LES PAYS DE COCAGNE

les pays de dedans toi
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CIRA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Sam 6 Déc - 15:53

Si on ne vit pas maintenant, on vivra quand ? Quand on sera mort ? (Ghazla)

*** RENCONTRES
MARSEILLE (CIRA) : samedi 13 décembre 2008 à 17 heures. Anarthèmes
poursuit sa deuxième saison avec pour sujet : La question de la
liberté ? (2ème partie). Ce cycle de discussions est animé par
plusieurs membres du CIRA.

PARIS 4e : jusqu’au samedi 28 février 2009. La Ville de Paris rend
hommage au poète contestataire Jacques Prévert avec l’exposition
Prévert, Paris la belle. Elle remonte le fil de la vie de l’artiste,
de son enfance dans le quartier du Luxembourg à ses grandes années à
Saint-Germain-des-Prés. On retrouve des photographies de Jacques
Prévert mais aussi des peintures, des objets personnels… On peut y
voir ses liens avec le mouvement surréaliste, les artistes et les
grands interprètes de son époque.
Adresse : Hôtel de Ville, salle Saint-Jean, 5 rue Lobau, 75004 Paris
(métro Hôtel de Ville). L’exposition est ouverte tous les jours sauf
les dimanches et jours fériés de 10 heures à 19 heures, l’entrée est
libre.

*** PUBLICATIONS

Les livres qui sont présentés dans La Feuille d’infos sont
disponibles chez votre libraire préféré-e ou aux adresses parfois
mentionnées. Ceux qui sont suivis du logo CIRA peuvent être commandés
à notre adresse (pensez aux frais de port).

AVANT-GARDES. Dans le Paris des années 1920 et 1930, les avant-gardes
artistiques et littéraires s’enrichissent grâce à l’arrivée d’exilés
du monde entier qui ont fui leurs pays pour des raisons politiques,
économiques ou personnelles. Ce volume qui rassemble les actes d’un
colloque (Dijon, juin 2007) s’intéresse aux figures de Carl Einstein
(1885-1940) et de Benjamin Fondane (1898-1944). Leurs champs
d’intervention étaient multiples : esthétique, poésie, cinéma,
philosophie et critique littéraire. Quelques-uns des textes sont en
langue allemande.
Carl Einstein et Benjamin Fondane : avant-gardes et émigration dans
le Paris des années 1920-1930 sous la direction de Liliane Meffre et
d’Olivier Salazar-Ferrer. P.I.E. Peter Lang, 2008. 218 p.
(Comparatisme et société ; 6). 33,90 euros.

BAGNE. Liard-Courtois (1862-1918) était un actif propagandiste
anarchiste. En 1894, inculpé de faux en écritures publiques, il est
condamné à cinq ans de travaux forcés qu’il effectuera en Guyane. En
1903, il publiait ses Souvenirs du bagne qui dénonçaient les
conditions de vie dans les pénitenciers de Guyane française. En 1905,
Après le bagne ! décrivait la vie des forçats libérés qui devaient
rester en Guyane et essayer de survivre.
Souvenirs du bagne par Auguste Liard-Courtois. Les Passés simples,
2005. 400 p. 24 euros. CIRA Après le bagne ! par Auguste Liard-
Courtois. Les Passés simples, 2006. 154 p. 18 euros. CIRA

COQUELICOT. Entre 1995 et 2006 le groupe libertaire toulousain Le
Coquelicot publia 47 numéros du journal du même nom. Une chronique
iconoclaste dénommée Liber…terre bouclait chaque numéro : "moments
volés aux quidams, instantanés de vies bousculées par une société que
nous voulons changer par notre façon de voir, de penser mais surtout
de vivre". Ce recueil rassemble ces chroniques agrémentées de photos
et de graffitis de Bibas et de dessins de Ravachefolle.
Liber…terre : la chronique : 1995-2006 par Vaporetto, Valmat, Sévy et
Feu Renard. Le Coquelicot, 2008. 123 p. (Les cahiers du Coquelicot ;
2). 8 euros. La chronique continue sur Internet : http://
lecoquelicot.info

DE CLEYRE. Pionnière du féminisme américain, poétesse, musicienne,
Voltairine De Cleyre (1866–1912) se définissait comme une «
anarchiste sans qualificatif » et s’intéressait à un très large
éventail de sujets : l’économie, la libre pensée, la philosophie, la
religion, la criminologie, la littérature et l’action directe non
violente. Cet ouvrage est le premier titre publié en français de
Voltairine De Cleyre. Il réunit 16 essais majeurs qui couvrent
l’ensemble de son parcours ainsi que 14 poèmes. Ces textes sont
précédés d’une substantielle introduction et sont suivis d’une
chronologie et d’une riche bibliographie.
D’espoir et de raison : écrits d’une insoumise par Voltairine De
Cleyre ; textes réunis et présentés par Normand Baillargeon et
Chantal Santerre. Montréal : Lux, 2008. 328 p. (Instinct de liberté).
28,45 dolars canadiens.

LIVRES POUR ENFANTS. Anne Quesemand et Laurent Berman ont mis en
scène les aventures du rat Planquinquennal. Celui-ci est d’abord
parti à la recherche de la nourriture puis de l’amour et enfin de la
science. Ces aventures existent maintenant sous forme de livres
accompagnés de disques compacts proposant musiques et chansons.
Le premier s’adresse aux enfants à partir de six ans, les suivants
aux enfants à partir de huit ans.
Histoire du rat qui voulait du lait écrit par Anne Quesemand et
illustré par Laurent Berman. L’Attrape-science, 2008. 50 p. + 1 CD.
19 euros. CIRA Histoire du rat qui voulait de l’amour écrit par Anne
Quesemand et illustré par Laurent Berman. L’Attrape-science, 2008. 48
p. + 1 CD. 19 euros. CIRA Histoire du rat qui voulait tout savoir
écrit par Anne Quesemand et illustré par Laurent Berman. L’Attrape-
science, 2008. 48 p. 19 euros. CIRA

ESPERANTO. SAT (Sennacieca asocio tutmonda) est une association
mondiale anationale de travailleurs espérantistes dans laquelle
militent, entre autres, des anarchistes. Elle publie des livres :
méthodes pour apprendre l’esperanto et divers textes dans cette
langue. La Pariza Komununo est un ouvrage collectif qui retrace
l’histoire de la Commune de Paris et présente quelques-uns de ses
participants comme Louise Michel ou le général polonais Valerio
Vroblevskio.
La Pariza Komununo de 1871. SAT, 2008. 91 p. (Laborista memoro). 5 €
(35 euros les 10 exemplaires). Adresse : SAT, 67 avenue Gambetta,
75020 Paris (tél : 09 50 71 01 97 ; courriel : satesperanto(a)
free.fr). Sur internet : http://satesperanto.org/

MILITARISME. Lucien Seroux continue sa gigantesque entreprise :
recenser les discours les plus ridicules en faveur de l’armée
française. L’ensemble fera 5 volumes en 14 chapitres. Au sommaire de
ce quatrième tome : Le repos du guerrier, Formatage et La guerre mode
d’emploi.
Anthologie de la connerie militariste d’expression française : 4 :
choix établi par Lucien Seroux ; préface de Dominique Grange ;
couverture de Jacques Tardi. AAEL, 2008. 319 p. 15 euros. CIRA

ARMAND ROBIN. Né en Bretagne, Armand Robin (1912-1961) fut
polyglotte, poète, critique, mais aussi un traducteur de génie. Il a
traduit des textes de vingt-deux langues différentes. Après un voyage
en URSS en 1933, il dénonce le stalinisme, puis après la Guerre,
adhère à la Fédération anarchiste. Anne-Marie Lilti est maître de
conférence en littérature française à l'université de Cergy-Pontoise.
Ses recherches concernent la poésie contemporaine et plus
particulièrement le rapport des poètes à la langue.
Armand Robin : le poète indésirable par Anne-Marie Lilti. Aden, 2008.
349 p. (Le cercle des poètes disparus). 28 euros.

CATHY YTAK. Cathy Ytak collabore au site Internet L’éphéméride
anarchiste, elle a également conçu le site Anarchisme et naturisme.
Elle est écrivain et publie des livres pour les enfants, les
adolescents et les adultes. Rendez-vous sur le lac et Rien que ta
peau sont deux courts romans mettant en scène des adolescents à la
découverte de l’amour dans le décor enneigé du Jura. Après le succès
de ses ouvrages sur la fabrication du pain à la maison, Cathy Ytak
propose maintenant des recettes de yaourts. Cathy Ytak est aussi
traductrice du catalan. Elle a traduit Lluís-Anton Baulenas qui dans
Des noms sur le sable raconte l’histoire d’une femme contrainte à
l’exil en 1939. Du Portugal, elle rejoindra l’Angola en lutte
pour son indépendance
Rendez-vous sur le lac par Cathy Ytak. La Cabane sur le chien, 2008.
109 p. 7,50 euros. Rien que ta peau par Cathy Ytak. Actes sud junior,
2008. 80 p. (D’une seule voix). 7,80 euros. Mes petits pots de yaourt
par Cathy Ytak ; photographies de David Japy. Marabout, 2008. 72 p.
(Petits plats Marabout). 7,90 euros. Des noms sur le sable par Lluís-
Anton Baulenas ; traduit par Cathy Ytak. Flammarion, 2008. 412 p. 22
euros.
Sur Internet, le blog de Cathy Ytak : http://www.ytak.fr/

*** PRESSE

MAI HORS SAISON. N° 15, 2008. 79 p. 8 euros port compris. Revue
indépendante de poésie, Mai hors saison a été créé en 1969 et a paru
de manière épisodique. Ses numéros ont toujours trouvé à s’articuler
autour du concept clé de révélation-révolution (hérité du Grand Jeu
des années 1930). La liste des auteurs publiés est remarquable
(Armand Robin, Daniel Giraud, , Charles Juliet, Georges Haldas,
Daniel Biga, William Burroughs…). Au sommaire de ce numéro : Nanao
Sakaki, un poète vagabond dans l'esprit de la Beat Generation, Serge
Sautreau, signataire d'un des manifestes poétiques marquants des
années 1970, Paul Valet, poète révolté injustement méconnu ainsi que
des témoignages de Jean-Pierre Bégot et Guy Benoit sur la guerre
d’Algérie alors qu’ils étaient appelés. Mai hors saison publie par
ailleurs un recueil de poésies se Guy Benoît.
La salle du bout par Guy Benoît ; encres de Chine et photographies de
Daniel Pontoreau. Mai hors saison, 2008. 78 p. 10 euros.
Adresse : Mai hors saison, 8 place de L'Église, 53470 Sacé.

NI PATRIE NI FRONTIÈRES. N° 25-26, octobre 2008. 232 p. 10 euros. Ni
patrie ni frontières est une revue réalisée depuis 2002 par Yves
Coleman. Elle publie des textes de diverses tendances afin de
susciter le débat entre les révolutionnaires. Ce numéro a pour titre
Sans-papiers-RESF-Venezuela-Pays-Bas-Tibet. Il aborde la question des
sans-papiers en France et aux Pays-Bas vue par le Réseau Éducation
sans frontières, la Coordination 75 et des travailleuses sans-
papiers. Le marxiste libertaire João Bernardo décrit les grandes
tendances des modification actuelles dans l’organisation du travail
et de la vie sociale. Les anarchistes vénézuéliens d’El Libertario
décortiquent la nature du chavisme et le groupe Mouvement communiste
décrit la situation coloniale du Tibet.
Adresse : Yves Coleman, 10 rue Jean-Dolent, 75014 Paris (courriel :
yvescoleman(a)wanadoo.fr). L’abonnement est de 23 euros pour 3
numéros et de 45 euros pour 6 numéros (timbres ou chèque à l’ordre de
Yves Coleman). Ni patrie ni frontières a également publié trois
compilations d’articles sous forme de livres : « Question juive »,
sionisme et antisionisme (336 p., 10 euros, CIRA), Islam, islamisme,
« islamophobie » (344 p. 10 euros, CIRA ) et La fable de l’illégalité
à propos des sans-papiers aux Pays-Bas (360 p., 10 euros, CIRA).
Site Internet (partagé avec d’autres publications) : http://
www.mondialisme.org

CENTRE INTERNATIONAL DE RECHERCHES SUR L’ANARCHISME.
3 rue Saint-Dominique, 13001 Marseille. Permanences du mardi au
vendredi de 15 h à 18 h 30 avec une prolongation le mardi jusqu’à 21
h. Téléphone : 0950 511 089 (tarif local en France). Télécopie : 04
91 56 24 17.
Courriel : cira.marseille(a)free.fr Sur Internet : http://
cira.marseille.free.fr

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: CIRA   Mer 4 Nov - 14:48

La forme même des pyramides d'Égypte montre que les ouvriers avaient tendance
à en
faire de moins en moins. (Miss. P.)
** RENCONTRES
PARIS (Unesco) : mercredi 18, jeudi 19 et vendredi 20 novembre 2009.
L'université
Paris VII organise un colloque consacré à Pierre Clastres (1934-1977). Cet
anthropologue et ethnologue a étudié les conceptions du pouvoir et de l'État
dans
les sociétés dites primitives, en particulier les Indiens Guayaki. Dans La
société
contre l'État (1974), il a montré comment ces sociétés avaient des modes
d'organisation qui empêchaient la constitution d'États.
Adresse : Unesco, salle II, 125 avenue de Suffren, 75007 Paris. Renseignements
et
inscriptions : philosophy&human-sciences(a)unesco.org

PARIS 11e : tous les samedis du mois de décembre 2009 à 19 heures 30 et le
dimanche
27 décembre à 16 heures 30. Je viens de la solitude est une adaptation
théâtrale de
textes du poète anarchiste Armand Robin par la Compagnie La Balancelle. La
mise en
scène est de Monique Surel-Tupin, Nicolas Mourer en est l'interprète.
Adresse : Théâtre Pandora Keller, 30 rue Keller, 75011 Paris. Renseignements
: tél.
: 01 45 26 50 89 ; courriel : labalancelle(a)free.fr

** PUBLICATIONS
Les livres qui sont présentés dans La Feuille d'infos sont disponibles chez
votre
libraire préféré-e ou aux adresses parfois mentionnées. Ceux qui sont
suivis du logo
CIRA peuvent être commandés à notre adresse (pensez aux frais de port).

CARPENTER. Edward Carpenter (1844-1929), philosophe et poète, est un éminent
représentant de l'anarchisme anglais. Proche du mouvement d'inspiration
anti-industrielle Arts and crafts de William Morris, il figure aussi parmi les
premiers activistes homosexuels. Avec une radicalité teintée d'ironie, il
pose, en
substance la question suivante : « si nous allons si mal, est-ce parce que la
civilisation est en crise ou, au contraire, parce qu'elle se porte un peu trop
bien
? »
La Civilisation, ses causes et ses remèdes par Edward Carpenter. Éditions du
Sandre,
2009. 94 p. 11 euros.

CHINE. Le Parti communiste de Chine a réussi à se maintenir au pouvoir tout
en
devenant dépendant du capitalisme international. La montée de la lutte de
classes
effraie ses dirigeants qui ont laissé se développer un immense prolétariat
travaillant souvent dans des usines obsolètes et des ateliers insalubres.
Luttes de classes dans la Chine des réformes : (1978-2009) par Bruno
Astarian.
Acratie, 2009. 180 p. 15 euros. CIRA

CUISINE. Ricette anarchiche (Recettes anarchistes) est un livre très illustré
qui
mêle des recettes de cuisine avec des histoires vécues, de la musique et de
la
poésie. Autour du thème de l'alimentation, on y croise Michel Bakounine,
Gaetano
Bresci (l'assassin du roi Umberto Ier), John Cage, les communards ou bien
Buenaventura Durruti.
Ricette anarchiche édité par Rino De Michele. Raguse : La Fiaccola ; Venise
:
ApArte, 2008. 120 p. 14 euros.

DÉJACQUE. Joseph Déjacque (1821-1864) est un ouvrier socialiste
anti-autoritaire à
qui l'on doit l'invention du mot « libertaire ». Il a connu la Révolution de
1848,
la prison puis l'exil. À New York, il édite le journal Le Libertaire. Il
publie sous
forme de feuilleton L'Humanisphère. Dans ce roman utopique, il imagine le
monde en
2858. L'harmonie et l'égalité ont remplacé la hiérarchie, l'esclavage et
la
concurrence. Les amours ne sont plus régis par des lois et la notion
d'individu ne
s'oppose plus à celle de la communauté.
L'Humanisphère par Joseph Déjacque. Burozoïque, 2009. 264 p. (Le répertoire
des
îles). 10 euros. Une étude de l'oeuvre de Joseph Déjacque est disponible
sur
Internet : http://joseph.dejacque.free.fr/

ESPAGNE. À contretemps est une revue de critique bibliographique et d'histoire
du
mouvement libertaire qui paraît depuis 2001. Les Éditions Libertaires ont
décidé de
lui consacrer une collection qui reprendra sous forme thématique l'essentiel
des
articles parus dans la revue. Ce premier volume rassemble les récits de
quatre
acteurs de la révolution espagnole : Diego Abad de Santillán, Felix
Carrasquer, Juan
García Oliver, et José Peirats.
D'une Espagne rouge et noire. Les Éditions libertaires, 2009. 252 p. (À
contretemps). 15 euros. CIRA

RECLUS. Deux éditeurs proposent en même temps L'anarchie d'Élisée Reclus
(1830-1905). C'est le texte d'une conférence qu'il avait prononcée devant
une
assemblée de francs-maçons. Il y décrit une société faite de justice, de
parfaite
égalité, d'équilibre et d'harmonie. « D'ores et déjà » est une nouvelle
maison
d'édition qui prévoit aussi de rééditer Léon Bourgeois, Louise Michel et
Charles
Fourier. Par ailleurs, Philippe Pelletier s'est intéressé aux rapports entre
la
géographie et l'anarchie chez Reclus.
L'anarchie par Élisée Reclus. D'ores et déjà, 2009. 57 p. 6 euros.
L'anarchie par
Élisée Reclus. Mille et une nuits, 2009. 56 p. (La petite collection). 2,50
euros.
Élisée Reclus, géographie et anarchie par Philippe Pelletier. Éditions du
Monde
libertaire, 2009. 220 p. (Brochure anarchiste). 12 euros. CIRA

RICTUS. Jehan Rictus (1867-1933) était un poète et chansonnier social. Proche
des
anarchistes avant 1914, il aura ensuite des positions nationalistes et
d'extrême
droite. Ses recueils de poèmes évoquent l'amour, la souffrance, la mort, le
travail,
le bistrot... lls donnent la parole aux victimes, exclus et marginaux. Sa
langue
mêle le parler picard du Boulonnais et l'argot parisien.
Les soliloques du pauvre par Jehan Rictus. Au diable Vauvert, 2009. 218 p. 5
euros.

TARNAC. L'affaire dite « de Tarnac », en novembre 2008, a révélé au grand
public
l'existence d'un arsenal législatif destiné à lutter contre le terrorisme.
Des
jeunes installés en Corrèze ont été jetés en prison, accusés de
terrorisme sans
aucune preuve. Claude Guillon présente la définition européenne du
terrorisme, puis
il analyse les mécanismes et la signification de cette « terrorisation
démocratique
» qui concerne et vise les étrangers et les jeunes mais aussi tous ceux qui
peuvent,
à un moment ou un autre, contester l'injustice du système capitaliste. De son
côté,
Marcel Gay a mené une contre-enquête et montre les dérives autoritaires et
sécuritaires d'un pouvoir aux abois face à la montée de la contestation et
à
l'aggravation de la crise économique.
La terrorisation démocratique par Claude Guillon. Libertalia, 2009. 160 p.

boulets rouges). 7 euros. Le coup de Tarnac par Marcel Gay. Florent Massot,
2009.
178 p. 14,90 euros.

** PRESSE

L'ANARCHO-SYNDICALISTE. N° 143, septembre-octobre 2009. 4 p. 1,52 euros. Ce
numéro
propose des articles d'actualité de Yann Perrotte, Christophe Bitaud et
Patrick
Brossard ainsi que des extraits de textes d'Élisée Reclus et de Sébastien
Faure.
Adresse : L'Anarcho-syndicaliste, 19 rue de l'Étang-Bernard, 44000 Rezé.
L'abonnement pour 20 numéros est de 30 euros (chèque à l'ordre de
l'Association des
groupes Fernand Pelloutier).

BULLETIN DE PROMÉMO. N° 10, août 2009. 36 p. 5 euros. Provence, mémoire et
monde
ouvrier (Promémo) est une association créée en 1999. Elle participe au
Dictionnaire
biographique du mouvement ouvrier (Le Maitron) et s'intéresse à l'histoire
sociale
et politique de la Provence contemporaine. Le dossier de ce numéro a pour
titre
Mouvement ouvrier et guerres coloniales. Ses articles traitent de la guerre du
Rif
et de la Semaine tragique de Barcelone (1909), de la guerre d'Algérie et de
celle du
Vietnam. Jean-Claude Lahaxe qui est venu consulter les archives du CIRA a
écrit deux
articles sur la guerre d'Algérie analysée par le bulletin anarchiste niçois
L'ordre
social et la revue Jeunes libertaires. Il reprend par ailleurs la présentation
du
CIRA.
Adresse : Robert Mencherini, Promémo, UMR Telemme, Maison méditerranéenne
des
sciences de l'Homme, 5 rue du Château de l'Horloge, BP 647, 13094
Aix-en-Provence
cedex 2.

COURANT ALTERNATIF. N° 193, octobre 2009. 32 p. 2,50 euros. Publié par
l'Organisation communiste libertaire (OCL), le mensuel Courant alternatif
paraît
sans interruption depuis 1980. Il informe sur les luttes sociales et propose
des
débats. En raison de l'augmentation des frais de diffusion et de fabrication,
il
lance une souscription et recherche de nouveaux abonnés. Au sommaire de ce
numéro :
les conflits sociaux, le camp No border de Calais, le procès d'Yvan Colonna,
les
désobéissances à l'Éducation nationale, la Nouvelle Calédonie, les
technosciences...
Adresse : OCL-Égrégore, BP 1213, 51058 Reims cedex (courriel :
oclibertaire(a)hotmail.com). L'abonnement d'un an est de 25 euros et de 18
euros
pour les fauchés (chèque à l'ordre de La Galère). Sur Internet :
http://oclibertaire.free.fr/

** FILM

SERVITUDE. De la servitude volontaire est à la fois un film documentaire et
un
livre. Jean-François Brient en est l'auteur, Victor León Fuentes en a
réalisé le
montage d'après des images détournées. Ils y dénoncent ce qu'ils appellent
le «
système totalitaire marchand » en plusieurs chapitres : l'habitat,
l'alimentation,
la médecine, le travail, la destruction de l'environnement... Les auteurs ont
eu
comme sources d'inspiration Diogène, Étienne de La Boétie, Karl Marx et Guy
Debord.
De la servitude volontaire réalisé par Jean-François Brient. 2009. 52
minutes
(versions en français, espagnol et anglais). On peut consulter le film sur
Internet
: http://www.delaservitudemoderne.org/ Le livre, accompagné
d'un DVD est disponible
gratuitement dans plusieurs lieux alternatifs. Renseignements :
tempsbouleverses@(a)gmail.com

** INTERNET

JOSSOT. Réalisé par Henri Viltard, Goutte à goutte est un site consacré à
l'artiste
anarchiste Gustave Henri Jossot (1866-1951). Tous les aspects de son oeuvre
sont
passés en revue : les caricatures (les plus connues étant celles de
L'Assiette au
Beurre), les aquarelles et les peintures, les affiches et les écrits.
Adresse : http://viltard.henri.neuf.fr/

CENTRE INTERNATIONAL DE RECHERCHES SUR L'ANARCHISME.
3 rue Saint-Dominique, 13001 Marseille. Permanences du mardi au vendredi de
15
heures à 18 heures 30 avec une prolongation le mardi jusqu'à 21 heures.
Téléphone :
09 50 51 10 89 (tarif local en France).
Courriel : cira.marseille(a)free.fr Sur Internet : http://cira.marseille.free.fr

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: Re: CIRA   Jeu 3 Déc - 16:15

La guerre serait un bienfait des dieux si elle ne tuait que des professionnels.
(Jacques Prévert)
** RENCONTRES
ORLÉANS : jusqu'au dimanche 17 janvier 2010. Après le Centre Pompidou, c'est au tour
du Musée des beaux-arts d'Orléans d'accueillir une exposition consacrée au sculpteur
et dessinateur Henri Gaudier-Brzeska (1891-1915). Cet artiste a d'abord opéré une
synthèse entre le cubisme, l'abstraction et les arts primitifs. Puis à partir de
1913, il devient l'un des pionniers du vorticisme, variante britannique du
futurisme. Bien qu'affichant des idées anarchistes et antimilitaristes (il avait
échappé au service militaire en vivant à Londres), il s'engage en 1914 et est tué le
5 juin 1915 au cours de la bataille d'Artois.
Adresse : Musée des beaux-arts, 1 rue Fernand-Rabier, 45000 Orléans (tél. : 02 38 79
21 55). L'exposition est visible tous les jours, sauf le lundi de 10 heures à 18
heures.
Henri Gaudier-Brzeska dans les collections du Centre Pompidou, Musée national d'art
moderne. Centre Pompidou, 2009. 240 p. 29,90 euros.

** PUBLICATIONS
Les livres qui sont présentés dans La Feuille d'infos sont disponibles chez votre
libraire préféré-e ou aux adresses parfois mentionnées. Ceux qui sont suivis du logo
CIRA peuvent être commandés à notre adresse (pensez aux frais de port).

CAMUS. En 2008, les Journées de Lourmarin ont pris comme thème de travail les
relations d'Albert Camus avec les libertaires. Celui-ci avait en effet noué des
amitiés avec des syndicalistes révolutionnaires et des anarchistes ainsi que des
anti-totalitaristes et des représentants des mouvements pacifiste et de
non-violence. Les débats avec les libertaires ont traité de la guerre civile en
Espagne, des révoltes en Hongrie et à Berlin-Est, ainsi que de la guerre d'Algérie.
Ont participé à ces Journées : Sylvain Boulouque, Alessandro Bresolin, Marianne
Enckell, Séverine Gaspari, Charles Jacquier, Lou Marin, Progresso Marin, Wally
Rosell, et Philippe Vanney.
Le don de la liberté : les relations d'Albert Camus avec les libertaires. Les
Rencontres méditerranéennes Albert Camus, 2009. 163 p. + 1 CD audio. 18 euros.

COSTA RICA. Malcolm Menzies est l'auteur d'un livre sur Nestor Makhno, d'un autre
sur les Bandits tragiques (la Bande à Bonnot) et d'un recueil de nouvelles (Trois
contes des îles). Dans ce dernier, il évoquait déjà une colonie anarchiste
individualiste qui a existé dans les années 1920 à Mastatal, dans une région reculée
du Costa Rica. Fondée par un Français, elle attira de nombreux compagnons puis
disparut sans laisser de traces.
Mastatal : une colonie individualiste au Costa Rica dans les années 20 par Malcolm
Menzies. Plein chant, 2009. 306 p. 21 euros.

INFANTICIDE. Cette brochure a été écrite par huit femmes. Elles abordent diverses
questions, de la contraception au déni de grossesse, de la maternité à la place des
hommes. Elles rappellent que dans nos sociétés occidentales modernes, des femmes de
tous les âges et tous les milieux sont emprisonnées sous l'accusation d'infanticide
et qu'elles sont toujours maltraitées par l'opinion publique et les médias

Réflexions autour d'un tabou : l'infanticide. 90 p. 8 euros port compris. Adresse :
BBORNOT, 12 rue Pouzonville, 31000 Toulouse (bbornot@gmail.com ) (chèque à l'ordre
de MIZ).

MASEREEL. Frans Masereel (1889-1972) est un artiste qui a su admirablement mettre
une technique très ancienne (la gravure sur bois) au service d'idées modernes
(pacifisme, critique du monde contemporain, révolte permanente). Il a collaboré à de
nombreuses revues, il a illustré des livres d'écrivains et publié ses propres livres
de gravures (L'idée, La ville, Histoires sans paroles...). Sa notoriété était très
grande et encore aujourd'hui, on retrouve souvent ses gravures illustrant des
articles de la presse anarchiste. Joris Van Parts a écrit la première biographie
complète de cet artiste belge pacifiste et socialiste indépendant. Masereel est
également évoqué dans une étude sur les romans graphiques publiés au XXe siècle. Ce
livre présente également les oeuvres de Lynd Ward, Giacomo Patri, Laurence Hyde que
les éditions L'Échappée ont récemment rééditées (voir Feuille d'infos du CIRA #103).
Frans Masereel : une biographie par Joris Van Parys. Bruxelles : Archives et musée
de la littérature, 2009. 441 p. (Archives du futur). 27 euros. Le roman graphique :
des origines aux années 1950 par David A. Beronä. La Martinière, 2009. 255 p. 27
euros.

MUSIQUE. Après 1968, l'expérimentation musicale a été foisonnante en France. De
nombreux groupes s'inspirant du rock psychédélique, de la tradition de la chanson
française ou encore du free jazz, affichent des pratiques revendicatives et
libertaires. Ils répondent aux doux noms de Red Noise, Barricade, Komintern, Crium
Delirium, Maajun, Lard Free, Camizole, Etron Fou Leloublan...
L'Underground musical en France par Éric Deshayes et Dominique Grimaud. Le Mot et
le reste, 2008. 350 p. (Formes). 23 euros. CIRA

ITALIE. En 2006 Isabelle Felici et Jean-Charles Vegliante publiaient Racines
italiennes, un recueil de textes et témoignages sur l'immigration italienne en
France. Des enfants et petits-enfants de migrants y racontaient les souvenirs de
leurs parents et grands-parents : les souffrances trop longtemps cachées, mais aussi
les souvenirs d'espoir, en même temps que beaucoup d'odeurs et de saveurs d'Italie.
Un deuxième volume vient de paraître. Enfants d'Italiens, quelle(s) langue(s)
parlez-vous ? montre quels sont les rapports des descendants d'Italiens avec la
langue de leurs ancêtres.
Racines italiennes : textes recueillis par Isabelle Felici. Université du Sud
Toulon-Var, 2006. 140 p. 12 euros. Enfants d'Italiens, quelle(s) langue(s)
parlez-vous ? : textes et témoignages recueillis par Isabelle Felici et Jean-Charles
Vegliante. Géhess, 2009. 257 p. (Témoin(s)). 12 euros. CIRA

MARTINIQUE. En février-mars 2009, des milliers de Martiniquais se sont retrouvés
dans une grève générale finalement victorieuse. Nemo, enseignant, témoin et acteur
de ces événements, les raconte au jour le jour. Il évoque le peuple martiniquais à
travers ce mouvement qui a permis à des idées nouvelles d'éclore et qui peut montrer
de nouvelles perspectives politiques et économiques.
Matinik Doubout par Nemo. Alternative libertaire, 2009. 148 p. 6 euros.

ROMAN-FEUILLETON. Antoine Barral publie le premier tome d'un roman qui a pour cadre
la Belle Époque. L'histoire, pleine d'action, se déroule à Paris, en Afrique, en
Amérique du Sud... En pleine affaire Dreyfus, on y croise des personnages connus
comme Bernard Lazare, Laurent Tailhade, Félix Fénéon, Lucien Descaves ou Alexandre
Marius Jacob. Le héros est un écrivain voyageur. Avec ses amis de la Confrérie
paillarde des poètes philopyges, il va tenter de faire échouer un complot d'extrême
droite.
Quatorze Juillet : 1 : 14 juillet 1898 : les philopyges s'en mêlent par Antoine
Barral. Nouvelles presses du Languedoc, 2009. 500 p. 19 euros.

SYNDICALISME. Ce volume présente le IXe congrès de la CGT qui s'est tenu à Amiens en
1906. Il contient les interventions qui aboutiront plus tard à la fameuse « Charte
» du syndicalisme. Ils sont suivis par des textes publiés après le congrès par les
différents protagonistes, socialistes et libertaires. Enfin, on pourra lire des
documents écrits au congrès de Marseille en 1908 qui confirmaient les orientations
prises à Amiens. Par ailleurs, Hughes Lenoir s'est interrogé sur la place que
tenaient les discours éducationnistes dans la pensée et les textes syndicaux des
origines. Dès la fondation de la Première Internationale, l'éducation apparaissait
comme une préoccupation centrale. L'auteur s'est intéressé également aux pratiques
d'éducation libertaire dans les milieux anarchistes.
Le syndicalisme révolutionnaire, la Charte d'Amiens et l'autonomie ouvrière. CNT-RP,
2009. 271 p. 18 euros. Éduquer pour émanciper ! par Hugues Lenoir. CNT-RP, 2009. 176
p. 16 euros. CIRA

** INTERNET
LA BOUCHE DE FER. Soleil noir était le titre d'un fanzine anarchiste qui eut 20
numéros entre 1990 et 1995. Il s'intéressait à la littérature, à l'art, aux
nouvelles, à la musique, l'histoire sociale, la bande dessinée... On peut désormais
retrouver ces textes sur le site Internet de La Bouche de fer. On y trouve également
des articles du journal Les Hommes du jour (1908-1919), des brochures publiées par
les éditions Partage noir (1987-1993) et des vidéos. La Bouche de fer est aussi une
revue que l'on peut lire sur le site et imprimer en format PDF .
Adresse : http://labouchedefer.free.fr/

FERRER. L'Éphéméride anarchiste rend hommage à Francisco Ferrer (1859-1909) avec une
série de 36 cartes postales anciennes. Anarchiste et pédagogue, Ferrer créa en 1901
l'École moderne à Barcelone. En 1909, considéré comme responsable d'émeutes pendant
la Semaine tragique, il sera fusillé.
Adresse : http://www.ephemanar.net/galanar/ferrer/index.html

JEAN GRAVE. La correspondance reçue par Jean Grave (1854-1939) peut être consultée à
l'Institut français d'histoire sociale à Paris. Ce fonds comprend des lettres
d'écrivains (Henri Barbusse, Georges Darien, Octave Mirbeau, Bernard Lazare...),
d'artistes (Paul Signac, Félix Vallotton, Camille Pissarro...) et bien sûr des
anarchistes (Sébastien Faure, Élisée Reclus, Pierre Kropotkine...). L'inventaire du
Fonds Jean Grave est en ligne sur le site Recherche sur l'anarchisme.
Adresse : http://raforum.info/spip.php?article5486

** COPINAGE
CRI DU PEUPLE. Ce local associatif et militant de Reims veut promouvoir les idées
alternatives au capitalisme et favoriser la rencontre des personnes qui veulent
mettre en pratique ces alternatives de manière autogestionnaire. Il propose
livres, journaux, revues, musique, films et vêtements. On peut y assister à des
débats et des projections et y voir des expositions.
Adresse : Le Cri du peuple, 67 avenue Jean Jaurès, 51100 Reims. Le local est ouvert
du lundi au vendredi de 14 heures à 18 heures et le samedi de 14 heures à 19 heures.


CENTRE INTERNATIONAL DE RECHERCHES SUR L'ANARCHISME.

3 rue Saint-Dominique, 13001 Marseille. Permanences du mardi au vendredi de 15
heures à 18 heures 30 avec une prolongation le mardi jusqu'à 21 heures. Téléphone :
09 50 51 10 89 (tarif local en France).

Courriel : cira.marseille(a)free.fr
Sur Internet : http://cira.marseille.free.fr

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CIRA   

Revenir en haut Aller en bas
 
CIRA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les 2 Paints de notre troupeau
» Australie 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES PAYS DE COCAGNE :: LES PROJETS CONCRETS :: Pratiques-
Sauter vers: