LES PAYS DE COCAGNE

les pays de dedans toi
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 refuznik

Aller en bas 
AuteurMessage
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: refuznik   Sam 2 Avr - 17:33

« Je vais en prison aujourd’hui »

Par Laura Milo

Je vais en prison aujourd’hui. Si au dernier moment les autorités ne retrouvent pas la raison, je vais languir en prison pour une période indéterminée, jusqu’à ce que l’armée décide que « j’ai payé ma dette à la société. »

Je vais en prison aujourd’hui, et à cause de cela, je devrai mettre fin à mon travail social et éducatif. Je vais dans un environnement totalement déprimant au lieu d’être une personne engagée.

Certains de mes partenaires dans ce pays ont perdu leur boussole morale, et je refuse de m’en accommoder. Une injustice a été commise, pas seulement envers moi mais aussi envers les citoyens qui ont déclaré honnêtement ce que leur conscience leur dictait. Une injustice a été commise envers tous ceux qui refusent de se dérober à leur responsabilité et deviennent de simples rouages dans un système qui nous détruit comme société et comme individus. Ceux qui ont agi avant moi sont déjà en train de payer le prix pour avoir insisté à offrir leur contribution selon leur conscience et pas contre elle. Ce n’est pas un cas de désobéissance civile ; c’est plutôt un cas de conscience. C’est ma seule et unique conscience, qui me dit ce qui est juste et injuste ; je n’en ai pas d’autre.

Tout ce que je demande est de pouvoir continuer mon service communautaire que j’ai assuré depuis deux ans, à Yeruham, dans les vieux quartiers d’Askelon, à Kityat Moshe, à Rehovot, à Jesse Cohen, Holon, dans les Katamons de Jérusalem, à Shlomi, Acre et autres lieux qui ont besoin de moi. C’est une demande simple qui devrait être acceptable. Pourquoi devrais-je maquiller mon cheminement ou mentir pour pouvoir faire des choses en concordance avec ma vision.

L’Etat ne comprend-il pas que par ce comportement indigne il se nuit à lui-même ? Car les grands idéaux d’une société démocratique devraient être d’encourager des citoyens actifs et critiques. La FDI et la Cour suprême ont réussi à transformer en malédiction les gens politisés. Ce ne devrait pas être l’attitude de mon pays.

Je ne suis pas un virus destructeur et je ne permettrai à personne d’en faire un de moi. Je suis une jeune femme idéaliste qui lutte pour l’obligation et le droit de prendre une part active dans la construction d’une société juste - une société israélienne qui poursuive un idéal de justice où les gens sont au centre des préoccupations.

Je crois que chaque personne a un sens de justice qui est pur et beau, et il suffit de leur rappeler de l’utiliser. Je crois en les gens, et ni la FDI ni la Cour suprême ne peuvent me l’enlever.


Lettre de Laura Miloparue dans le quotidien israélien Ha’aretz de lundi (23 août 2004).
Laura est seule en prison et a un besoin urgent de support moral.
Envoyez le plus vite possible des Emails de soutien à : danielmilo (a) barak-online.net

Transmis par Édith Rubinstein sur la liste netfemmes


Mis en ligne le vendredi 3 septembre 2004
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: .   Ven 14 Oct - 14:13

Merci de diffuser largement

Libérez les objecteurs de conscience



Alex Cohn, Wissam Qablan, Orwa Zidan, Shaul Mograbi-Berger et Uri
Natan sont actuellement détenus dans une prison militaire pour avoir
refusé, en raison de leur objection de conscience, de servir dans
l'armée israélienne d'occupation.

Alex Cohn (19 ans), purge actuellement sa huitième peine de
prison, portant à 140 jours sa détention militaire. Alex est l'un des
initiateurs en 2005, de la lettre des Sministim (élèves de terminale),
signée par quelques 350 jeunes. Dans cette lettre, ils annoncent leur
refus de s'enrôler dans l'armée israélienne tant que celle-ci sera une
armée d'occupation. Dans sa lettre au ministre de la défense, Alex
écrit entre autre qu' « il est impossible de servir dans une armée
d'occupation sans prendre part aux injustices causées. L'occupation
est le fruit d'une volonté et non le résultat d'une politique imposée
par les circonstances. L'ampleur et la violence de ses implications
sur les Palestiniens et les Israéliens ne sont pas saisissables. En
conséquence, elle ne repose sur aucun critère moral. Et, puisqu'on ne
peut actuellement servir dans l'armée sans prendre part à
l'occupation, je ne pourrais pas, en toute conscience, accepter de
m'enrôler. »

Wissan Qablan (20 ans), a purgé, à ce jour, 100 jours de
détention. Déjà, fin 2003, il avait refusé de s'enrôler, ne se
présentant pas le jour de son appel au Centre National de Recrutement.
Cette année, il a décidé de se livrer aux autorités militaires et a
été emprisonné plusieurs fois en raison de son refus. Wissan exprime
son refus de s'engager dans une armée que le gouvernement utilise pour
mener une politique destructrice pour les deux peuples et déclare
qu'il ne prendra pas part à une telle entreprise.

Orwa Zidan (19 ans), purge actuellement sa troisième peine
d'emprisonnement consécutive pour une période de 21 jours. Avant lui,
son frère avait été emprisonné en raison de son objection de
conscience, puis libéré cinq mois plus tard. Son père lui même, était
objecteur de conscience en 1974, sa mère est militante dans le «
mouvement pour le refus druze».

Shaul Mograbi Berger (19 ans), tout comme Orwa en est sa troisième
période consécutive d'emprisonnement pour 21 jours. Shaul milite au
sein du mouvement non violent contre le mur de séparation et a signé
la lettre des Sministim. Dans sa lettre au ministre de la défense, en
janvier 2005, Shaul écrivait entre autre : « tant que l'armée est une
force d'occupation, il n'y a pas de place pour moi en son sein.... ne
pas résister à l'occupation c'est l'approuver… Mon refus n'est pas
formel mais correspond à une loi essentielle -ce que j'ai appris à
l'école lors des cours d'instruction civique.... C'est la base et
l'essence de la démocratie.(...) ».

Uri Natan (18), aussi un des initiateurs en 2005, de la lettre des
Sministim (élèves de terminale), a refusé de servir, en raison de son
objection de conscience, por la premiére fois en Septembre 2005.

Le forum des Parents d'Objecteurs de Conscience (Parents Forum)
vous appelle à signer la pétition ci-dessous en soutien aux objecteurs
de conscience et pour demander leur libération des prisons militaires.
(La pétition sera publiée dans la presse écrite israélienne).

-----------------------------------T e x t e d e l a p é t
i t i o n ------------------------------------------------------------------

Refusons l'occupation

Derrière le rideau de fumée du Plan de désengagement, il apparaît
clairement qu' Israël poursuit sa politique brutale d'occupation. Le
gouvernement continue de construire le mur de séparation, d'étendre
les colonies, d'opprimer le peuple palestinien dans les territoires
occupés.

Wissam Qablan, Alex Cohn, Orwa Zidan et Shaul Mogarbi Berger, sont
emprisonnés pour avoir refusé, pour des raisons de conscience, de
s'enrôler dans l'armée et de prendre part ainsi à l'occupation et
l'oppression. Leur emprisonnement successif n'a pour but que de les
punir et de les empêcher de suivre ce que leur dicte leur conscience.

Nous en appelons au Ministre de la Défense ainsi qu'au Chef d'Etat
Major : Laissez les objecteurs emprisonnés écouter la voix de leur
conscience

Libérez les objecteurs de conscience
Pour signer la pétition : refusers.petition@gmail.com
Pour des informations complémentaires : www.refuz.org.il, www.sministim.org

Dons : libellez vos chèques à l'ordre de « New Profile » à
l'adresse suivante : New Profile (Petition), POB 9013, Jérusalem
91090, Israël.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PLEASE DISTRIBUTE WIDELY

SIGN A PETITION IN SUPPORT OF THE OCCUPATION REFUSERS AND TO
DEMAND THEIR IMMEDIATE RELEASE

Alex Cohn, Wissam Qablan, Orwa Zidan and Shaul Mograbi-Berger are
currently in military prison for their refusal, on grounds of
conscientious objection, to serve the Israeli occupation of
Palestinian territories.

Alex Cohn (19) is currently serving a eighth term in prison, and
has spent a total of 140 days in military jail. Alex is one of the
initiators of the 2005 Shministim (high school seniors) letter, which
was signed by about 350 young people. In this letter they state that
they do not intend to serve in the Israeli army so long as it serves
the Occupation. In his letter to the Minister of Defense, Alex writes
among other things: "It is impossible to serve in the occupation army
without taking part in the injustices it causes. The occupation is the
result of a policy and not imposed by circumstances. The extent and
power of its ramifications for the Israelis and Palestinians cannot be
grasped. It is therefore unacceptable by any moral standard. Because
one cannot serve in the army without taking part in the occupation, I
cannot, in good conscience, enlist."

Wissam Qablan (20) has spent 100 days in prison. He first refused
to enlist already in late 2003 and did not appear at the National
Induction Base on the appointed day. This year he decided to present
himself and he was subsequently jailed several times over on the
grounds of his refusal. Wissam says that he refuses to serve in the
army because he regards it as a tool used by the government to conduct
a policy that destroys both peoples. He will not become part of such
an organization.

Orwa Zidan(19) is now spending his third 21-day term in military
jail. His brother, before him, was imprisoned too after he refused to
serve on conscientious grounds. He was released after five months.
Orwa's father, as well, was a CO in 1974, and his mother is active in
the Druze refusal movement.

Shaul Mograbi-Berger(19), like Orwa, is currently in jail for a
third term. Shaul is an activist in the non-violent movement against
the separation wall and with the Shministim. In his letter, dated
January 2005, to the minister of defense, he wrote, among other
things: "For as long as this army is an occupying power, it won't have
room for me. (…) Non-resistance to the occupation, and even more so to
military service, is tantamount to approving of the occupation. (…) In
making my refusal, I do not follow positive law, according to which it
is my duty to enlist for military service, but I am faithful to
substantive law. The latter, as I learned during civics classes, is,
as its name suggests: the foundation and essence of democracy."

Uri Natan (18) first announced his refusal to enlist on Sep. 28,
2005. In his letter to the Minister of Defense he wrote: "I have lived
in Israel all of my life, for 18 years. Throughout these years I have
been witnessing endless suffering around me, I have been seeing
revenge leading to revenge and more revenge. Nothing has helped me
understand the explanations and excuses that I have heard as to why
the violence perpetrated by the Israeli side is to be preferred over
that coming from the Palestinian side. The use of violence, killings,
and intended harm and humiliation cannot be justified, I believe, and
I cannot understand why it is presented as necessary".

The Forum of Parents of Conscientious Objectors (the Parents
Forum) is asking you to sign the petition below in support of the
occupation refusers and demanding their immediate release from
military prison. (This petition will be published in the press.)

---------------

Refuse the Occupation

Now, that the smoke-screen of the disengagement plan has
dispersed, it has become clear once again that Israel's brutal
occupation of the Palestinian territories has by no means ended and is
in fact gaining force. The Israeli government continues building the
separation wall, expanding its illegal settlements and oppressing the
Palestinian people in the occupied territories.

Wissam Qablan, Alex Cohn, Orwa Zidan, Shaul Mograbi-Berger and Uri
Natan are in military prison for their conscientious refusal to enlist
and take part in the occupation and its ensuing oppression. Their
imprisonment is meant only to punish them and prevent them from
obeying the dictate of their conscience.

We call upon the Minister of Defense and the Chief of Staff: Allow
the jailed objectors to follow their conscience -
Free the Occupation Refusers!

sign at:refusers.petition@gmail.com
For further information: www.refuz.org.il, www.shministim.org
Donations: Please write cheques made out to New Profile and send to:
New Profile (Petition), POB 9013,Jerusalem91090,Israel

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: .   Jeu 20 Oct - 11:44

Rencontre avec Matan Cohen, militant israélien des anarchistes contre
le Mur

le mardi 25 octobre 2005 à 19 h
à Mille Bâbords
61 rue consolat, 13001 Marseille
Tél. & Fax 04 91 50 76 04
contact(a)millebabords.org - www.millebabords.org

Les Femmes en Noir
En avant-première de la semaine de solidarité contre le Mur

Les Anarchistes contre le Mur font partie de la coalition contre le Mur
(qui regroupe également les comités populaires contre le mur, Gush
Shalom,
Ta‚ ayush, La coalition des femmes pour la paix, ICAHD). Ils sont un
groupe de jeunes activistes très présents aux côtés des Palestiniens.
Ils
vont partout où la construction du mur éventre les villes, les villages
et
les terres cultivables, éloigne les enfants des écoles, les adultes de
leurs lieux de travail, sépare les familles et remet en cause
l’intégrité
du territoire de la Palestine.

Matan fait une tournée en Europe de quelques mois.

Le 25 octobre, il nous parlera des mobilisations contre l’occupation,
du
rôle spécifique des Anarchistes contre le Mur dans la lutte
non-violente
(mais violemment réprimée) contre la construction du Mur.

[ info reprise du site : http://www.millebabords.org ]
_______________________________________________

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
buenaventura
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 2539
Date d'inscription : 17/02/2005

MessageSujet: ..   Jeu 20 Oct - 12:26

Le 1ier octobre dernier, deux activistes israéliennes animaient une
conférence/débat au Local Libertaire de Dijon, présentant notamment les
initiatives des "anarchistes contre le mur", pratiquant l'action
directe
contre le mur de séparation en Palestine.

La vidéo diffusée lors de la soirée, "Democracy isn't built on
demonstrators' bodies", suivant l'une des actions de sabotage menées
contre le mur et sa sanglante répression par l'armée israélienne, est
désormais librement téléchargeable, sur le site du collection PASSION:

http://passion.brassicanigra.org/

Elle est en hébreux, sous-titrée en anglais. Téléchargement, diffusion
&
projections encouragé·e·s!

Contact: passion@brassicanigra.org

_________________
concéder, c'est se rendre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emilie-nihiliste.hautetfort.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: refuznik   

Revenir en haut Aller en bas
 
refuznik
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES PAYS DE COCAGNE :: LES PROJETS CONCRETS :: Pratiques-
Sauter vers: