutien financier et logistique de
l'ensemble de la Fédération Anarchiste.


LA CANTINE

La cantine est organisée et mise en place par Les Bas Côtés. Merci à
Antoine de son soutien. Souhaitant être autre chose qu'une « kermesse
frites-saucisse consumériste », nous avons choisi un menu qui
conviendra
aux végétariens, composé de produits de la région, et nous comptons
aussi
sur votre participation active à cette cantine : il y a plein de
possibilités de filer un coup de main ... et c'est le début de
l'autogestion ! Comme nous l'avons déjà signalé, la nourriture sera à
prix
libre.


RADIO LIBERTAIRE

Radio Libertaire, la radio sans Dieu ni maître et sans publicité a
presque
vingt cinq ans ! A l'occasion de ces Rencontres Libertaires, la radio
fait
le déplacement depuis Paris, et, grâce à son studio mobile, rediffusera
en
direct les débats de ces rencontres sur Internet.


CONTACT :

Groupe Jules Valles / ARSEP c/o Cap Berriat, 15 rue Georges Jacquet,
38100
Grenoble
mail du groupe : jules.valles(a)no-log.org
site de la FA : www.federation-anarchiste.org
site de Radio Libertaire : http://rl.federation-anarchiste.org/

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
kamchatk
Invité



MessageSujet: ..   Sam 17 Juin - 14:48

Espace Condorcet de la cité des sciences et de l'industrie de la
Villette
75019 - Paris
Métro ligne 7 : station Porte de la Villette

Samedi 17 juin de 10 h à 20 h
Dimanche 18 juin de 10 h à 16 h

Entrée à prix libre
Organisation : Librairie Publico et Radio libertaire
Contact : salon-livre-libertaire(a)wanadoo.fr
Téléphone : 01 48 05 34 08
Adresse : Salon du livre libertaire 145, rue Amelot 75011 - Paris


*** Débats, animations et signatures

- Samedi 17 juin de 13h à 14h
L’anarchisme en personnes : Mimmo Pucciarelli présente
Au plus près du mouvement et des personnes engagées autour du drapeau
noir
qui, depuis bientôt deux siècles, n’a pas perdu de ses couleurs, tel
est
l’objectif de l’ensemble d’entretiens que M. Pucciarelli et L. Patry
ont
recueilli dans le première volume de l’Anarchisme en personnes où on y
retrouvera les récits de vie de E. Colombo, R. Creagh, A. Bertolo, M.
Enckell, J. Clark et J-M. Carvalho Ferreira. Le deuxième volume
intitulé
Claire l’enragée, contient le récit de vie de l’historienne féministe &
anarchiste Claire Auzias.

- Samedi 17 juin de 16h à 17h
La chevauchée anonyme : Une attitude internationaliste devant la guerre
(1939-1942)
À la maniere d’un roman, La Chevauchee anonyme évoque les destinées
aventureuses de ceux que l’on a quelquefois nommés les «
révolutionnaires
du troisième camp ». La plupart n’avaient pas attendu la déclaration de
guerre, en 1939, pour s’opposer au fascisme dans leur pays d’origine,
qu’ils fussent antifascistes italiens, allemands ou espagnols.
Présentation par Charles Jacquier (auteur de l’avant-propos et de la
postface).

- Samedi 17 juin de 16h à 17h
La grande guerre inconnue : Les poilus contre l’armée française
La guerre de 14 - 18 ne s’est pas déroulée comme le racontent les
livres
d’histoire. Non seulement les poilus n’ont pas "consenti" à leur
sacrifice, mais ils ont résisté avec acharnement à l’armée française et
aux gradés qui les envoyaient à la boucherie.
François Roux présente son livre

_ Lectures de textes et poésies
Avec Marie-Claire Calmus, Roger Dadoun, Fred,...

- Samedi entre 17 et 18 heures
Roger Dadoun effectuera deux ou trois lectures de textes poétiques
Tant pour toi, Révolution : 5 minutes
Agreste Eros : 1 minute
Canéreuse/Amoureuse : 5 à 8 minutes ces lectures pourraient servir
d’intermèdes et de pauses dans les discussions.

- Dimanche 18 juin de 10h à 11h
La Mort de l’Asile - Histoire de l’Antipsychiatrie
Rencontre-débat avec Jacques Lesage de la Haye autour de son dernier
livre
paru aux Editions Libertaires.

- Dimanche 18 juin de 13h à 14h
Critiques et résistances à la guerre en 14/18
Rencontre-discussion avec Nicolas Offenstadt, auteur du livre : "Les
fusillés de la grande guerre et la mémoire collective (1914-1999).


- Dimanche 18 juin de 13h à 14h
Syndicalisme intitutionnel et/ou alternatif
La Question Sociale a consacré les dossiers de ses numéros 2 et 3 à
établir un état des lieux du syndicalisme réel, sur son versant
institutionnel (n° 2) et « alternatif » (n° 3). Quelle est la fonction
du
syndicalisme du point de vue des différentes parties prenantes ? Y
a-t-il
une crise du syndicalisme et que signifie-t-elle ? En quoi les
syndicats
nés en rupture avec les grandes centrales sont-ils une alternative,
notamment dans la perspective d’un changement radical des rapports de
production ? Quels liens y a-t-il entre les discours affichés et la
réalité sur le terrain ?
Rencontre/discussion



*** Pourquoi un troisième « Salon du livre libertaire » ?

Un salon du livre libertaire...
Depuis le début des années 90, des dizaines de petites maisons
d’éditions
se revendiquant de « l’esprit libertaire » ont vu le jour. Ces
structures,
majoritairement sans salarié, proposent aujourd’hui plusieurs centaines
de
titres allant de la brochure à l’ouvrage de plusieurs centaines de
pages.
La difficulté pour ces éditeurs — généralement non distribués — étant
avant tout de rencontrer les lecteurs, notre librairie a pris
l’initiative
en 2002 d’organiser un salon du livre libertaire. Celui-ci c’est
tenu
les 19 et 20 octobre à Montreuil, chez Armand Gatti, homme de théâtre
avec le
concours du Collectif libertaire de Montreuil.
Les locations de stands étaient symboliques : 15 euros les 1,50 mètres
et
30 euros les 3 mètres...
Nous avons estimé les entrées entre 1 500 et 2 000 personnes.
En 2003, dans le cadre du Forum Social Libertaire, nous avons à nouveau
réalisé les 15 et 16 novembre, dans un espace de 600 m² à Saint-Ouen,
un
second salon du livre libertaire.
Les locations de stands étaient les mêmes qu’en 2002 si ce n’est que
les
éditeurs acceptaient d’abandonner 10 % de leur chiffre d’affaires. Nous
avons estimé les entrées entre 5 000 et 7 000 personnes.
Signalons que toutes les interventions humaines, dans ces deux
expériences, furent totalement bénévoles, que ce soit au niveau des
organisateurs comme au niveau des auteur-e-s.

Après un break de deux années, nous souhaitons réaliser une troisième
expérience en élargissant encore le cadre des intervenants et du
public.
Dans ce sens, nous avons retenu le Centre Condorcet de la Cité des
sciences et de l’industrie de la Villette. Celui-ci nous semble être
un
espace tout à fait à la mesure des idéaux que nous défendons. Notre
propos cette année sera d’ouvrir encore d’avantage l’espace « éditeurs
»
et l’espace « revues ».
En effet, et au delà des éditeurs à caractère libertaire, il existe une
multitude de petites maisons d’éditions qui font un travail remarquable
tant au niveau du fond que de la forme... Ces petites maisons, bien ou
mal
distribuées, n’ont pas toujours les moyens financiers de participer à
l’annuel salon du livre de Paris.
Notre salon, toujours basé sur le principe du bénévolat, d’un faible
coût
de participation (les stands seront à 20 euros les 2 mètres et 40
euros
les 4 mètres) se veut l’endroit où pourront se rencontrer dans la plus
grande fraternité libertaire les éditeurs, les auteur-e-s et leur
public.

... et des médias libres

Les pouvoirs publics par le biais de son représentant le ministre de la
Culture et de la Communication, Renaud Donnedieu de Vabres, tente de
mettre sous tutelle les radios associatives en modifiant par un décret
les
modalités d’attribution du Fonds de soutien à l’expression
radiophonique (FSER).
L’attribution discrétionnaire d’une part substantielle de la subvention
annuelle prélevée sur les recettes publicitaires des radios
commerciales
sur présentation d’un « projet éditorial » répond à une volonté des
pouvoirs économiques et politiques de censurer la liberté d’expression
et
ce particulièrement depuis le référendum sur la Constitution européenne

des médias libres ont fait campagne contre cette Constitution.
Il est évident que, par ce moyen, les pouvoirs publics entendent
exercer
une pression sur les radios associatives dont le contenu éditorial ne
rentre pas dans les critères dominants. Un contrôle
permanent sera exercé sur celles dont le projet éditorial a été validé
par
l’envoi d’experts mandatés pour vérification de la réalisation du
projet.
Pour répondre aux obligations : Que l’économie capitaliste où tout doit
être marchandisé et mis en concurrence, la baisse du montant du FSER et
l’augmentation du plafond de 20 % des ressources publicitaires des
radios
de catégorie A ont pour objectif d’obliger les radios
associatives à diversifier leur financement en basculant sur la vente
de
produits commerciaux.
En cela, ces projets sont dans la droite ligne du libéralisme
économique
actuel. Il ne peut rester un seul espace non marchand, toute opposition
doit être écrasée.

Pour la défense de la liberté d’expression
Contre la vente des radios associatives

[ plus d'informations sur
http://salonlivrelibertaire.radio-libertaire.org ]
Revenir en haut Aller en bas
kamchatk
Invité



MessageSujet: ..   Sam 17 Juin - 15:19

L'ATIPIK : 16, 17 et 18 juin
Parc de la Mounède : 1eres rencontres libertaires de Toulouse
Prix libre

3 jours, 3 thèmes
Projections, débats, concerts, coin lecture, media center, cantine
autogérée, navette gratuite au départ des Arènes

** Vendredi 16 : Anti-électoral

A partir de 17 H débat
20 H KAG
muisque théâtre
Les Noromols (punkrock garage)
Les Clandestins (Hip-Hop)


** Samedi 17 : antisécuritaire

A partir de 10 H ouverture du site
14-19 H
Débats projections

19 H No Brain textes de Ginsberg
Olibanum (Hybrid barock)
La Rue des Pavots (rock métissé)
Utopia ? (Hardcordéon)

** Dimanche 18 : féminisme

16-19 HDébats projection " drôle de genre "

19 H
Apéro concert
Gouine N'Bi punk minimaliste
MTB Meufs trop Bonnes

Co-organisé par l'association ATIPIK et les collectifs
SCALP/No Pasaran CGA Collectif féministe libertaire toulousain

Pour avoir des tracts, affiches et filez un coup de main si vous
voulez :
CONTACT : scalp.nopasaran(a)laposte.net
Revenir en haut Aller en bas
catastrofe
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1338
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: conférences, colloques ..   Sam 17 Juin - 19:48



trô loin,pour moi Exclamation Exclamation Exclamation

cat cat


_________________
culitivons l'unité et la paix!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamchatk
Invité



MessageSujet: ...   Mer 26 Juil - 13:29

Depuis deux ans, l'OCL et l'OLS organisent un camping commun ouvert à
toutes et tous, auquel se joignent beaucoup de personnes qui
n'appartiennent à aucune des deux organisations.
L'idée est de profiter de la période estivale pour discuter de thèmes -
voir le programme - sur lesquels nous avons trop peu le temps de nous
arrêter lors de notre militantisme quotidien.
Il ne s'agit pas pour autant d'une université d'été où on viendrait
écouter la bonne parole ou faire des cours de rattrapage.
Nous souhaitons plutôt offrir un espace de dialogue, de rencontre,
d'échanges formels mais aussi informels. Un débat se tient chaque soir.
Les journées offrent de vastes temps libres que chacun-e occupe à sa
guise. En fonction des envies, des débats non prévus au programme
peuvent
être organisés, proposés à l'improviste ou poursuivre des questions qui
se
seraient posées durant les discussions précédentes.
La vidéothèque, la librairie et table de presse fonctionnent à tout
moment. Ce fonctionnement laisse aussi place à toutes personnes qui
souhaiteraient faire partager une expérience, présenter une lutte
particulière? Ce camping est donc pour toutes ces raisons ouvert à
toutes
et tous.


** LES DEBATS

Les débats se déroulent quotidiennement, à la "fraîche", vers 20h30,
après
le repas du soir. Leur structure n'est pas figée. Des propositions
peuvent
être faite. Le reste de la journée permet d'insérer d'autres temps de
discussions.


Dimanche 23 juillet
POT D'ACCUEIL
Se retrouver autour d'un verre pour discuter
de tout et de rien, pour raconter ce qu'on fait
toute l'année, ce qui nous intéresse?

Lundi 24 juillet
L'ANNÉE SOCIALE
L'année sociale a déjà été marquée par la
révolte des banlieues en réaction au "nettoyage
au Kärcher de la racaille". Mais qui aurait
prédit après toutes les défaites subies par le
mouvement social depuis des années que,
dans la foulée, la fin de l'hiver et le printemps
2006 verraient plus de 3 millions de personnes
dans la rue sur l'initiative de la jeunesse ?
Quel bilan tirons-nous de ce mouvement
contre la précarité, tant au niveau local qu'au
niveau global ? Quels espoirs pour demain ?

Mardi 25 juillet
QUELLES CLASSES SOCIALES AUJOURD?HUI ?
Politiciens, sociologues et analystes de cour
rêvent, depuis les années 70, de faire croire
que la France tend à n'être constituée que
d'une énorme classe moyenne. Or tant les
chiffres que les événements qui ponctuent la
vie politique et sociale de l'hexagone ne font
que démentir cette assertion qui relève de la
méthode Coué. La société française est
toujours la société de classe qu'elle était dans
l'après-guerre. Et, dans ce contexte, bien sûr,
une lutte des classes qui, si elle ne se
manifeste pas tous les jours de manière
spectaculaire, est présente. Ce qui a changé,
en revanche c'est :
- Une crise de la représentation politique des
classes sociales,
- La perception que ces classes ont d'ellesmêmes
qui est souvent brouillée par le
discours sur les "classes moyennes",
- La situation "géographique" d'un prolétariat
moins regroupé qu'auparavant sur des lieux
de travail énormes, homogènes et fixes.

Mercredi 26 juillet
NOUVELLES TECHNOLOGIES ET BIOMÉTRIE.
QUELLE RÉSISTANCE
Notre époque est celle de l'accélération. Les
publicités vantent la vitesse des voitures et
des trains, mais aussi des connexions à
Internet, des plats surgelés... Il faut toujours
être à la page, posséder le tout nouveau
téléphone mobile, la dernière version d'un
logiciel, écouter le tube récemment à la
mode, etc. Le fantasme de l'Occident
contemporain est celui de l'immédiateté. Il
faut en finir avec le temps perdu, en finir avec
la tradition, pour désirer l'abolition du temps
et de l'espace. Mais notre époque est aussi
celle de la transparence et de la traçabilité.
La biométrie, corollaire du projet global de
numérisation et de quadrillage du réel, en est
l'exemple le plus criant. Quels
bouleversements des comportements, des
formes d'organisations sociales, des valeurs
de vie et de pensée véhiculent ces profonds
changements sociaux ? À qui profitent-ils ?
Et que peut-on faire face au déferlement
technologique ?

Jeudi 27 juillet
L'ENGAGEMENT AUJOURD'HUI
En vue d'un Hors série commun entre
Courant Alternatif et Offensive, un débat se
tiendra sur les formes du militantisme
aujourd'hui. Comment peut-on lutter, résister
dans une société qui ne va pas dans le sens
que nous souhaitons ? Quelles sont les
modifications, les modes d'action qui caractérisent
notre époque. Le mouvement social
de 2006 a-t-il témoigné d'un changement de
structure, d'espaces et de manière de faire de
la politique ? Que signifie être révolutionnaire
aujourd'hui ? Notre militantisme n'est-il pas
victime des logiques du capitalisme :
individualisme, média, logique de représentation,
prépondérance d'internet? Que signifie
créer des alternatives dans un monde régit
par le système capitaliste ?

Vendredi 28 juillet
FAUT-IL CRITIQUER LE SPORT ?
Le sport occupe une place majeure dans
notre société. Combien de fois par an fait-il la
une des médias ! Sa critique est absente.
Pourtant l'histoire du sport est traversée
d'événements politiques. Et aujourd'hui son
rôle n?est-il pas majeur dans la domestication
des masses. Il est enseigné dès le plus jeune
âge à l'école et en dehors. Et lorsqu'on
commence à bosser, l?on retrouve nombre de
logique qui existe dans l'entreprise existe
aussi dans le sport : hiérarchie, esprit de
compétition, dopage pour gagner? Existerait-
il toutefois un sport ouvrier, rouge à
distinguer du sport bour-geois ? Un sport
capitaliste et un sport révolutionnaire ? Le
sport peut-il véhiculer autre chose que la
haine de l'autre, la violence ? Le sport a-t-il
été dénaturé par la professionnalisation ou
est-il en soit perverti ?

Samedi 29 juillet
ENERGIES ET CAPITALISME
La tendance actuelle à l'épuisement des
ressources énergétiques naturelles fait
ressortir des discours catastrophistes sur la
fin de notre mode de vie. Les ?nucléocrates?
utilisent cet argument pour nous imposer une
relance de la filière civile. Que doit on en
penser ? Y a-t-il un intérêt à connaître
précisément l'état des ressources énergétiques
naturelles et les logiques capitalistes
en découlant ? Comment ne pas se faire
conseiller du prince en trouvant des solutions
à la boulimie énergétique du capitalisme
industriel ? "En restant sur le terrain des
choix énergétiques, les écologistes sont
amenés à se poser en co-gestionnaires de
nos vies irradiées, toujours assis à la place
que l'Etat a bien voulu leur concéder. D'où les
maquignonnages et les jeux de lobby : sortir
du nucléaire en 10 ans, 12 ans et demie, 18
ans et 3 mois ou 30 ans, le temps d'épargner
pour acheter son cercueil (plomb ou béton ?)."


** Organisation matérielle du camping

Nous sommes accueilli.e.s dans une
ferme en activité dont les exploitant.e.s
mettent à notre disposition un local
comprenant un coin cuisine, un salle de
repas, une pièce pour les débats, des
sanitaires (douches, lavabos, WC) et des
terrains pour le camping.
Pour ne pas gêner les travaux quotidiens
un parking pour les voitures (autres que
camping-car) est disponible à Esplas de
Sérou, qui se situe à dix minutes à pied.
Téléphone sur place : 05 61 65 80 16


** Les repas
Ils sont pris en commun et confectionnés
par des équipes tournantes. Chaque jour,
une équipe "bouffe" s'occupe des courses
et des deux repas de 13h et 19h en
fonction d'un budget quotidien (le petit
déjeuner est autogéré service/vaisselle).
Une seconde équipe s'occupe de la
vaisselle, de la propreté des sanitaires, de
la salle de éunion et de l'entretien
quotidien du lieu.


** Les prix, les tarifs
Ils comprennent les trois repas et les frais
du camping et sont établis en fonction des
revenus par souci égalitaire. Le séjour est
gratuit pour les bébés mais un tarif de
5 euros par jour est demandé pour les enfants.

Tarifs journaliers selon les revenus mensuels
5 euros si inférieurs à 400 euros
7 euros entre 400 et 700 euros
8 euros entre 700 et 800 euros
9 euros entre 800 et 900 euros
10 euros entre 900 et 1 100 euros
12 euros entre 1100 et 1200 euros
14 euros entre 1200 et 1500 euros
18 euros si supérieurs à 1500 euros


** Y accéder
Le camping se situe à Eychenat sur la
commune de l?Esplas de Sérou.
En train : gare de FOIX, prévenir à l'avance
de votre arrivée et on peut venir vous
chercher.
En bus : à la sortie de la gare de FOIX,
prendre le bus direction St Girons et
descendre à La Bastide de Sérou où nous
irons vous chercher. Si vous tenez vraiment
à l'autonomie intégrale, suivre les
panneaux indiquant ?Camping libertaire? à
la sortie du village (à gauche), prendre son
souffle et çà grimpe pour deux petites
heures !
Par la route : vous venez de FOIX, prendre
la départementale 117, direction St Girons.
A la sortie de La Bastide de Sérou, suivre le
fléchage temporaire Camping libertaire.



** Pour plus de renseignements

OCL c/o Egregore
B.P. 1213 51058 Reims Cedex
Lechatnoir(a)club-internet.fr
03 26 82 36 16

OLS c/o Mille Bâbords
61 rue Consolat, 13001 Marseille
ols(a)no-log.org
06 77 54 39 74
Revenir en haut Aller en bas
catastrofe
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1338
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: conférences, colloques ..   Jeu 27 Juil - 20:54



c accessible Question Question Question

cat


_________________
culitivons l'unité et la paix!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamchatk
Invité



MessageSujet: ...   Dim 10 Sep - 11:11

Rencontres - Racisme, sexisme et classes sociales - Lille 22 et 23/09/06
*** Objectifs

Réfléchir sur les questions croisées du racisme, du sexisme et des
inégalités de
classes… En effet, le traitement séparé de ces formes d’oppression
n’est pas
anodin et conduit à renforcer les
stigmatisations. Il entretient les divisions et la hiérarchie des
luttes. Alors
que les problèmes de racisme, de sexisme et d’inégalités sociales se
répercutent à
tous les niveaux dans la société française, la façon dont ils sont
perçus tend à
les cantonner à certaines catégories de population fragilisées
économiquement et
socialement… Situation que beaucoup omettent de questionner étant
partie
prenante dans l’établissement de ses lois, de ses rites et de ses
symboles. Il ne
s’agit donc pas seulement d’interroger les
représentations et les fonctionnements institutionnels, étatiques
mais aussi
intellectuels, militants et associatifs. Pourquoi et comment des
analyses ou des
traitements réducteurs peuvent construire ou renforcer des
stigmatisations ?
Comment appréhender ces différents mécanismes ? Que révèlent-ils de
la société
française ? Quels intérêts servent-ils ? Et enfin comment lutter contre
? Questions
collectives vous propose de prendre le temps de réfléchir et de
discuter ensemble
autour de ces questions lors de conférences et d’ateliers ponctués de
projections
et d’interventions.

*** Programme

Vendredi 22 septembre 19h30 : conférence de Nacira Guénif Souilamas
et
Marie-Hélène Bourcier. Première rencontre et premier échange avec le
public,
cette conférence sera l’occasion de définir les termes du débat et
les
positionnements des intervenantes sur les questions qu’il soulève.

Samedi à partir de 9h : ateliers thématiques. Les ateliers thématiques
seront
l’occasion pour chacun et chacune d’échanger sur leurs expériences et
leurs
ressentis. Constitués en petits groupes, ils permettront la mise en
parole des
questionnements vis-à-vis de la problématique « inégalités de classe,
de sexe et
de race » et de son traitement. L’objectif est de créer une rencontre
où la
parole s’échange de manière horizontale, sur un mode autogestionnaire,
encadrée par
des règles simples qui permettront aux personnes
participantes de s’exprimer librement sans être jugées.

Samedi 23 septembre 21h : relax. Moment de détente pour continuer la
rencontre
autours d’un repas et en musique au Centre Culturel Libertaire de
Lille.

*** Table de presse : le week-end sera l’occasion de diffuser des
ouvrages portant
sur la question des luttes croisées… notamment les écrits des
intervenantes. Le
Centre Culturel Libertaire dispose aussi d’un infokiosque (brochures
en vente à
prix libre) ainsi que de nombreux ouvrages en vente questionnant la
réalité
contemporaine, ses implications historiques et futures. Ce matériel
sera accessible
au public tout au long de la rencontre.

*** Le site des rencontres : http://questionco.free.fr


[ info reprise du site http://lille.cybertaria.org ]
Revenir en haut Aller en bas
kamchatk
Invité



MessageSujet: ...   Lun 11 Sep - 11:19

SALON DE L’AUTRE LIVRE Edition 2006
vendredi 20 octobre, samedi 21 octobre, dimanche 22 octobre
à la Bourse du Travail, cours Victor Hugo
42000 Saint-Etienne

Nous offrons gratuitement un espace d’exposition aux éditeurs et aux
ouvrages
alternatifs en marge de la 21ième « Fête du livre » de la ville de
Saint-Etienne
qui a lieu aux mêmes dates.
En plus de l’exposition sont prévues diverses animations : lectures,
débats,
musiques…
Le programme est en cours d’élaboration.

L’année dernière, nous avons organisé la 1ère édition du « Salon de
l’autre livre
», dans la salle Sacco & Vanzetti de la Bourse du
Travail où nous disposons d’un espace d’au moins 300 m2 au centre ville
de
Saint-Etienne.

Nous avons accueilli un nombre important de visiteurs à la grande
satisfaction des
37 éditeurs représentés et des auteurs qui se sont déplacés (article au
verso).

Après le succès de cette première édition, nous avons décidé
d’organiser à nouveau
cette manifestation.


Pour tous renseignements, veuillez nous contacter aux coordonnées ci-
dessus.

Saint-Etienne le 8 septembre 2006,
Pour la C.N.T.42
Elian et Didier.

Etaient notamment représentés à la première édition : Agone, ACL,
Acratie, CNT,
Spartacus, Syllepse, Monde Libertaire, Esprit Frappeur, L’insomniaque,
Nautilus,
ADEN, Croquant, Echappée, En bas , Gatuzain, Editions libertaires,
A.A.E.L., Ab
Irato, Abribus, ADEX, éditinter, Egregore, Homnis paers, La digitale,
La vache
folle, La question sociale, L’arbre debout, L’en dehors, Ludd, No
passaran,
Paris Max Chaleil, Plein chant, Rytrut, sansonnet, Reflex, Tahin
Party, tribord,
Repas, Les éditions du croquant…


SYNDICATS DE LA CONFEDERATION NATIONALE DU TRAVAIL DE LA LOIRE
(Interpro, Education, Santé Social, PTT, Culture et Spectacle

Salle 15bis , Bourse du Travail 42028 Saint-Etienne cedex 1
Téléphone répondeur 04 77 25 78 04
salonautrelivre(a)no-log.org
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: conférences, colloques ..   

Revenir en haut Aller en bas
 
conférences, colloques ..
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES PAYS DE COCAGNE :: PENSER, PARLER :: Actualités-
Sauter vers: