LES PAYS DE COCAGNE

les pays de dedans toi
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ZAP - RHINO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ZAP - RHINO   Ven 3 Aoû - 15:58

Ce soir, contre les éréctions politichiennes, sois bon sois brute, sois truand!
pic-nique, projection et sound system : ZAP RHINO
Zone permanente autogéreé RHINO. dès 20 houres, ramène ta fraise et son champoigne!

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Mer 23 Jan - 16:51

Communiqué de presse RHINO 22 janvier 2007

Il y a 6 mois, les immeubles occupés par le collectif RHINO étaient brutalement évacués par la police genevoise. 80 habitant-e-s dont 10 enfants étaient jetés à la rue, sans préavis et sans solution immédiate de relogement.

Les autorités du canton commettaient ainsi plusieurs violations flagrantes des droits humains, en toute sérénité, au nom de la défense de « l’état de droit ». Sans jugement d’évacuation, à l’encontre de toute notion de décence et de droit, MM Moutinot et Muller signaient l’arrêt de mort de RHINO et la disparition de 19 ans de patrimoine culturel.Dans la période précédant cette évacuation, de nombreux articles de presseont donné des habitants de RHINO une image plus que négative, les décrivant notamment
comme des
« malfaiteurs », »criminels », « malodorants », « profiteurs », « bourgeois » et prenaient ouvertement parti pour le propriétaire « dépouillé » de son bien immobilier.
Citons pour mémoire le délire discriminatoire et eugénique de M. Poncet dans « l’Hebdo » du 19 juillet.

Soutenus par tous les partis de droite, MM Schröder, Fontanet, et Adjadj clamaient leur urgente envie de réaliser un splendide projet immobilier à bas prix, pour des familles, dans un délai de 18 mois.
Ce qui se passa effectivement dans les semaines suivant l’évacuation ressembla plus à de la démolition et du saccage qu’à une rénovation douce : Tous les sanitaires furent démolis, dont des lavabos d’époque, et tous les éviers en pierre des cuisines furent réduits en gravats : pas mal pour des défenseurs du patrimoine !

L’on vit un petit reportage-alibi sur Léman Bleu le 12 octobre 2007, où quelques ouvriers étaient filmés en train de gratter des plâtres et remplir des bennes de gravats. Tout ceci ressemblait fort à une superbe opération de nettoyage et de communication, mais pour l’observateur éclairé, ces activités restaient très éloignées d’un réel début de chantier.

Ce sentiment grandit de jour en jour, et l’on doit bien se rendre à l’évidence malgré les faibles excuses de Me Adjadj : Les travaux de rénovation ont bel et bien quatre mois de retard (voir plan des travaux ci-joint) -- Il suffit de se rendre sur place pour le constater - et ce ne sont pas les soi-disant « découvertes de dernière minute » sur l’état des bâtiments qui devraient empêcher un architecte compétent de lancer l’ouvrage. En comparaison les travaux de «la Tour » sans doute confrontés aux mêmes impondérables, avancent à pas de géant.

Nous tenons à rappeler que le Département des Constructions et des Technologies de l’Information à donné expressément au propriétaire l’ordre d’exécuter les travaux de réhabilitation prévus, cela est même la principale raison retenue par M. Muller pour faire évacuer les immeubles. Que se passerait-il si les propriétaires refusaient de les poursuivre ? La situation rappelle celle de l’Hôtel California, où ce même M.Muller brille par son manque de volonté ou son impuissance à faire avancer les choses. A quand la réalisation des logements promis ?

Le Rapporteur Spécial des Nations Unies sur le logement convenable, M. Khotari, participait récemment à une conférence à Genève sur les violations des droits humains dans le domaine du logement. En réponse à une question, il a dit que la réponse à son courrier aux autorités suisses et genevoises ne le satisfaisait pas. La réponse des autorités genevoises traduirait apparemment une ignorance assez grande des obligations des cantons à mettre leurs législations en accord avec les pactes économiques, sociaux et culturels d’une part, civils et politiques d’autre part, pactes auxquels la Confédération adhère depuis 1992.

http://www.unhchr.ch/french/html/menu6/2/fs16_fr.htm

Quant aux ex-habitant-e-s et animateurs de ces immeubles, ils semblent qu’à l’injustice doive s’ajouter l’ignominie de voir leurs biens vendus au plus offrant par l’Etat de Genève.
Le Département des Institutions a en effet décidé de confisquer nos affaires après la date du 25 janvier, malgré notre demande expresse de les préserver jusqu’à ce que tous les habitant-e-s aient trouvé une solution de relogement décent et stable. Ce qui n’est toujours pas le cas pour la majorité, au bout de 6 mois.

Collectif RHINO – 22 janvier 2008

document.getElementById("MsgContainer").innerHTML='\x0d\x0a\x0d\x0a\x0d\x0a\x3cmeta http-equiv\x3dContent-Type content\x3d\x22text\x2fhtml\x3b charset\x3dunicode\x22\x3e\x0d\x0a\x3cmeta name\x3dGenerator content\x3d\x22Microsoft SafeHTML\x22\x3e\x0d\x0a \x0d\x0a \x3ctitle\x3e\x3c\x2ftitle\x3e\x0d\x0a\x0d\x0a\x0d\x0a\x3cp class\x3dEC_MsoBodyText\x3e\x3cspan style\x3d\x22font-weight\x3anormal\x22 lang\x3dFR-CH\x3eCommuniqu\u00e9\x0d\x0ade\x0d\x0apresse RHINO 22 janvier 2007\x3cbr\x3e\x0d\x0a\x3cbr\x3e\x0d\x0aIl y a 6 mois, les immeubles occup\u00e9s par le collectif RHINO \u00e9taient\x0d\x0abrutalement\x0d\x0a\u00e9vacu\u00e9s par la police genevoise. 80 habitant-e-s dont 10 enfants\x0d\x0a\u00e9taient jet\u00e9s\x0d\x0a\u00e0 la rue, sans pr\u00e9avis et sans solution imm\u00e9diate de relogement. \x3c\x2fspan\x3e\x3c\x2fp\x3e\x0d\x0a\x3cp class\x3dEC_MsoBodyText\x3e\x3cspan style\x3d\x22font-weight\x3anormal\x22 lang\x3dFR-CH\x3eLes\x0d\x0aautorit\u00e9s\x0d\x0adu canton commettaient ainsi plusieurs violations flagrantes des droits\x0d\x0ahumains, en toute s\u00e9r\u00e9nit\u00e9, au nom de la d\u00e9fense de \u00ab\u00a0l\u2019\u00e9tat de\x0d\x0adroit\u00a0\u00bb.\x0d\x0aSans jugement d\u2019\u00e9vacuation, \u00e0 l\u2019encontre de toute notion de d\u00e9cence et\x0d\x0ade\x0d\x0adroit, MM Moutinot et Muller signaient l\u2019arr\u00eat de mort de RHINO et la\x0d\x0adisparition de 19 ans de patrimoine culturel.\x3c\x2fspan\x3e\x3c\x2fp\x3e\x0d\x0a\x3cpre\x3e\x3cspan style\x3d\x22font-size\x3a12pt\x3bfont-family\x3a\x27Times New Roman\x27\x22 lang\x3dFR\x3eDans la p\u00e9riode pr\u00e9c\u00e9dant cette \u00e9vacuation, de nombreux articles de presse\x3cb style\x3d\x22\x22\x3e \x3c\x2fb\x3eont donn\u00e9 des habitants de RHINO une image plus que n\u00e9gative, les d\u00e9crivant notamment\x0d\x0acomme des\x3c\x2fspan\x3e\x3cspan style\x3d\x22\x22 lang\x3dFR\x3e \x3c\x2fspan\x3e\x3cspan style\x3d\x22font-size\x3a12pt\x3bfont-family\x3a\x27Times New Roman\x27\x22 lang\x3dFR\x3e\u00ab\u00a0malfaiteurs\u00a0\u00bb,\u00a0\u00bbcriminels\u00a0\u00bb, \u00ab\u00a0malodorants\u00a0\u00bb, \u00ab\u00a0profiteurs\u00a0\u00bb, \u00ab\u00a0bourgeois\u00a0\u00bb et \x3cspan style\x3d\x22\x22\x3e\u00a0\x3c\x2fspan\x3eprenaient ouvertement parti pour le propri\u00e9taire \u00ab\u00a0d\u00e9pouill\u00e9\u00a0\u00bb de son bien immobilier. \x0d\x0a\x3c\x2fspan\x3e\x3cspan style\x3d\x22font-size\x3a12pt\x3bfont-family\x3a\x27Times New Roman\x27\x22 lang\x3dFR-CH\x3eCitons pour m\u00e9moire le d\u00e9lire discriminatoire et eug\u00e9nique de M. Poncet dans \u00ab\u00a0l\u2019Hebdo\u00a0\u00bb du 19 juillet.\x3c\x2fspan\x3e\x3cspan style\x3d\x22font-size\x3a12pt\x3bfont-family\x3a\x27Times New Roman\x27\x22\x3e\x3c\x2fspan\x3e\x3c\x2fpre\x3e\x0d\x0a\x3cp class\x3dEC_MsoBodyText\x3e\x3cspan style\x3d\x22font-weight\x3anormal\x22 lang\x3dFR-CH\x3eSoutenus\x0d\x0apar\x0d\x0atous les partis de droite, MM Schr\u00f6der, Fontanet, et Adjadj clamaient\x0d\x0aleur\x0d\x0aurgente envie de r\u00e9aliser un splendide projet immobilier \u00e0 bas prix,\x0d\x0apour des\x0d\x0afamilles, dans un d\u00e9lai de 18 mois.\x3cbr\x3e\x0d\x0aCe qui se passa effectivement dans les semaines suivant l\u2019\u00e9vacuation\x0d\x0aressembla\x0d\x0aplus \u00e0 de la d\u00e9molition et du saccage qu\u2019\u00e0 une r\u00e9novation douce \x3a Tous\x0d\x0ales\x0d\x0asanitaires furent d\u00e9molis, dont des lavabos d\u2019\u00e9poque, et tous les\x0d\x0a\u00e9viers en\x0d\x0apierre des cuisines furent r\u00e9duits en gravats \x3a pas mal pour des\x0d\x0ad\u00e9fenseurs du\x0d\x0apatrimoine \x21 \x3c\x2fspan\x3e\x3c\x2fp\x3e\x0d\x0a\x3cp class\x3dEC_MsoBodyText\x3e\x3cspan style\x3d\x22font-weight\x3anormal\x22 lang\x3dFR-CH\x3eL\u2019on\x0d\x0avit un\x0d\x0apetit reportage-alibi sur L\u00e9man Bleu le 12 octobre 2007, o\u00f9 quelques\x0d\x0aouvriers\x0d\x0a\u00e9taient film\u00e9s en train de gratter des pl\u00e2tres et remplir des bennes de\x0d\x0agravats. Tout ceci ressemblait fort \u00e0 une superbe op\u00e9ration de\x0d\x0anettoyage et de\x0d\x0acommunication, mais pour l\u2019observateur \u00e9clair\u00e9, ces activit\u00e9s restaient\x0d\x0atr\u00e8s\x0d\x0a\u00e9loign\u00e9es d\u2019un r\u00e9el d\u00e9but de chantier. \x3c\x2fspan\x3e\x3c\x2fp\x3e\x0d\x0a\x3cp class\x3dEC_MsoBodyText\x3e\x3cspan style\x3d\x22font-weight\x3anormal\x22 lang\x3dFR-CH\x3eCe\x0d\x0asentiment\x0d\x0agrandit de jour en jour, et l\u2019on doit bien se rendre \u00e0 l\u2019\u00e9vidence\x0d\x0amalgr\u00e9 les\x0d\x0afaibles excuses de Me Adjadj \x3a Les travaux de r\u00e9novation ont bel et\x0d\x0abien quatre\x0d\x0amois de retard \x28voir plan des travaux ci-joint\x29 -- Il suffit de se\x0d\x0arendre sur\x0d\x0aplace pour le constater - et ce ne sont pas les soi-disant\x0d\x0a\u00ab\u00a0d\u00e9couvertes\x0d\x0ade derni\u00e8re minute\u00a0\u00bb sur l\u2019\u00e9tat des b\u00e2timents qui devraient emp\u00eacher un\x0d\x0aarchitecte comp\u00e9tent de lancer l\u2019ouvrage. En comparaison les travaux de\x0d\x0a\u00abla\x0d\x0aTour\u00a0\u00bb sans doute confront\u00e9s aux m\u00eames impond\u00e9rables, avancent \u00e0 pas de\x0d\x0ag\u00e9ant.\x3c\x2fspan\x3e\x3c\x2fp\x3e\x0d\x0a\x3cp class\x3dEC_MsoBodyText\x3e\x3cspan style\x3d\x22font-weight\x3anormal\x22 lang\x3dFR-CH\x3eNous\x0d\x0atenons \u00e0\x0d\x0arappeler que le D\u00e9partement des Constructions et des Technologies de\x0d\x0al\u2019Information \u00e0 donn\u00e9 express\u00e9ment au propri\u00e9taire l\u2019ordre d\u2019ex\u00e9cuter\x0d\x0ales\x0d\x0atravaux de r\u00e9habilitation pr\u00e9vus, cela est m\u00eame la principale raison\x0d\x0aretenue\x0d\x0apar M. Muller pour faire \u00e9vacuer les immeubles. Que se passerait-il si\x0d\x0ales\x0d\x0apropri\u00e9taires refusaient de les poursuivre \x3f La situation rappelle\x0d\x0acelle de\x0d\x0al\u2019H\u00f4tel California, o\u00f9 ce m\u00eame M.Muller brille par son manque de\x0d\x0avolont\u00e9 ou son\x0d\x0aimpuissance \u00e0 faire avancer les choses. A quand la r\u00e9alisation des\x0d\x0alogements\x0d\x0apromis\u00a0\x3f\x3c\x2fspan\x3e\x3c\x2fp\x3e\x0d\x0a\x3cp class\x3dEC_MsoBodyText\x3e\x3cspan style\x3d\x22font-weight\x3anormal\x22 lang\x3dFR-CH\x3eLe\x0d\x0aRapporteur\x0d\x0aSp\u00e9cial des Nations Unies sur le logement convenable, M. Khotari,\x0d\x0aparticipait\x0d\x0ar\u00e9cemment \u00e0 une conf\u00e9rence \u00e0 Gen\u00e8ve sur les violations des droits\x0d\x0ahumains dans\x0d\x0ale domaine du logement. En r\u00e9ponse \u00e0 une question, il a dit que la\x0d\x0ar\u00e9ponse \u00e0\x0d\x0ason courrier aux autorit\u00e9s suisses et genevoises ne le satisfaisait\x0d\x0apas. La\x0d\x0ar\u00e9ponse des autorit\u00e9s genevoises traduirait apparemment une ignorance\x0d\x0aassez\x0d\x0agrande des obligations des cantons \u00e0 mettre leurs l\u00e9gislations en\x0d\x0aaccord avec\x0d\x0ales pactes \u00e9conomiques, sociaux et culturels d\u2019une part, civils et\x0d\x0apolitiques\x0d\x0ad\u2019autre part, pactes auxquels la Conf\u00e9d\u00e9ration adh\u00e8re depuis 1992. \x3c\x2fspan\x3e\x3c\x2fp\x3e\x0d\x0a\x3cp class\x3dEC_MsoBodyText\x3e\x3cspan lang\x3dFR-CH\x3e\x3ca href\x3d\x22http\x3a\x2f\x2fwww.unhchr.ch\x2ffrench\x2fhtml\x2fmenu6\x2f2\x2ffs16_fr.htm\x22 target\x3d\x22_blank\x22 onClick\x3d\x22onClickUnsafeLink\x28event\x29\x3b\x22\x3e\x3cspan style\x3d\x22font-weight\x3anormal\x22\x3ehttp\x3a\x2f\x2fwww.unhchr.ch\x2ffrench\x2fhtml\x2fmenu6\x2f2\x2ffs16_fr.htm\x3c\x2fspan\x3e\x3c\x2fa\x3e\x0d\x0a\x3c\x2fspan\x3e\x3c\x2fp\x3e\x0d\x0a\x3cp class\x3dEC_MsoBodyText\x3e\x3cspan style\x3d\x22font-weight\x3anormal\x22 lang\x3dFR-CH\x3eQuant\x0d\x0aaux\x0d\x0aex-habitant-e-s et animateurs de ces immeubles, ils semblent qu\u2019\u00e0\x0d\x0al\u2019injustice\x0d\x0adoive s\u2019ajouter l\u2019ignominie de voir leurs biens vendus au plus offrant\x0d\x0apar\x0d\x0al\u2019Etat de Gen\u00e8ve.\x3cbr\x3e\x0d\x0aLe D\u00e9partement des Institutions a en effet d\u00e9cid\u00e9 de confisquer nos\x0d\x0aaffaires\x0d\x0aapr\u00e8s la date du 25 janvier, malgr\u00e9 notre demande expresse de les\x0d\x0apr\u00e9server\x0d\x0ajusqu\u2019\u00e0 ce que tous les habitant-e-s aient trouv\u00e9 une\u00a0solution de\x0d\x0arelogement d\u00e9cent et stable. Ce qui n\u2019est toujours pas le cas pour la\x0d\x0amajorit\u00e9,\x0d\x0aau bout de 6 mois.\x3c\x2fspan\x3e\x3c\x2fp\x3e\x0d\x0a\x3cp class\x3dEC_MsoBodyText\x3e\x3cspan style\x3d\x22font-weight\x3anormal\x22 lang\x3dFR-CH\x3eCollectif\x0d\x0aRHINO \u2013 22 janvier 2008\x3c\x2fspan\x3e\x3c\x2fp\x3e\x0d\x0a\x0d\x0a\x0d\x0a';

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: .   Mar 5 Aoû - 7:55

Madame, Monsieur,

Le Collectif RHINO souhaite porter à votre attention les quelques commentaires suivants, relatifs au point de presse du Conseil d'Etat du 28 juillet 2008.



Après avoir évacué illégalement plusieurs maisons habitées de longue date par des occupants sans titre, le Conseil d'Etat voudrait faire croire que la donne a changé - sans pour autant entrer en matière sur la question du relogement des personnes privées de leur domicile, ni sur la responsabilité des graves violations des droits humains dont ils s'est rendu coupable lors de l'évacuation de RHINO et d'autres squats.
Une fois de plus, ce texte révèle le mépris absolu du Conseil d'Etat pour la notion de droit au logement, inscrit dans la constitution du canton de Genève depuis des années, ceci en conformité absolue avec les pactes juridiques internationaux signés par la Suisse.

Le prétendu changement de politique dont il est ici question ne doit pas tromper les citoyens. En donnant la recette pour obtenir une évacuation immédiate - déposer plainte pénale - le Conseil d'Etat ne fait qu'enfoncer une porte ouverte puisque le zèle empressé du Procureur Général l'a précédé dans cette voie.
Par conséquent, le droit au logement des occupants peut toujours être bafoué au profit des intérêts économiques des propriétaires de logements laissés intentionnellement vides, et ce sans jugement.

Au sujet
de l'obligation faite aux " propriétaires récalcitrants à effectuer les travaux ou de réquisitionner les logements laissés abusivement inoccupés" faut-il rappeler une fois de plus que toutes les dispositions en ce sens existent déjà dans la loi, depuis 10 ans ? Croit-on vraiment que M. Mark Muller, l'ami des spéculateurs, puisse ou veuille sabrer leur fond de commerce ? Après des années d'attente à l'hotel California, on peut légitimement en douter. Ces promesses creuses, maintes fois entendues au fil des ans, n'engagent que ceux qui y accordent un quelconque crédit.

Enfin le Conseil d'Etat semble fier d'avoir réussi à réduire de moitié le taux obligatoire (selon l'usage) de 30% de logements bon marché réalisés lors de nouveaux projet immobiliers, au prétexte que ce taux, désormais de 15%, est enfin inscrit dans la loi.


Bel arrangement ! Les citoyens défavorisés apprécieront le grand bon en avant de cette supercherie, qui ne fait qu'augmenter le rendement pour les promoteurs privés en diminuant de moitié les nouvelles surfaces locatives bon marché, accessibles aux plus démunis.
Et qui ne fait qu'assurer que l'Etat continuera à payer, avec l'argent du contribuable, des aides au logement de plus en plus importantes au profit des mêmes promoteurs.

Le projet Praille-Acacias, parmi les plus opaques que ce canton ait jamais connu, prévoit de brader les terrains de l'Etat, propriété publique, sous la forme de droits de superficie attribués à quelques gros investisseurs privés.
Encore une fois c'est là toute la véritable politique du
Conseil d'Etat, celle d'une collaboration étroite et inconditionnelle avec le marché spéculatif, qui s'en illustre. En trahissant notre Constitution, en trahissant le droit, en trahissant les citoyens.



Le Collectif RHINO

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Sam 20 Sep - 11:05

VENEZ TOUTES ET TOUS SOUTENIR, CE SAMEDI, L'ACTION POUR DES LOGEMENTS AU CALIFORNIA, AU PROGRAMME MUSIQUE (Kumba, musique africaine + Yann, chanson) , CONFERENCE DE PRESSE & ACTIONS SURPRISES :


Rendez aux habitants l'ex-hôtel California

11 années de spéculation ça suffit !

Samedi 20 septembre à 17h00 1, rue Abraham-Gevray

Dans un contexte de crise du logement qui frappe tout le monde à Genève - que se soit par la pénurie de logements, le manque de logements sociaux, les hausses de loyers, le manque de logements étudiants, les expulsions ainsi que la spéculation - nos organisations tiennent à dénoncer la situation inacceptable de l’hôtel California et l’inaction des pouvoirs publics.

L’ex-hôtel California ou comment des promoteurs hôteliers laissent 43 studios vides au centre-ville depuis 4 ans avec la complicité du DCTI !

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Sam 8 Nov - 18:55

Bonjour,

Nous avons le plaisir de vous inviter à une petite verrée de rencontre
devant les immeubles de RHINO, à l'occasion du vingtième anniversaire du
collectif d'habitants

*DIMANCHE 9 NOVEMBRE A 17H00
*
Amenez vos boissons et la bonne humeur, dites "erde" aux spéculateurs !

Meilleures salutations, à dimanche

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ZAP - RHINO   

Revenir en haut Aller en bas
 
ZAP - RHINO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit et Grand Rhino
» Question vaccins : rhino ?
» Question rhino
» Nato-rhino et tuti chianti et pompes
» Celles qui ont des chats porteurs de la rhino.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES PAYS DE COCAGNE :: PENSER, PARLER :: Actualités-
Sauter vers: