LES PAYS DE COCAGNE

les pays de dedans toi
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 déconstruction du genre

Aller en bas 
AuteurMessage
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: déconstruction du genre   Sam 17 Sep - 18:08

ça sa mfait un moment que l'on envie de le débattre ...

alors quoi : garçon, fille, trans, quels modèles et de où et pour quoi faire ?

l'on cessera de les errer ces modèles convenus et donnés en pâtures ?

merdre ... et ses conventions .. jamais me laisserai contrire aus status grégaire médiocre réducteur de ..

l'on parle là de code sociaux .. pas de biologie et même ??

feu ..

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
blanca
Invité



MessageSujet: Re: déconstruction du genre   Mar 11 Oct - 14:10

je pense que si on veut debatre de la deconstruction des genres il serait important je dirais meme primordial de definir des mots et de bien les differencier.

je mexplique : "genre" est associé souvent a "sexe" alors que ce ne sont pas des synonymes, c.à.d que le sexe est defini genetiquement alors que le genre est defini socialement meme sil depend du sexe.c'est une ambiguité a retenir, je pense!!

enfin voila jai pas trop le temps mais je trouve tres interessant ce debat alors je poste vite ca...histoire de ne pas le perdre de vu!!!
Revenir en haut Aller en bas
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Dim 7 Mai - 13:33

Appel à contributions au focus antipatriarcat-antihéterosexisme
de la conférence européenne de l'AMP en France
***********************************************************************

Nous vous invitons à contribuer à neuf jours de discussions,
d'apprentissages et - nous l'espérons - d'organisation autour des
questions de genre, de la lutte contre la domination masculine et
l'hétérosexisme - cet été, du samedi 19 août au dimanche 27 août 2006,
dans le cadre de la partie décentralisée de la conférence européenne de
l'AMP.

L'AMP c'est quoi?

L'AMP est un outil de coordination et de rencontre de divers groupes et
personnes à travers le monde, se retrouvant autour de luttes et de
pratiques anticapitalistes et anti-autoritaires. Depuis 1997, les
conférences sont l'occasion d'échanger pendant quelques jours autour de
pratiques et de savoirs, et de tisser des liens qui permettent de mieux
s'organiser pour des actions communes. Pour plus d'info:
www.pgaconference.org.

La conférence 2006 se déroulera en deux étapes. La première étape
serait
une rencontre décentralisée sur au moins 5 lieux simultanément (squats
urbains, collectifs à la campagne..). Pendant 9 jours auront lieu des
discussions sur des thématiques particulières, et des chantiers. La
seconde étape rassemblera sur un même lieu les participant-e-s aux
moments
décentralisés, pendant 5 jours, pour des mises en commun des
discussions
transversales.

A la dernière réunion de STAMP (groupe organisateur de la conférence
cette
année) le 8 avril 2006 à Toulouse, il a été décidé de créer un focus
antipatriarcat-antihéterosexisme sur un des lieux décentralisés des
rencontres. En même temps, la volonté de traiter les questions de
genre,
de domination masculine et d'hétérosexisme comme thématiques
transversales
présentes dans tous les débats a été confirmée.

**********************************************
Pour un focus antipatriarcat-antihétérosexisme
**********************************************

Malgré les luttes mondiales des mouvements de femmes, de gays, de
lesbiennes, de queers, de transgenres et d'intersexuels... leur
oppression
perdure. Les idéologies qui légitiment l'exploitation et l'oppression
des
femmes foisonnent. Pour trop de personnes, l'oppression et la
marginalisation de toutes les personnes qui ne se conforment pas aux
normes prédominantes de genre et de sexualité sont invisibles ou
apparaissent « naturelles ».

L'efficacité globale des formes de conscience qui rendent possible cet
aveuglement demeure incontestée. Et dans de nombreux mouvements
radicaux
et émancipateurs, la façon dont on se préoccupe du genre et de la
sexualité est complètement insuffisante.

A travers le monde , la plupart des mouvements radicaux, émancipateurs,
subversifs réfléchissent et agissent trop dans des cadres nationaux.
Nous
pensons qu'il est nécessaire de se rencontrer, de débattre et de
s'organiser de façon internationale, transnationale, antinationale...

Les racismes, la xénophobie, l'antisémitisme, les rapports patriarcaux
de
genre, l'hétérosexisme, le capitalisme, l'Etat et la nation existent à
travers le monde, il faut donc que les luttes soient globales. Les
différentes formes de pouvoir et de domination sont inséparablement
liées.
Ainsi, les luttes pour les combattre doivent également être liées.

La construction sociale de la sexualité et du genre prend non seulement
différentes formes dans différentes sociétés, mais également dans
différentes scènes et différents mouvements. La critique théorique et
pratique du genre et de la sexualité doit logiquement prendre
différentes
formes.

Nous voulons donc apprendre des expériences respectives, s'en inspirer,
discuter, argumenter et développer de nouvelles idées et formes
d'action
politiques au niveau international.
Quelques thématiques proposées:

* Genre, précarité et migration

* Racisme, orientalisme, sexisme

* Mouvements et histoires féministes

* Apprendre des féminismes "noir" et "du tiers monde"

* Solidarités concrètes au delà des frontières

* Travail, échange, exploitation: économique / emotionnel / sexuel

* Le genre et l'amour, le sexe, les relations affectives...

* Politiques transgenres

* La construction des identités, reflexions queers

* Antisémitisme et genre

* Féminismes et modes de vie

* Critiques de l'idée de la nature

* Les normes du corps et les politiques du corps

* Initiatives/groupes d'hommes proféministes


Contribue!

Si tu as une thématique à proposer, ou si tu veux prendre en charge une
discussion sur un thème précis, animer un atelier, montrer un film,
partager tes expériences, bref: si tu veux contribuer concrètement à ce
projet d'une façon ou d'une autre, contacte-nous, le groupe de
préparation, à l'adresse suivante: stamp-feminisms(a)pgaconference.org


[ info reprise de la mailing liste [Sans-titre-diffusion]
http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/sans-titre-diffusion ]

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
catastrofe
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1338
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: déconstruction du genre   Ven 9 Juin - 14:28



il faut faire tomber tt les stigmates de la terre Exclamation

cat cat

cat


_________________
culitivons l'unité et la paix!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamchatk
Invité



MessageSujet: ...   Sam 7 Oct - 12:27

tract du Collectif Contre le Publisexisme

Explosons le genre !

« C’est un garçon ! C’est une fille !» : à notre naissance, selon la
forme de nos
organes génitaux, on nous assigne un genre. Bleu layette ou rose bonbon
: il n’y a
pas d’alternative. En fait, cette catégorisation ne s’appuie pas tant
sur du
biologique que sur du culturel. Certes, il y a des individu-e-s qui
possèdent un
pénis et d’autres une vulve, mais pourquoi faut-il que ce détail
anatomique
détermine l’identité de la personne plus que la forme de ses doigts de
pieds ou de
ses lobes d’oreilles ? De notre appartenance à l’une ou l’autre
catégorie sexuelle,
va découler en effet notre éducation, notre statut social, nos rapports
amoureux,
nos désirs sexuels, notre place dans la famille, dans l’espace public,
au travail…
Notre existence entière est déterminée par le fait d’avoir un petit
bout de chair
plus ou moins entre les jambes !

Et tout au long de la vie nous allons façonner notre corps pour qu’il
corresponde
au genre dans lequel nous avons été confiné. Nos vêtements, mais aussi
notre
coiffure, nos postures, notre démarche, notre pilosité, nos mimiques,
notre voix…
sont modelés, la plupart du temps inconsciemment, pour obéir à
l’injonction de
virilité ou de féminité qui nous est faite. Les images véhiculées par
les médias,
le publisexisme ou l’art, nous le rabâchent sur tous les tons : nous
n’avons pas le
choix ! Les femmes doivent être douces, soumises, séduisantes,
fragiles, putains et
mamans à la fois, les hommes, doivent être brutaux, dominateurs,
puissants,
infaillibles, maîtres d’eux-mêmes et des autres. Et tous les deux se
doivent d’être
hétérosexuels, bien sûr !

La division de l’humanité en deux catégories hiérarchisées, n’est donc
nullement «
naturelle » mais idéologique. Elle est un facteur de violences et de
domination,
pour les femmes et pour tous-tes celles-ceux dont l’orientation
sexuelle,
l’identité de genre et/ou l’apparence contredit l’ordre patriarcal.
Lorsque des nouveaux-nés présentent des organes génitaux extérieurs
ambigüs, la
médecine considère qu’il s’agit d’une anomalie que seule la chirurgie
peut
corriger. Celle-ci permettra d’enfermer artificiellement l’enfant dans
la case « F
» ou « H » : il n’y a pas de place pour les personnes « intersexes ».
Ceux-celles
qui sortent des limites de leur genre de naissance pour s’approprier
l’identité de
l’autre sexe ou qui invente leur propre genre se heurtent aussi de
plein fouet à la
transphobie inhérente à la société patriarcale. Ne remettent-ils pas en
cause la
sacro-sainte division sexuelle en deux catégories étanches ?

Puisque le genre est une performance et une construction sociale,
déconstruisons la virilité et la féminité obligatoires et remettons en
cause les
catégories hommes/femmes ! Madame ou monsieur, rose ou bleu, string ou
caleçon,
shopping ou mécanique : à bas les stéréotypes binaires ! Deux genres,
c’est trop
peu ! Et s’il y avait autant de genres que d’individu-e-s ?
Pour en finir avec le patriarcat, pour une réelle égalité entre tous et
toutes,
quels que soient notre genre et notre sexualité, :
- Soyons solidaires avec les personnes trans !
- Luttons contre la transphobie, l’homophobie et le sexisme !
- Refusons les modèles de genre que l’on nous impose et multiplions les
genres :
femmes masculines, hommes féminins, lesbiennes, gays, bisexuel-le-s,
transexuel-le-s, queers et le reste… !


Collectif Contre le Publisexisme
145 rue Amelot
75011 Paris
contrelepublisexisme(a)samizdat.net
http://ccp.samizdat.net
Revenir en haut Aller en bas
catapult
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 267
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: déconstruction du genre   Lun 6 Nov - 17:25

Salu à tous ça c'est un passage d'un livre que j'écris.

Ce personnage s'appelle Nimrod et un jour il a ou un accident qui fait qu'il a un grand cicatrice sur son visage.

Nimrod quand il peint il rentre dans le monde de ses peintures, ou il imaginait que tout le monde avait des cicatrices ou d’autres défauts physiques. Les gens qui le regardaient comme s’il avait une anomalie ne se rend pas content que la même chose puisse les arriver du jour au lendemain, il suffit qu’un accident les arrive pour qui puisse plus retrouver leurs images qui s’avaient. Si ça t’arrive ça ne veut pas dire que t’es plus une jolie personne, ce n’est pas la perfection qui te fait ta beauté c’est la charme, ta personnalité. Le fait d’être froid d’être mal dans sa peau ça enlève cette beauté, pourquoi dans cette société est ce qu’on projette une image superficielle de la beauté. Nimrod avait appris à s’accepter et il voulait persuader d’autres personnes de le faire et à accepter les autres comme ils sont. Il a commencé un tableau un soir il est rentrés après avoir fait un petit tour en ville où il a vu pleins d’affiche publicitaire aux murs, avec des gens célèbres dessus qui en l’air d’être tellement chique. Entre autre il a vu un pub de Rolex avec James Bond dessus, Nimrod reproduit cette affiche à la peinture en déformant le visage du gars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
catastrofe
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1338
Age : 51
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: déconstruction du genre   Lun 6 Nov - 17:55

l'idée est bonne...

_________________
culitivons l'unité et la paix!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: déconstruction du genre   

Revenir en haut Aller en bas
 
déconstruction du genre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» projet ferme caprin, éco construction, chantier participatif
» construction sur pente a 45°, j'hesite...
» côut d'une construction
» construction à demi-niveau
» Recherche conseils pour construction soubassement pierre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES PAYS DE COCAGNE :: PENSER, PARLER :: Débats-
Sauter vers: