LES PAYS DE COCAGNE

les pays de dedans toi
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Génération Palestine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kamchatka
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 530
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Génération Palestine   Jeu 28 Déc - 13:59

"des ponts au delà du mur"

Expo-témoignages-projection-discussion

8-12 janvier Uni Mail

Mercredi 10 janvier 18h30 salle MR070

" Les enfants d'Arna" + court métrage

contact : zlabiya@caramail.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamchatka
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 530
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: ...   Ven 29 Déc - 15:53

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamchatka
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 530
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: ..   Dim 18 Mar - 16:45

Manifestation contre la guerre
Mardi 20 mars 2007 à 18h
Place des Nations - Genève
(rendez-vous en haut de la place, devant l'arrêt de bus)

Contre la guerre sans fin...
4 ans après le début de l'agression des Etats-Unis et de leurs alliés contre l'Irak



[...] En Palestine, quarante ans après la Guerre des Six jours, l'occupation et la colonisation se poursuivent, tandis que la bande de Gaza a été transformée en champs de tir meurtrier par l'armée israélienne. Ce déni de droit au quotidien serait inconcevable sans la complicité active des Etats-Unis, mais aussi des principaux Etats européens, dont la Suisse. C'est pourquoi, notre solidarité internationale à l'égard du peuple palestinien doit se renforcer.



Dans ce contexte belliqueux, nous affirmons notre solidarité pleine et entière avec les populations de Vénétie et avec les militants anti-guerres italiens mobilisés contre l'extension de la base militaire US de Vicenza, ainsi qu'avec les activistes du réseau international pour le démantèlement des bases militaires étrangères, rassemblés au début de ce mois à Quito (Equateur), notamment pour l'évacuation de la base US de Manta. En Suisse, cette solidarité doit aussi s'exprimer par notre soutien à l'initiative du GSsA visant à interdire les exportations d'armes et de matériel de guerre, qui sont d'ailleurs destinées pour 80% à des pays engagés en Irak et en Afghanistan.


- Retrait immédiat des troupes d'occupation d'Irak!
- NON à toute agression contre l'Iran!
- Retrait des troupe d'intervention de l'Afghanistan!
- 40 ans d'occupation et de colonisation israéliennes, ça suffit! Autodétermination pour le peuple palestinien et levée de toutes les sanctions internationales qui le frappent!
- Solidarité avec les peuples qui luttent contre la présence de bases militaires étrangères sur leur propre sol, en particulier à Vicenza en Italie et à Manta en Equateur!
- OUI à l'interdiction d'exporter des armes et autre matériel de guerre de Suisse!



>> l'appel à manifester: [url=javascript:ol('http://www.gssa.ch/agenda.php?id%3d197');]http://www.gssa.ch/agenda.php?id=197[/url]

Organisation: solidaritéS, CUP, GSsA..

__________________________________________________

Conférence: Eric Hazan
Situation actuelle et perspectives politiques au Proche-Orient
mercredi 28 février à 20h
Buffet de la Gare de Lausanne - salle des Vignerons


Eric Hazan dirige La Fabrique éditions et est l'auteur notamment de “Notes sur l’occupation: Naplouse, Kalkilya, Hébron".
"Le discours dominant cherche à rendre indéchiffrable la situation réelle. Il s’agit de masquer le lien entre la destruction de Gaza, le quadrillage de l’annexion de la Cisjordanie et l’invasion du Liban. Il s’agit d’occulter derrière le couple chiisme-sunnisme la terrible communauté de destin entre le peuple du Sud-Liban et le peuple palestinien. Par dessus tout, il s’agit de dissimuler que l’origine des ravages actuels au Proche-Orient ne se trouve ni en Iran, ni en Syrie, ni dieu sait où, qu’elle est enclose dans cette marmite palestinienne sous pression." (extrait de Notes sur l'occupation, éditions La Fabrique)


>> flyer: [url=javascript:ol('http://www.urgencepalestine-vd.ch/conferences/hazan28mars2007%2520pdf');]http://www.urgencepalestine-vd.ch/conferences/hazan28mars2007%20pdf[/url]

organisation: CUP-Vaud, Collectif antiguerre et Attac Vaud


__________________________________________________

à signaler également dans le cadre du 3e Festival International du Film Oriental de Genève
du 26 mars au 1er avril 2007
à Genève, Lausanne, Versoix et Ferney-Voltaire


les projections suivantes:

L'Attente (Waiting), Rashid Masharawi,
fiction, Palestine/France, 2005, 90', 35 mm, vost fr.
AVANT PREMIERE: Cinéma Voltaire (Ferney-Voltaire),
jeu 29 mars à 20h30.

La chanson de Yasmine, Najwa Najjar,
fiction, Palestine, 2005, 19', vost ang.
Courts-métrages Orient Express 3 - CAC-Voltaire, ven 30 mars à 14h15.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Dim 6 Mai - 14:08

Saison Gaza - Genève 2007
Expos & table ronde Arts Plastiques
du 26 avril au 7 octobre 2007 (divers lieux)


avec notamment:
Expo: Peindre à Gaza - Collectif El Tiqa
Vernissage le mercredi 9 mai à 18 heures
Galerie de la libraire arabe l’Olivier, 5 rue de Fribourg
du 11 mai au 30 juin

Table ronde: Créer à Gaza
Mardi 15 mai à 18 heures
avec Taysir Batniji, Eliane Beytrison et Olivier Coret
Modération : Elisabeth Chardon
Galerie de la libraire arabe l’Olivier, 5 rue de Fribourg



>> [url=javascript:ol('http://www.urgencepalestine.ch/Agenda/agenda.html%23saisonGaza');]http://www.urgencepalestine.ch/Agenda/agenda.html#saisonGaza[/url]
< flyer: [url=javascript:ol('http://www.ville-ge.ch/musinfo/mahg/musee/presse/gaza/saison%2520gaza-gen%25E8ve.pdf');]http://www.ville-ge.ch/musinfo/mahg/musee/presse/gaza/saison%20gaza-gen%E8ve.pdf[/url]


Organisation: Département des affaires culturelles de la Ville de Genève
Avec le soutien de la Loterie romande
En collaboration avec le Musée d’art et d’histoire, sa librairie et le Barocco, le restaurant du musée / Spoutnik / Le Kab / Prismart / Librairie arabe l’Olivier / Haute école d’art et de design / Ecole d’arts appliqués / Villa Bernasconi / Centre culturel français de Gaza / Nailklan / Association Rencontres et Cultures du monde arabe


__________________________


Soirée Palestine
Vendredi 11 mai 2007 à 19h30
au théâtre Forum Meyrin - 1, place des Cinq-Continents - 1217 Meyrin




  • Concert: Compagnie Traction Avant
    poèmes de Mahmoud Darwich, accompagnés par un joueur de Oud et un danseur Hip-Hop
  • Film: The iron Wall (mur de l’apartheid)
  • Expo: Génération Palestine
  • Cuisine Palestinienne

Entrée gratuite.

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ...   Dim 20 Mai - 15:40

prochainement:





semaine d'actions en Suisse du 3 au 9 juin 2007

Caravane, chaîne humaine et actions non-violentes de solidarité
Genève • Nyon • Lausanne • Payerne/Fribourg • Bienne • Berne • Genève


Soutenons la caravane, la chaîne humaine et les actions non-violentes de solidarité
du 3 au 9 juin 2007 de Genève à Berne


participez à une partie du chemin avec la caravane
à vélo – à pied – en train / une ou plusieurs étapes / hébergement chez l'habitant ou en auberge
Details et inscriptions sous [url=javascript:ol('http://www.stopoccupation.ch');]http://www.stopoccupation.ch[/url]
info@stopoccupation.ch

Cherchons vélos à emprunter pour la caravane.
Vous ne pouvez pas participer à la caravane du 3 au 9 juin? Si vous pouvez nous prêter un vélo en bon état, ce sera un peu comme si vous y participiez aussi! Merci de nous signaler vos disponibilités info@stopoccupation.ch

soutien financier
versez une somme par kilomètre, la solidarité depuis chez soi !
Merci de soutenir financièrement la couverture des frais de la semaine d’action. Qui ne peut pas participer à la semaine d’actions peut soutenir un projet en Palestine/Israël, en versant une somme pour chaque kilomètre de la caravane. Versements sur le ccp 60-317016-1, Nahostfrieden, 3018 Berne,
mention «40 ans d’occupation ça suffit!» ou «Projet».
Merci beaucoup, Le comité d’organisation, avril 2007.


> flyer-programme: [url=javascript:ol('http://www.stopoccupation.ch/images/programm/Palestine_A4.pdf');]http://www.stopoccupation.ch/images/programm/Palestine_A4.pdf[/url]
<< détails inscriptions: [url=javascript:ol('http://www.stopoccupation.ch/');]http://www.stopoccupation.ch/[/url]


résumé du programme de la caravane:



  • di 3 juin Genève (COE, 150 rte de Ferney, Grand-Saconnex)
    13:30-15:30 Ouverture: Genève: PICNIC FOR PEACE
    Org.: Local Church members and International Church Action for Peace in Palestine and Israel, Conseil oecuménique des Eglises

  • lu 4 juin Genève-Nyon
    18:30 Arrivée au débarcadère de Nyon. Bienvenue pour la caravane, collation, stands, rafraîchissements.
    Org.: Collectif Urgence Palestine (CUP) Nyon – La Côte

  • ma 5 juin Nyon-Lausanne
    13:00 Arrivée à la place de la Riponne
    13:30 Appel aux député-e-s du Grand Conseil
    14:00 Pic-nic canadien à Pôle Sud, Av. Jean-Jacques Mercier
    16:00 place de la Palud «La ligne Verte: entre le droit et l’interdit»
    18:30 repas Palestinien à Pôle Sud
    20:00 soirée festive et culturelle autour de la Palestine.
    > tract programme Lausanne [url=javascript:ol('http://www.urgencepalestine.ch/doc/40ansOccupation/40ans_ls.pdf');]http://www.urgencepalestine.ch/doc/40ansOccupation/40ans_ls.pdf[/url]
    Org.: CUP Vaud, participant-e-s EAPPI

  • me 6 juin Lausanne- Fribourg (via Payerne)
    14:00 Payerne: étape intermédiaire: «Stop à la collaboration militaire avec Israël»
    le soir arrivée à Fribourg, conférence-débat «pas de collaboration en matière d’armement avec les armées d’occupation».
    Org.: GSsA

  • je 7 juin Fribourg-Bienne
    16:00 Dufourstrasse: Accueil de la caravane
    17:00-19:00 Actions et théâtre de rue sur thèmes de l’eau, la nourriture, la liberté de mouvement
    Org.: Centre de formation de l’Eglise catholique Bienne, Arbeitskreis für Zeitfragen Biel, dt. Pfarreien der kath. Kirche Biel, Femmes pour la Paix Bienne, Pfarrei Bruder Klaus.

  • ve 8 juin Bienne-Berne
    12:00 Berne Bundesplatz oder Weisenhausplatz: Accueil de la caravane. Installation «le mur»; Grande veille silencieuse
    13:00 voix connues engagées dans le dialogue «40 ans d’occupation, ça suffit !»
    21:30 Film «Iron Wall», Progr. kleine Bühne
    Org.: OeME Fachstelle Ökumene, Mission und Entwicklungszusammenarbeit der Ref. Kirchen Bern-Jura-Solothurn, Berner Mahnwache, CH Teilnehmende EAPPI, Komitee Palästina Petition

  • sa 9 juin Genève: manif, chaîne humaine, concerts... voir ci-dessous

> flyer-programme: [url=javascript:ol('http://www.stopoccupation.ch/images/programm/Palestine_A4.pdf');]http://www.stopoccupation.ch/images/programm/Palestine_A4.pdf[/url]
<< détails inscriptions: [url=javascript:ol('http://www.stopoccupation.ch/');]http://www.stopoccupation.ch/[/url]


__________________________






Journée internationale de mobilisation
Le monde dit Non à l’occupation israélienne
MANIFESTATION ET CHAÎNE HUMAINE À GENÈVE
SAMEDI 9 JUIN 2007 à 14H00



Place des Alpes (à 2 min de la gare)
Cortège jusqu’à la Mission diplomatique d'Israël (rte de Lausanne)
d’où une chaîne humaine (Av. de la Paix) la reliera à l’ONU (Place des Nations)



dès 17h30 CONCERTS sur la place des Nations

Avec:
Rim Banna (chanson engagée, Palestine)
Clara Moreau (chanteuse-accordéoniste, France)
Bace Duo (Bashar Khalifé, percussions, Liban)
Michel Bühler (auteur, compositeur, chanteur, Suisse)
• "40 ans d'occupation, ça suffit!" par le t'int/ theater international (zurich)
• "Terre" performance par le Collectif Art Action (Genève)




Stands, nourriture, buvettes...


>> infos: [url=javascript:ol('http://www.urgencepalestine.ch/Activites/40ansOccupation.html%239juinGeneve');]http://www.urgencepalestine.ch/Activites/40ansOccupation.html#9juinGeneve[/url]
> tract appel manif 9 juin: [url=javascript:ol('http://www.urgencepalestine.ch/doc/40ansOccupation/tractManif0906-A4.pdf');]http://www.urgencepalestine.ch/doc/40ansOccupation/tractManif0906-A4.pdf[/url]
> affiche manif + concerts 9 juin: [url=javascript:ol('http://www.urgencepalestine.ch/doc/40ansOccupation/afficheConcertA4.pdf');]http://www.urgencepalestine.ch/doc/40ansOccupation/afficheConcertA4.pdf[/url]


Organisation: Collectif Urgence Palestine Genève
Soutiens (état au 14.05.07): Collectif Urgence Palestine CUP Genève, CUP Nyon – La Côte, CUP Lausanne, Femmes en Noir Genève, Universitaires pour la Paix Israélo-Palestinienne (Faculty For Israeli-Palestinian Peace / FFIPP-Geneva), GSsA Groupe pour une Suisse sans Armée, Parti socialiste genevois PSG, solidaritéS GE, VD, NE, Les Verts Suisses, UNIA Genève, Centre Europe Tiers-Monde CETIM, Droit pour Tous, Syndicat interprofessionnel des travailleurs-es SIT, Comité Droit au retour, Comité des Palestiniens de Suisse, Association Suisse-Palestine (ASP), A Gauche Toute!, Ligue Suisse des Droits de l’Homme, Les Communistes, ...


__________________________


plus d'infos sur notre site
[url=javascript:ol('http://www.urgencepalestine.ch');]http://www.urgencepalestine.ch[/url]


_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Ven 18 Jan - 13:36

Halte au siège brutal et meurtrier de Gaza !

Genève, vendredi 25 janvier

17h30 Piquet hebdomadaire au Passage de la Monnaie

Déplacement à pied vers le quai du Mont Blanc

18h00 Rassemblement au monument Brunswick
Quai du Mont-Blanc) sous la résidence de l'ambassadeur d'Israël

A Gaza, depuis le blocus imposé par Israël, des dizaines de personnes sont mortes, suite à la pénurie de médicaments ou par l’impossibilité de se rendre dans des hôpitaux extérieurs. Les besoins les plus vitaux, comme l’eau potable, l’électricité, la nourriture, les fournitures nécessaires et les pièces détachées essentielles pour le fonctionnement des hôpitaux manquent cruellement depuis que le gouvernement israélien a déclaré Gaza «zone hostile» : 1,4 millions de civils subissent une punition collective sans précédents de la part de la puissance occupante. Les droits fondamentaux des Gazaouites sont bafoués systématiquement. La situation est encore aggravée par l'intensification des frappes militaires meurtrières de ces dernières semaines.

Soutien à la campagne internationale pour mettre fin au blocus de Gaza

Le samedi 26 janvier constitue une première étape d'une campagne internationale pour mettre fin au siège de Gaza. De nombreuses manifestations sont prévues dans différentes villes du monde, y compris celle organisée conjointement par des mouvements pacifistes israéliens et palestiniens au passage frontière de Karmi, pour protester contre le blocus inhumain et pour acheminer un convoi de matériel humanitaire destiné à la population assiégée de Gaza. (v. http://zope.gush-shalom.org/home/en/events/1200266785 et http://www.end-gaza-siege.ps/ )
Le but des manifestations au niveau international est de réveiller la conscience internationale au sujet du blocus quasi-carcéral de la bande de Gaza. Nous devons exercer une pression sur la communauté internationale pour qu'elle mette en œuvre des moyens adéquats pour mettre fin à l’occupation israélienne dans tous les territoires occupés palestiniens, occupation d'une brutalité sans précédents aujourd'hui à Gaza.

Les collaborations militaires, les complicités directes ou indirectes avec la politique israélienne d'occupation et d'enfermement de la population palestinienne doivent cesser !

La Suisse doit s'engager concrètement pour:

· arrêter le désastre humanitaire imposé par le siège meurtrier de la population civile de Gaza.

· imposer l'application du droit humanitaire, notamment de la 4e Convention de Genève pour la protection des populations civiles sous occupation

Genève a un devoir d'assistance:

· Ville du CICR et des Conventions internationales censées protéger les populations civiles en situation de conflit, Genève a récemment rendu hommage à "Gaza à la croisée des civilisations". Elle peut et doit intervenir, avec les compétences qui sont les siennes pour soutenir la campagne pour la fin immédiate du siège et l’arrêt de toutes brutalités envers la population civile de Gaza.



Collectif Urgence Palestine - GENEVE CUP, 15 rue des Savoises, 1205 Genève

Email : info@urgencepalestine.ch; site : www.urgencepalestine.ch CCP 17-766771-3

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ...   Lun 21 Jan - 13:43

Halte au siège brutal et meurtrier de Gaza!

Genève, vendredi 25 janvier

17h30 Piquet hebdomadaire au Passage de la Monnaie

Déplacement à pied vers le quai du Mont Blanc
18h00 Rassemblement au monument Brunswick
Quai du Mont-Blanc) sous la résidence de l'ambassadeur d'Israël

A Gaza, depuis le blocus imposé par Israël, des dizaines de personnes sont mortes, suite à la pénurie de médicaments ou par l’impossibilité de se rendre dans des hôpitaux extérieurs. Les besoins les plus vitaux, comme l’eau potable, l’électricité, la nourriture, les fournitures nécessaires et les pièces détachées essentielles pour le fonctionnement des hôpitaux manquent cruellement depuis que le gouvernement israélien a déclaré Gaza «zone hostile» : 1,4 millions de civils subissent une punition collective sans précédents de la part de la puissance occupante. Les droits fondamentaux des Gazaouites sont bafoués systématiquement. La situation est encore aggravée par l'intensification des frappes militaires meurtrières de ces dernières semaines.

Soutien à la campagne internationale pour mettre fin au blocus de Gaza
Le samedi 26 janvier constitue une première étape d'une campagne internationale pour mettre fin au siège de Gaza. De nombreuses manifestations sont prévues dans différentes villes du monde, y compris celle organisée conjointement par des mouvements pacifistes israéliens et palestiniens au passage frontière de Karmi, pour protester contre le blocus inhumain et pour acheminer un convoi de matériel humanitaire destiné à la population assiégée de Gaza. (v. http://zope.gush-shalom.org/home/en/events/1200266785 et http://www.end-gaza-siege.ps/ )
Le but des manifestations au niveau international est de réveiller la conscience internationale au sujet du blocus quasi-carcéral de la bande de Gaza. Nous devons exercer une pression sur la communauté internationale pour qu'elle mette en œuvre des moyens adéquats pour mettre fin à l’occupation israélienne dans tous les territoires occupés palestiniens, occupation d'une brutalité sans précédents aujourd'hui à Gaza.

Les collaborations militaires, les complicités directes ou indirectes avec la politique israélienne d'occupation et d'enfermement de la population palestinienne doivent cesser!

La Suisse doit s'engager concrètement pour:


  • arrêter le désastre humanitaire imposé par le siège meurtrier de la population civile de Gaza.
  • imposer l'application du droit humanitaire, notamment de la 4e Convention de Genève pour la protection des populations civiles sous occupation


Genève a un devoir d'assistance:


  • Ville du CICR et des Conventions internationales censées protéger les populations civiles en situation de conflit, Genève a récemment rendu hommage à "Gaza à la croisée des civilisations". Elle peut et doit intervenir, avec les compétences qui sont les siennes pour soutenir la campagne pour la fin immédiate du siège et l’arrêt de toutes brutalités envers la population civile de Gaza.


organisation: Collectif Urgence Palestine - Genève

_____________________________________________________________
en février:


Concert: Charbel Rouhana
Musicien, compositeur libanais - Oud (luth)

vendredi 29 février 2008 - 20h30
au théâtre Forum Meyrin - 1, place des Cinq-Continents - 1217 Meyrin
restauratioon, bar dès 19h

La recette de la soirée sera reversée au projet de Centre Culturel à Gaza




CONCERT UNIQUE EN SUISSE

Charbel Rouhana, musicien et compositeur libanais est un virtuose de l’oud et possède une maîtrise en musicologie. Il est l’une des figures du oud moderne, qui allie la musique traditionnelle orientale et le jazz,
Il a créé une nouvelle méthode pour jouer le oud. Celle-ci a été publiée et adoptée par le Conservatoire national de musique et de la Faculté de musique de l'Université Saint-Esprit à Beirut, où il enseigne depuis 1986. Il a réussi à transformer cet instrument traditionnel arabe en un instrument international moderne capable de communiquer avec les autres cultures de la musique tout en gardant un accent sur le style arabe oriental.
Depuis 1984, il s’est produit dans plusieurs pays. Il a collaboré à des compositions musicales pour Abdul Haleem Caracalla : "Elissa - La Reine de Carthage" - 1995, "Andalousie - Lost Glory"- 1997 et "Bleilit Kamar"- 1999. Lauréat de plusieurs prix nationaux, Charbel a également remporté le premier prix à la Hirayama Competition en 1990 au Japon, pour sa composition intitulée "Hymne de la paix".
L’oud est le père des luths européens et l’instrument à cordes le plus apprécié au Proche-Orient.

Le programme comprendra de la musique instrumentale et des chansons.
Composition et arrangement: Charbel Rouhana
Musiciens:

  • Charbel Rouhana (Oud - Chant)
  • Antoine Khalife (Violon)
  • Abboud El Saadi (Guitare Basse)
  • Elie Khoury (Rek - Bouzok).



_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Ven 25 Avr - 15:05

Droits des réfugiés, droits des Palestiniens en Israël

Conférence – débat

dimanche 27 avril 2008 à 18h
Maison des Associations - salle Gandhi - Genève



avec


  • Souhad Bishara avocate active dans des organisations de défense des droits des femmes et coordinatrice d'ADALAH, ONG de défense des droits de la minorité arabe en Israël.
  • Mahmoud Zeidan activiste d'Aidoun, réseau de défense des droits des réfugiés palestiniens au Liban, co-fondateur des archives de la Nakba.
  • Hanna Swaid député du parti Hadash à la Knesset (parlement israélien), travaille au Arab Center for Alternative Planning.
La dépossession du peuple palestinien de ses droits historiques et légitimes se perpétue non seulement dans les Territoires Occupés, mais aussi avec les discriminations à l'égard des Palestiniens d'Israël et le refus de reconnaître le droit au retour des réfugiés.
Les 3 intervenant-e-s témoigneront de leur travail et de leur engagement pour la reconnaissance et l'application de ces droits en Israël et au Liban. Ils et elle se trouvent en Suisse sur invitation du "Forum pour les droits humains en Israël/Palestine" de Berne.
org: CUP-Genève



_____________________________________________________________


en mai, campagne nationale:



Nakba - 60 ans
1948 – 2008 : Palestine colonisée – peuple dépossédé

15 mai 2008



Le 15 mai 2008 marque le 60e anniversaire de la déclaration d'indépendance de l'Etat d'Israël. Le mythe d'"une terre sans peuple pour un peuple sans terre" a servi à occulter pendant longtemps la Nakba, la catastrophe causée par l'expulsion forcée de 800'000 Palestinien-ne-s et par la destruction de centaines de villages entre 1947 et 1949.
Les expulsions et la dépossession du peuple palestinien de ses droits historiques se perpétuent jusqu'à nos jours par l'occupation militaire de la Cisjordanie, de la Bande de Gaza et de Jérusalem-Est, la construction du Mur, l'implantation de colonies, les discriminations à l'égard des Palestiniens d'Israël et le refus de reconnaître le droit au retour des réfugiés.
Les activités prévues au mois de mai par le CUP doivent servir à réhabiliter le long combat du peuple palestinien pour la reconnaissance de ses droits et pour la reconnaissance du déni de justice depuis 1948.
Cette reconnaissance est un préalable indispensable à toute solution de paix qui doit être basée sur le respect des droits humains, la reconnaissance du droit à l'autodétermination du peuple Palestinien et l'application du droit international pour toutes les populations concernées. La Suisse, comme l'ensemble de la communauté internationale doit intervenir pour la reconnaissance et l'application de ces droits.



Nombreuses activités prévues à Genève et Lausanne, expos, meetings, conférences, etc etc.



Organisations membres du CUP-Genève: Association Droit pour Tous, Centre Europe Tiers-Monde, Femmes en Noir Genève, GSsA Groupe pour une Suisse sans Armée, Meyrin-Palestine, Parrainage d'enfants Palestine, Ligue Suisse des droits de l'Homme – Genève, solidaritéS GE, CUP Nyon – La Côte, secours social palestinien, Sit syndicat interprofessionnel des travailleurs-euses, SSP Syndicat des services publics, Unia-Genève, Aide sanitaire Suisse aux Palestiniens, Association Suisse-Palestine




_____________________________________________________________


rappel:

en avril-mai-juin 2008
le
Rassemblement
hebdomadaire pour la Palestine
a lieu à la place Neuve
(entrée du parc des Bastions)

Tous les Vendredis 17h30 - 18h30




venez nombreux-ses témoigner votre solidarité avec la Palestine!

_____________________________________________________________



http://www.urgencepalestine.ch/

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Sam 17 Mai - 11:37

Salam,
a occasion de la commémoration des 60ans de la nakba,Génération Palestine organise
premièrement une action de rue de 13h30 à 15h30 vers les galeries marchande du mont blanc (vers H&M et l entrée de la gare)
avec la mise en place d un check point symbolique.
deuxièmement une soirée de soutien au peuple palestinien le 24 mai a l'usine

vennez nombreux et transmettez le message

salutation militante et musicale

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Sam 20 Sep - 11:15

Participez à la prochaine mission civile en Palestine
mission Olives 2008

Depuis 2002 le Collectif Urgence Palestine organise tous les automnes une à deux missions "olives" dans le but d'aider les agriculteurs palestiniens de Cisjordanie lors de la récolte des olives, dans les villages les plus affectés par le mur et les colonies. Nous amenons ainsi non seulement une aide concrète aux palestiniens dont la vie quotidienne est constamment entravée par les dispositifs militaires de l'occupation israélienne, mais également un soutien moral à ces populations enclavées et asphyxiées par le mur.

période: octobre / novembre 2008
lieux: à définir avec nos partenaires palestiniens

Si vous êtes intéressé-e-s à partir avec cette mission, contactez-nous rapidement par email: missionsciviles@urgencepalestine.ch



_____________________________________________________________

prochainement à Lausanne:

Soirée de solidarité Palestine
documentaire: "Histoire d'une terre" de Simone Bitton
suivi d'une discussion

Vendredi 26 septembre à 20h

Cinéma Oblo - Av. de France 9 - Lausanne



Ce documentaire en deux parties retrace l'histoire de la Palestine de 1880 à 1950 et de 1950 à 1991.
Revenir sur l'histoire de la Palestine permet de comprendre et de saisir le mouvement de l'évolution des choses. Ce retour historique permet de mieux appréhender les enjeux actuels du conflit israélo-palestinien.

Simone Bitton de double nationalité franco/ israélienne , est née au Maroc en 1955 dans une famille juive qui parlait français et arabe. Elle a réalisé une quinzaine de documentaires sur le sujet.




organisation: Collectif Urgence Palestine Vaud et association Ciné-Clap

_____________________________________________________________

à ne pas manquer:



prochain stand mensuel pour la Palestine:
Contre le Blocus de Gaza

samedi 4 octobre 2008 - de 13h à 17h
au marché aux Puces de la plaine de Plainpalais - Genève

coté av. du Mail, vers l'entrée du parking






org: Collectif Urgence Palestine - Genève

_____________________________________________________________
_____________________________________________________________

à consulter sur notre site, nouvelles directes de Palestine:



Tour archéologique alternatif à Silwan
un article de Sandrine, Betlehem 19/09/08




"Les colons, eux, s’intéressent surtout à quelques vestiges que des interprétations archéologiques (d’ailleurs jamais publiées dans la presse scientifique) ont un peu hâtivement déclaré être les restes du Palais de David. Sous prétexte de fouilles archéologique et/ou en faisant largement usage de la loi sur le bien des absents, les appropriations de maisons palestiniennes sont à l’ordre du jour."




_____________________________________________________________

à consulter sur notre site:


Diaporama Nakba
"1948 - 2008: Palestine colonisée - peuple dépossédé"
CUP - mai 08 - 63'
[flash, avec son]



produit et réalisé par le CUP, présenté sur notre stand au Salon du Livre 2008.

chapitres:
>> Résolutions Internationales
>> Jérusalem

>> Déconstruire Construire Détruire
>> Mouvement Sioniste
>> Nettoyage ethnique
>> La Guerre des Six Jours
>> Les Ressources en Eau,
>> Bibliographie



_____________________________________________________________


http://www.urgencepalestine.ch/

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Jeu 15 Jan - 16:58

MANIFESTATION ETUDIANTE
POUR LA FIN DES
MASSACRES ET LA PAIX
EN PALESTINE
Mardi 20 à 10h
rendez-vous à la Place Neuve
Pour libérer la Palestine,
libérez vos classes !!!
United Black Sheep, Jeunesse Socialiste Genevoise, GSSA, Codap,
Génération Palestine, Urgence Palestine, Comité Entre Quatre Murs

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Dim 18 Jan - 17:42

Newsletter Génération Palestine -Genève-

Mobilisation Pour Gaza: Lundi 19 Janvier dès 18h00 veillée silencieuse avec bougies et feu sur la place de Plainpalais, organisé par la Librairie arabe de l'Olivier.


Mardi 20 Janvier dès 10hoo, manifestation étudiante pour la Paix en Palestine, rdv Place-neuve et marche jusque place des Nations



Événements G[size=9]énération Palestine:[/size]
Soirée de Rencontre


Vendredi 30 Janvier de 18h00 à 22h00, maison de quartier de la Jonction.




-Présentation de l'association Génération Palestine
-Diffusion du film "Les enfants d'Arna"
-Discussion autour du film + discussion sur les mobilisations en faveur de Gaza et la continuité de celles-ci



6 février
: soirée contes palestiniens
à la maison de quartier de la Jonction dès 18h00. Repas à 5.- offert
par Génération Palestine, tous les bénéfices seront reversés à Gaza, le
flyers est en pièce-jointe.



Vous êtes
tous les bienvenus à ces événements et nous vous invitons également à
manifester votre soutient au peuple palestinien lors des prochaines
mobilisations, et ce même après le cessez-le-feu unilatéral israélien
qui n'enlève rien à la situation désastreuse dans laquelle se trouve
Gaza et le territoires occupés Palestiniens aujourd'hui et dans
l'avenir.





S'informer sur la Palestine:
Nouvelles armes chimiques
ARTICLE DU MONDE LE 12/1/09
Des médecins évoquent l'usage "d'un nouveau type d'arme" à Gaza



Al-Arish (Egypte), envoyée spéciale

"Des blessés d'un type nouveau - adultes et enfants dont les jambes ne
sont plus que des trognons brûlés et sanguinolents - ont été montrés
ces derniers jours par les télévisions arabes émettant de Gaza.
Dimanche 11 janvier, ce sont deux médecins norvégiens, seuls
occidentaux présents dans l'hôpital de la ville, qui en ont témoigné.

Les docteurs Mads Gilbert et Erik Fosse, qui interviennent dans la
région depuis une vingtaine d'années avec l'organisation non
gouvernementale (ONG) norvégienne Norwac, ont pu sortir du territoire
la veille, avec quinze blessés graves, par la frontière avec l'Egypte.
Non sans ultimes obstacles : "Il y a trois jours, notre convoi,
pourtant mené par le Comité international de la Croix-Rouge, a dû
rebrousser chemin avant d'arriver à Khan Younès, où des chars ont tiré
pour nous stopper", ont-ils dit aux journalistes présents à Al-Arish.

Deux jours plus tard, le convoi est passé, mais les médecins, et
l'ambassadeur de Norvège venu les accueillir, furent bloqués toute la
nuit "pour des raisons bureaucratiques" à l'intérieur du terminal
frontalier égyptien de Rafah, entrouvert pour des missions sanitaires
seulement. Cette nuit-là, des vitres et un plafond du terminal furent
cassés par le souffle d'une des bombes lâchées à proximité.

"A 2 MÈTRES, LE CORPS EST COUPÉ EN DEUX ; À 8 MÈTRES, LES JAMBES SONT COUPÉES, BRÛLÉES"

"A l'hôpital Al-Chifa, de Gaza, nous n'avons pas vu de brûlures au
phosphore, ni de blessés par bombes à sous-munitions. Mais nous avons
vu des victimes de ce que nous avons toutes les raisons de penser être
le nouveau type d'armes, expérimenté par les militaires américains,
connu sous l'acronyme DIME - pour Dense Inert Metal Explosive", ont
déclaré les médecins.

Petites boules de carbone contenant un
alliage de tungstène, cobalt, nickel ou fer, elles ont un énorme
pouvoir d'explosion, mais qui se dissipe à 10 mètres. "A 2 mètres, le
corps est coupé en deux ; à 8 mètres, les jambes sont coupées, brûlées
comme par des milliers de piqûres d'aiguilles. Nous n'avons pas vu les
corps disséqués, mais nous avons vu beaucoup d'amputés. Il y a eu des
cas semblables au Liban sud en 2006 et nous en avons vu à Gaza la même
année, durant l'opération israélienne Pluie d'été . Des expériences sur
des rats ont montré que ces particules qui restent dans le corps sont
cancérigènes", ont-ils expliqué.

Un médecin palestinien
interrogé, dimanche, par Al-Jazira, a parlé de son impuissance dans ces
cas : "Ils n'ont aucune trace de métal dans le corps, mais des
hémorragies internes étranges. Une matière brûle leurs vaisseaux et
provoque la mort, nous ne pouvons rien faire." Selon la première équipe
de médecins arabes autorisée à entrer dans le territoire, arrivée
vendredi par le sud à l'hôpital de Khan Younès, celui-ci a accueilli
"des dizaines" de cas de ce type.

Les médecins norvégiens,
eux, se sont trouvés obligés, ont-ils dit, de témoigner de ce qu'ils
ont vu, en l'absence à Gaza de tout autre représentant du "monde
occidental" - médecin ou journaliste : "Se peut-il que cette guerre
soit le laboratoire des fabricants de mort ? Se peut-il qu'au XXIe
siècle on puisse enfermer 1,5 million de personnes et en faire tout ce
qu'on veut en les appelant terroristes ?"

Arrivés au quatrième
jour de la guerre à l'hôpital Al-Chifa qu'ils ont connu avant et après
le blocus, ils ont trouvé un bâtiment et de l'équipement "au bout du
rouleau", un personnel déjà épuisé, des mourants partout. Le matériel
qu'ils avaient préparé est resté bloqué au passage d'Erez.

"Quand cinquante blessés arrivent d'un coup aux urgences, le meilleur
hôpital d'Oslo serait à la peine, racontent-ils. Ici, les bombes
pouvaient tomber dix par minutes. Des vitres de l'hôpital ont été
soufflées par la destruction de la mosquée voisine. Lors de certaines
alertes, le personnel doit se réfugier dans les corridors. Leur courage
est incroyable. Ils peuvent dormir deux à trois heures par jour. La
plupart ont des victimes parmi leurs proches, ils entendent à la radio
interne la litanie des nouveaux lieux attaqués, parfois là où se trouve
leur famille, mais doivent rester travailler... Le matin de notre
départ, en arrivant aux urgences, j ai demandé comment s'était passé la
nuit. Une infirmière a souri. Et puis a fondu en larmes."

A ce moment de son récit, la voix du docteur Gilbert vacille. "Vous voyez, se reprend-il en souriant calmement, moi aussi..."

Sophie Shihab




http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/01/12/des-medecins-evoquent-l-usage-d-un-nouveau-type-d-arme-a-gaza_1140545_3218.html





La guerre pour le gaz...
http://www.globalresearch.ca
Global Research, January 8, 2009






_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Dim 18 Jan - 17:43


The
military invasion of the Gaza Strip by Israeli Forces bears a direct
relation to the control and ownership of strategic offshore gas
reserves.

This is a war of conquest. Discovered in 2000, there are extensive gas reserves off the Gaza coastline.
British Gas (BG Group) and its partner, the Athens based Consolidated Contractors International Company
(CCC) owned by Lebanon's Sabbagh and Koury families, were granted oil
and gas exploration rights in a 25 year agreement signed in November
1999 with the Palestinian Authority.

The rights to the offshore gas
field are respectively British Gas (60 percent); Consolidated
Contractors (CCC) (30 percent); and the Investment Fund of the
Palestinian Authority (10 percent). (Haaretz, October 21, 2007).

The
PA-BG-CCC agreement includes field development and the construction of
a gas pipeline.(Middle East Economic Digest, Jan 5, 2001).

The BG licence covers the
entire Gazan offshore marine area, which is contiguous to several
Israeli offshore gas facilities. (See Map below). It should be noted
that 60 percent of the gas reserves along the Gaza-Israel coastline
belong to Palestine.

The BG Group drilled two wells in 2000: Gaza Marine-1 and Gaza Marine-2. Reserves
are estimated by British Gas to be of the order of 1.4 trillion cubic
feet, valued at approximately 4 billion dollars. These are the figures
made public by British Gas. The size of Palestine's gas reserves could
be much larger.



Map 1



Map 2
Who Owns the Gas Fields
The issue of sovereignty over Gaza's gas fields is crucial. From a legal standpoint, the gas reserves belong to Palestine.
The death of Yasser Arafat, the
election of the Hamas government and the ruin of the Palestinian
Authority have enabled Israel to establish de facto control over Gaza's offshore gas reserves.

British Gas (BG Group) has been
dealing with the Tel Aviv government. In turn, the Hamas government has
been bypassed in regards to exploration and development rights over the
gas fields.

The election of Prime Minister
Ariel Sharon in 2001 was a major turning point. Palestine's sovereignty
over the offshore gas fields was challenged in the Israeli Supreme
Court. Sharon stated unequivocally that "Israel would never buy gas
from Palestine" intimating that Gaza's offshore gas reserves belong to
Israel.

In 2003, Ariel Sharon, vetoed
an initial deal, which would allow British Gas to supply Israel with
natural gas from Gaza's offshore wells. (The Independent, August 19,
2003)

The election victory of Hamas
in 2006 was conducive to the demise of the Palestinian Authority, which
became confined to the West Bank, under the proxy regime of Mahmoud
Abbas.

In 2006, British Gas "was close
to signing a deal to pump the gas to Egypt." (Times, May, 23, 2007).
According to reports, British Prime Minister Tony Blair intervened on
behalf of Israel with a view to shunting the agreement with Egypt.

The following year, in May
2007, the Israeli Cabinet approved a proposal by Prime Minister Ehud
Olmert "to buy gas from the Palestinian Authority." The proposed
contract was for $4 billion, with profits of the order of $2 billion of
which one billion was to go the Palestinians.

Tel Aviv, however, had no
intention on sharing the revenues with Palestine. An Israeli team of
negotiators was set up by the Israeli Cabinet to thrash out a deal with
the BG Group, bypassing both the Hamas government and the Palestinian
Authority:


"Israeli defence authorities
want the Palestinians to be paid in goods and services and insist that
no money go to the Hamas-controlled Government
." (Ibid, emphasis added)
The objective was essentially
to nullify the contract signed in 1999 between the BG Group and the
Palestinian Authority under Yasser Arafat.

Under the proposed 2007
agreement with BG, Palestinian gas from Gaza's offshore wells was to be
channeled by an undersea pipeline to the Israeli seaport of Ashkelon,
thereby transferring control over the sale of the natural gas to
Israel.

The deal fell through. The negotiations were suspended:

"Mossad Chief Meir Dagan opposed the transaction on security grounds, that the proceeds would fund terror". (Member
of Knesset Gilad Erdan, Address to the Knesset on "The Intention of
Deputy Prime Minister Ehud Olmert to Purchase Gas from the Palestinians
When Payment Will Serve Hamas," March 1, 2006, quoted in Lt. Gen.
(ret.) Moshe Yaalon,
Does the Prospective Purchase of British Gas from Gaza's Coastal Waters Threaten Israel's National Security? Jerusalem Center for Public Affairs, October 2007)




Israel's intent was to
foreclose the possibility that royalties be paid to the Palestinians.
In December 2007, The BG Group withdrew from the negotiations with
Israel and in January 2008 they closed their office in Israel.(
BG website).





Invasion Plan on The Drawing Board
The invasion plan of the Gaza
Strip under "Operation Cast Lead" was set in motion in June 2008,
according to Israeli military sources:


"Sources in the defense
establishment said Defense Minister Ehud Barak instructed the Israel
Defense Forces to prepare for the operation over six months ago [June
or before June] , even as Israel was beginning to negotiate a ceasefire
agreement with Hamas."(Barak Ravid,
Operation "Cast Lead": Israeli Air Force strike followed months of planning, Haaretz, December 27, 2008)





_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Dim 18 Jan - 17:43

That very same month, the
Israeli authorities contacted British Gas, with a view to resuming
crucial negotiations pertaining to the purchase of Gaza's natural gas:


"Both Ministry of Finance
director general Yarom Ariav and Ministry of National Infrastructures
director general Hezi Kugler agreed to inform BG of Israel's wish to
renew the talks.

The sources added that BG has
not yet officially responded to Israel's request, but that company
executives would probably come to Israel in a few weeks to hold talks
with government officials." (Globes online- Israel's Business Arena,
June 23, 2008)
The decision to speed up
negotiations with British Gas (BG Group) coincided, chronologically,
with the planning of the invasion of Gaza initiated in June. It would
appear that Israel was anxious to reach an agreement with the BG Group
prior to the invasion, which was already in an advanced planning
stage.

Moreover, these negotiations
with British Gas were conducted by the Ehud Olmert government with the
knowledge that a military invasion was on the drawing board. In all
likelihood, a new "post war" political-territorial arrangement for the
Gaza strip was also being contemplated by the Israeli government.

In fact, negotiations between
British Gas and Israeli officials were ongoing in October 2008, 2-3
months prior to the commencement of the bombings on December 27th.

In November 2008, the Israeli
Ministry of Finance and the Ministry of National Infrastructures
instructed Israel Electric Corporation (IEC) to enter into negotiations
with British Gas, on the purchase of natural gas from the BG's offshore
concession in Gaza. (Globes, November 13, 2008)


"Ministry of Finance director
general Yarom Ariav and Ministry of National Infrastructures director
general Hezi Kugler wrote to IEC CEO Amos Lasker recently, informing
him of the government's decision to allow negotiations to go forward,
in line with the framework proposal it approved earlier this year.

The IEC board, headed by
chairman Moti Friedman, approved the principles of the framework
proposal a few weeks ago. The talks with BG Group will begin once the
board approves the exemption from a tender." (Globes Nov. 13, 2008)
Gaza and Energy Geopolitics
The military occupation of Gaza
is intent upon transferring the sovereignty of the gas fields to Israel
in violation of international law.

What can we expect in the wake of the invasion?

What is the intent of Israel with regard to Palestine's Natural Gas reserves?

A new territorial arrangement, with the stationing of Israeli and/or "peacekeeping" troops?
The militarization of the entire Gaza coastline, which is strategic for Israel?
The outright confiscation of
Palestinian gas fields and the unilateral declaration of Israeli
sovereignty over Gaza's maritime areas?

If this were to occur, the Gaza
gas fields would be integrated into Israel's offshore installations,
which are contiguous to those of the Gaza Strip. (See Map 1 above).

These various offshore
installations are also linked up to Israel's energy transport corridor,
extending from the port of Eilat, which is an oil pipeline terminal, on
the Red Sea to the seaport - pipeline terminal at Ashkelon, and
northwards to Haifa, and eventually linking up through a proposed Israeli-Turkish pipeline with the Turkish port of Ceyhan.

Ceyhan is the terminal of the
Baku, Tblisi Ceyhan Trans Caspian pipeline. "What is envisaged is to
link the BTC pipeline to the Trans-Israel Eilat-Ashkelon pipeline, also
known as Israel's Tipline." (See Michel Chossudovsky,
The War on Lebanon and the Battle for Oil, Global Research, July 23, 2006)









"La conduite des médias par Israël n'est pas seulement impressionnante, elle est terrifiante"


samedi 17 janvier 2009 - 22h:25
Neve Gordon - Counterpunch













Le fait que l'armée israélienne pourrait tuer des milliers d'enfants
palestiniens pendant cette campagne mais que, grâce à sa retenue, elle
n'en tue « que » 300, ne fait pas de l'opération « Plomb durci » une
opération morale.



Comment vendre une guerre « morale »
L'un de mes étudiants a été arrêté hier et a passé la
nuit dans la cellule d'une prison. Le délit de R a été de manifester
contre l'agression israélienne sur Gaza. Il a rejoint les plus de 700
autres Israéliens qui ont été enfermés depuis le début de la guerre
sans merci qu'Israël mène contre Gaza : on estime que 230 d'entre eux
sont toujours derrière les barreaux. Dans le contexte israélien, cette
stratégie de réprimer les manifestations et d'étouffer la résistance
est sans précédent, et il est assez troublant que les médias
internationaux n'en parlent pas.
Dans le même temps, les médias israéliens sont à la
remorque de la ligne gouvernementale à tel point que pas la moindre
critique de la guerre ne s'est exprimée sur aucune des télévisions
locales. En effet, la situation est devenue absurde au point que les
journalistes et les présentateurs sont actuellement moins critiques à
l'égard de la guerre que le porte-parole de l'armée. En l'absence de
toute analyse critique, il n'est pas surprenant que 78% des Israéliens,
soit environ 98% des Israéliens juifs, soutiennent la guerre.
Mais faire taire les voix critiques n'est pas la seule
façon de s'assurer le soutien de l'opinion. Un soutien se fabrique
aussi par une argumentation d'apparence logique. Une des méthodes
utilisées par les médias, l'armée et le gouvernement pour convaincre
les Israéliens de se rallier derrière l'attaque a été de prétendre
qu'Israël menait une campagne militaire morale contre le Hamas. La
logique, comme Eyal Weizman l'a fait observer avec pertinence dans son
ouvrage Hollow Land, est celle de la retenue.
Les médias israéliens mettent continuellement l'accent
sur la retenue d'Israël, insistant sur l'écart entre ce que les forces
militaires seraient en mesure de faire aux Palestiniens et ce qu'elles
font réellement. Voici quelques exemples des refrains que les
Israéliens entendent quotidiennement aux actualités :

Israël pourrait bombarder les maisons avec ses avions sans prévenir,
mais il a un personnel militaire qui prend contact personnellement - au
moins par téléphone - avec les habitants 10 minutes avant l'attaque,
pour les alerter que leurs maisons sont sur le point d'être détruites.
Sous-entendu, l'armée pourrait démolir les maisons sans de tels
avertissements, mais elle ne le fait pas parce qu'elle respecte la vie
humaine.

Israël utilise des bombes taquines - de celles qui n'abîment pas
vraiment les maisons - quelques minutes avant de tirer les missiles
mortels ; une fois encore, il s'agit de montrer que l'armée pourrait
tuer plus de Palestiniens mais qu'elle a choisi de ne pas le faire.

Israël sait que les dirigeants du Hamas se cachent dans l'hôpital
al-Shifa. En disant cela, on montre qu'Israël ne rase pas le centre
médical pour autant, alors qu'il en aurait les moyens.

A cause de la crise humanitaire, l'armée israélienne cesse ses attaques
quelques heures par jour et permet aux convois humanitaires d'entrer
dans la bande de Gaza. Une nouvelle fois, le sous-entendu est qu'elle
pourrait interdire à ces convois d'entrer.
Le message qu'Israël transmet par ces leitmotivs comporte deux significations différentes selon le public ciblé.
Pour les Palestiniens, le message comporte une menace
claire : la retenue d'Israël pourrait prendre fin et il y a toujours la
possibilité d'une nouvelle escalade. Quelque soit la capacité
meurtrière des attaques actuelles de l'armée israélienne, l'idée est
d'impressionner la population palestinienne en lui montrant que la
violence peut devenir toujours plus meurtrières et fortes. Ce qui veut
dire que la violence, celle qui est pratiquée et celle qui pourrait
l'être, reste une menace toujours dangereuse.
Pour les Israéliens, le message est d'ordre moral. Il
sous-entend que l'armée israélienne pourrait déchaîner aveuglément son
immense arsenal de violence mais qu'elle ne fait pas ce choix, parce
que ses forces, contrairement au Hamas, connaissent la valeur de la vie
humaine.
Cette dernière allégation semble avoir une résonance
considérable chez les Israéliens et pourtant, elle se base sur une
fausse morale. Le fait que l'on puisse être encore plus violent mais
qu'on choisit d'user de retenue n'implique en aucune façon que cela
soit moral. Le fait que l'armée israélienne puisse raser toute la bande
de Gaza mais qu'elle ne détruit effectivement que 15% des immeubles ne
fait pas de son action une action morale. Le fait que l'armée
israélienne puisse tuer des milliers d'enfants palestiniens pendant
cette campagne mais que, grâce à sa retenue, elle n'en tue « que » 300,
ne fait pas de l'opération « Plomb durci » une opération morale.
En fin de compte, ce que la morale exige du
gouvernement israélien dans ses actions pour cette guerre serait
respecté. Alors que ces actions révèlent en réalité l'absence de
volonté d'Israël de regarder en face la source initiale de la violence
actuelle, et ce n'est pas le Hamas, mais plutôt l'occupation de la
bande de Gaza, de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est. Mon étudiant, R,
et les autres manifestants israéliens semblent bien avoir compris cette
évidence ; et pour les empêcher de l'exprimer, Israël a écrasé leurs
libertés civiles en les arrêtant.

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Génération Palestine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Génération Palestine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Récupération d'un reste d'un Yucca
» récupération fenêtres pour serre
» L'opération escargot
» Opération Phauvette (pyomètre)
» Toiture végétale et récupération d'eau de pluie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES PAYS DE COCAGNE :: PENSER, PARLER :: Actualités-
Sauter vers: